Pourquoi ce blog ?

Ce blog, non subventionné par le Qatar, cependant pas moins niais qu'un autre, est destiné à promouvoir les idées républicaines mais aussi à évoquer l'aspect étrange de notre société et puis, enfin faire un peu de bruit autour de mes livres...

vendredi 9 décembre 2016

Pauvre Marianne

Tous les indicateurs sociétaux nous montrent que nous revenons au 19e siècle. Les Lumières s’éteignent, comme elles se sont éteintes une première fois à la fin du 18e. Il fallut attendre le début du 20e pour retrouver, après la séparation des Églises et de l’État, une société laïque apaisée des antagonismes religieux. Ces mêmes Églises (Cathos, Juifs, protestants) avaient compris l’intérêt qu’il y avait à ne pas chercher le pouvoir civil. Le corollaire en fut  la liberté de culte. Dans toute l’Europe se lève, aujourd’hui, un vent ultralibéral, xénophobe, pro-religieux, anti-avortement, au nom de la bonne vieille morale chrétienne et des soi-disant bonnes mœurs. Mais cette vague, qui se dit libérale, est en contradiction avec elle-même. Le mot LIBÉRAL ne vient-il pas de LIBERTÉ ? Or ceux qui se disent libéraux se trouvent être contre toute liberté de croire ou de ne pas croire. À partir du moment où je ne me reconnais dans aucune vérité révélée, c’est moi qui suis libre par rapport à toute moralité édictée par les religions. Il est vrai que l’avortement, pour une femme, est un acte grave, devant lui faire se poser des questions. Questions par rapport à elle-même et non par rapport à ce que dit l’évêque, l’imam ou le rabbin Trucmuche, parlant au nom d’un dieu hypothétique. Demain la contraception sera remise en cause, le mariage pour tous annulé, le planning familial interdit, l’homosexualité de nouveau pénalisée, et pourquoi pas ce blog censuré ?… Retour vers le : « Travail, Famille, Patrie », maréchal nous revoilà ! J’enrage de voir que Sarko voulait enterrer 68 et qu’il y est parvenu ! Ah les cons !

9 commentaires:

  1. Un vrai coup de gueule comme tu sais si bien le faire!

    RépondreSupprimer
  2. Ça m’énerve... mais comme dab je ne peux qu'être d'accord avec toi à 100/100.Je n'aurais jamais cru possible ce retour aux religions qui jouent les politiques.Mieux que constater agissons pour sauver la liberté et la laïcité.
    Té je te tape la bise !

    RépondreSupprimer
  3. On connait la chanson : « le pape a dit que l'acte d'amour, avant d'être marié, est un péché... ». Le grand philosophe du rock and roll français était visionnaire !!!!!

    RépondreSupprimer
  4. Jeanmi je trouve dangereux de culpabiliser les religions car tout n'est que lutte pour le pouvoir, parfois se servant des religions parfois allant contre elles, et ce qui est dit dans les beaux discours ne se retrouve pas dans la réalité,
    De ce fait ainsi donnant l'espoir que le monde sera un "paradis" si on elimine les religions meme si pour cela on fait des millions de morts comme cela a déjà été le cas,

    la revolution française a repris les doctrines du christianisme d'il y a 2000 ans : fraternité, liberté, égalité entre hommes et femmes... rien de nouveau donc, pour la prise du pouvoir d'un regime qui a aboutit à la Terreur, car il ne permettait pas d'être contrarié,

    la soif du pouvoir et de l'accummulation de richesse, utilise soit les religions, soit leur contraire, soit les pensées des philosophes, suivant les époques, combien de millions sont morts en prenant comme support les écrits de Marx (égalité entre les hommes, etc),


    Quand tu écris "c’est moi qui suis libre par rapport à toute moralité édictée par les religions" cela veut dire que tu beneficies de ces ideaux utilisés (avec grand danger pour les défenseurs) dans les premiers temps du christianisme qui ont formé ton charactère parce que tu les connais,
    car si nous étions nés sous d'autres régimes et avec un autre enseignement, nous serions surement modelés pour penser autrement

    donc tout ce qui va contre la dignité des hommes et des femmes, tout ce qui provoque la souffrance, doit être critiqué, parce que c'est un hymne à la vie, à la beauté des choses, à l'harmonie entre les hommes aux merveilles de la nature, et ces ingredients, on les retrouve également dans les religions comme dans l'art, ou autres créations humaines,

    excuse-moi pour le discours, tu n'as pas besoin de publier!
    Angie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après cinq ans chez les "bons pères", j'ai vite compris que le religion visait plus à imposer SA morale chrétienne que celle de l'Humanité et des Lumières. À aucun moment dans ces années de lycée on nous parla de Rousseau, de Voltaire ou des encyclopédistes, si ce n'est de les considérer comme le mal absolu qui conduisit la France à la Terreur révolutionnaire. Ah les cons !

      Supprimer
  5. Je crois que le terme " religion " signifie " relier " .
    Or, ça sépare les gens. Bizarre non ? personnellement
    j'accepte toutes les religions dans la mesure où ça rend
    les humains meilleurs. Et puis construire des chapelles ,
    des cathédrales magnifiques, entre autres . Mais réunir les
    gens entre eux... ça n'existe pas. Il y a la haine de l'autre. les sectes, les hiérarchies etc... pourtant, je suis persuadée qu'il y aura toujours des religions car les
    humains en ont besoin. Le besoin d'adorer. Avec l'animisme,
    par exemple, on adore le feu, le soleil, la pluie etc... il
    faudrait des religions sans hiérarchie ni maître. Enfin,
    c'est ce que je ressens. Quand je lis François Cheng, je
    pense poésie, philosophie et pas religion. Personnellement je ne crois pas dans un dieu, car je pense que le dieu il est dans l'homme ( comme le diable, du reste ). Mais j'ai
    le respect du sacré. Difficile tout ça non ? et puis je pense aussi qu'il y a actuellement un terrible manque de
    culture ( en se tournant aussi vers les autres). Tu as choisi un thème de réflexion très délicat Jeanmi. Le plus
    délicat d' entre tous . Bon week-end ( avec une pollution
    maximale !!). ELZA

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le thème LE PLUS DÉLICAT, mais il remue les foules ! D'après mon compteur, c'est l'article qui a eu le plus de visiteurs depuis quelque mois (une centaine par jour depuis vendredi), un signe des temps, non ?
      S'il ne suscite pas plus de commentaires, la qualité est au rendez-vous ! Merci à toutes et tous...

      Supprimer
  6. Religions ou pas religions, c'est le dogmatisme qu'il faut condamner car il entraîne toujours l'intolérance.
    Et les religions sont un bel exemple de dogmatisme !

    RépondreSupprimer
  7. Je m'en doutais !! un tel sujet attire vraiment l'attention. Le nombre de visites à propos d'un thème,
    c'est toujours surprenant. Et tu vas voir... ça n'est
    pas fini !! On aime beaucoup passer chez toi. Amitiés.
    ELZA

    RépondreSupprimer

Sans haine, sans intolérance.