Pourquoi ce blog ?

Ce blog, non subventionné par le Qatar, cependant pas moins niais qu'un autre, est destiné à promouvoir les idées républicaines mais aussi à évoquer l'aspect étrange de notre société et puis, enfin faire un peu de bruit autour de mes livres...

vendredi 13 novembre 2015

Attention subventions déformées…

Un panneau coûte bien moins cher que des travaux d’entretien ! De plus en plus sur nos routes fleurissent ces fleurs jaunes nous incitant à quoi ? À acheter un 4x4, peut-être ? Mais surtout cela dégage l’État ou le département de toute responsabilité en cas d’accident. Avec la baisse de la dotation aux collectivités locales, les poules vont nager dans le bonheur, elles auront des nids tout faits. Cependant un autre avantage, la limitation de vitesse se fera automatiquement, donc moins de risque d’accident ou d’amendes, fini les radars, en roulant à 50 kms/h en rasa campagne on ne risque rien. Avec la 203 de mon père en 1952 on ne faisait pas mieux. Même les traversées de villages se feront au pas sur des chemins de terre boueux. Pouvoir rouler à 90 kms/h sur une départementale deviendra un record. Encore une incitation à prendre les autoroutes privées qui seront les seules à assurer une maintenance potable de leurs chaussées. Et n’oublions pas que Messieurs Michelin et Goodyear vont se frotter les mains en voyant leur chiffre d’affaire s’envoler. Finalement que des avantages à devenir un pays en voie de sous-développement. Ah les cons !

4 commentaires:

  1. Bientôt un triangle jaune "Route finie" . Il ne signifiera pas que les travaux sont terminés et la route comme neuve mais qu'à partir de là il faudra faire demi-tour.

    RépondreSupprimer
  2. oh le vieux réac décliniste ! :)
    mais avec Marine, ça va mieux aller,
    on va tous se faire mener en ... bateau !
    oh les c...!

    RépondreSupprimer
  3. C'est vrai que les routes se dégradent mais l'âge les intempéries et leur conception etc sont autant de paramètres variables pour la tenue dans le temps et l'utilisation optimum en fonction des véhicules autorisés à y circuler. L’anticipation est primordiale en ce qui concerne notre conduite (et moi le premier) une bonne distance avec le véhicule précédent permet le repérage de ces trous. A remarquer que malgré les "rustines" et réparations plus ou moins importante le "défaut" réapparaîtra systématiquement à moins de refaire une section entière de chaussée sur plusieurs dizaines de mètres de longueur et là ce n'est plus le même tarif.

    RépondreSupprimer

Sans haine, sans intolérance.