Pourquoi ce blog ?

Ce blog, non subventionné par le Qatar, cependant pas moins niais qu'un autre, est destiné à promouvoir les idées républicaines mais aussi à évoquer l'aspect étrange de notre société et puis, enfin faire un peu de bruit autour de mes livres...

vendredi 23 décembre 2016

Nations Unies ou désunies ?

À quoi peut bien servir ce machin, comme disait le Général ? Oh mais il est utile ! Diront certains. Ah oui, il pond des résolutions fermes et définitives que personne ne respecte. Depuis sa création, le  25 juin 1945, combien de guerres a-t-il empêché ? À peu près aucune ! Il se contente d’observer les belligérants s’entretuer. Toutefois, fait positif : il compte les morts. L’ONU pouvait-il protéger les populations de la ville martyre d’Alep ?  Sans l’accord de la Russie : NON. Notre Vladimir 1er, tsar de toutes les Russies est tout-puissant, il impose, il dicte, il ″maîtredumondise″ en toute impunité, sans que personne n’ose lui opposer ne serait-ce qu’un regard de travers. Ce n’est certainement pas le peroxydé américain qui s’opposera à lui l’année prochaine, bien trop content de pouvoir faire du business avec lui. Donald n’a de morale que pour le Dollar. Et l’ONU continue imperturbablement à prendre des résolutions. Il est vrai qu’il ne fait pas toujours bon vouloir imposer la paix. À trop en faire au Congo (ex Zaïre), Dag Hammarskjöld, le 18 septembre 1961, l’a payé de sa vie, dans un attentat, houps ! pardon un ″accident d’avion″. Ce n’est pas le prix Nobel de la paix qui lui fut décerné à titre posthume que le consola. Depuis ses successeurs sont beaucoup plus prudents. Alors ne faut-il pas réformer fondamentalement cet organisme pour lui donner une véritable efficacité ? Si un seul des ″cinq grands″ peut continuer à bloquer tout processus décisionnel par son droit de véto. Cet organisme international ne produira jamais que de l’eau tiède. Et au final si chaque pays membre devait s’engager à respecter les décisions de tous pour le bien collectif, ce serait une vraie révolution. L’ONU meurt doucement de la même maladie que la vieille Société des Nations qui n’empêcha pas le réarmement de l’Allemagne en 1935. Ah les cons !
Joyeux Noël quand même ! 

2 commentaires:

  1. Le F.M.I n'est pas mal non plus avec à sa tête celle qui en a une d'oie de Guinée, coupable mais non punissable !

    RépondreSupprimer
  2. Réformer le "machin" ? Aussi fastoche que de réformer les institutions françaises ! C'est dire !…
    Conclusion : Joyeux Noël aux petits enfants d'Alep.

    RépondreSupprimer

Sans haine, sans intolérance.