Pourquoi ce blog ?

Ce blog, non subventionné par le Qatar, cependant pas moins niais qu'un autre, est destiné à promouvoir les idées républicaines mais aussi à évoquer l'aspect étrange de notre société et puis, enfin faire un peu de bruit autour de mes livres...

samedi 10 janvier 2015

Vous avez dit droit de blasphème ?

Ce droit est un des acquis de la révolution de 1789, certains l’ont même payé de leur sang.
Au XVIIIe siècle pourtant qualifié de siècle des Lumières, le Chevalier de la Barre fût torturé et exécuté pour blasphème. Il fut supplicié à Abbeville, le 1er juillet 1766. Après avoir été soumis le matin à la question ordinaire, ses jambes furent enserrées entre des planches, puis l'on enfonça des fers entre ces planches et les genoux pour briser les os. La Barre perdit connaissance, on le ranima et il déclara ne pas avoir de complice. On lui épargna la question extraordinaire pour qu'il eût assez de force pour monter sur l'échafaud. Il fut conduit sur le lieu de l'exécution, en charrette, en chemise, la corde au cou. Il portait dans le dos une pancarte sur laquelle était inscrit « impie, blasphémateur et sacrilège exécrable ». Le courage du condamné fut tel qu'on renonça à lui arracher la langue. Le bourreau le décapita d'un coup de hache. Son corps fut ensuite jeté au bûcher ainsi qu'un exemplaire du Dictionnaire philosophique de Voltaire cloué sur le torse. Il n’était âgé que de 20 ans. Le trouble suscité par cette exécution fut tel qu'on renonça à poursuivre les autres accusés. O tempora, O mores ?
Nos idéaux humanistes, laïques et républicains ont toujours été des cibles privilégiées des fanatismes et des obscurantismes. N’oublions jamais que si le droit s’acquiert quelques-fois de haute lutte, il faut continuellement se battre pour le conserver…


12 commentaires:

  1. 1766? Encore 250 ans à attendre que certains fanatiques se réclamant d'Allah fassent des progrès... Leur cas n'est pas désespéré...
    Quant à nous, souvenons-nous que nous ne valions pas mieux autrefois ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon billet d'aujourd'hui n'est pas fait pour minimiser ou relativiser les crimes de ces crétins islamistes; mais au contraire pour alerter sur l'universalité de la connerie humaine à travers les âges...

      Supprimer
  2. c'était bien l'idée de ma réponse... qui voulait être drôle.... raté!!!

    RépondreSupprimer
  3. L'homme est mauvais, nous essayons d'éduquer nos enfants pour qu'ils ne dérivent pas. Nous avons de quoi parler pour les jours à venir. Bon week end.

    RépondreSupprimer
  4. Jeanmi, je vais "partager" cette anecdote en te citant, évidemment

    RépondreSupprimer
  5. Jeanmi tu parles de la connerie humaine... et j'en ai un
    bel échantillon dans le coin où j'habite. Je dois faire un
    cours de tolérance au moins 3 fois par jour, car on me
    dis " après tout ils l'ont bien cherché ces dessinateurs,
    car ils se sont moqué du prophète ". Ils restent la bouche
    ouverte quand je leur explique qu'il ne faut jamais tuer. Bien.
    Tu me diras, que dans le HLM où j'habite il y a forcément
    quelques " bas de plafond ". Et en plus... ils se reproduisent.
    Mais quand même... il y a du boulot à faire. Ceux-là ne seront
    certainement pas demain à la manifestation... ouf !! quelle
    chance. Tu as raison de citer la fin malheureuse du pauvre
    Chevalier de la Barre. L' obscurentisme n'est pas mort au fil
    des siècles. Il se manifeste sous une autre forme. Plus
    direct ( avec des armes lourdes. Et puis ; 140 euros
    par internet une kalashnikof !! boum... on va droit au but).
    Malgré mes 80 ans, je m' inquiète pour les temps futurs !!
    J'ai peut-être tort, car finalement ce qui vient de se passer
    peux ouvrir les coeurs et les esprits d'une partie de l'
    humanité. Sait-on jamais ? Nos amis de Charlie Hebdo
    ne seraient pas morts pour rien. Amicalement à toi.
    ELZA

    RépondreSupprimer
  6. La lutte pour la liberté est une vis sans fin !
    Amicalement.

    RépondreSupprimer
  7. On est toujours surpris de la méchanceté humaine, pourtant elle a toujours existé et il y a bien peu de chance que cela change.

    RépondreSupprimer
  8. Tu ne m'empêcheras pas de penser que l'Homme n'est pas toujours une lumière et que finalement la nature est bien faite, son seul prédateur, c'est lui...

    RépondreSupprimer
  9. Jean Mi , d’emblée bravo et merci pour ton commentaire chez Louis-Paul qui dit tout avec justesse; Oui, des hommes ont payé le prix de leur vie afin que nous puissions vivre dans un pays libre et , sans en faire trop, je pense que Cabu, Wolinski, Charb , Tignous et toute l'équipe de "Charlie hebdo" est tombée en martyr , car tous et toutes défendaient le droit à rire de tout pour nous faire rire, réfléchir (quitte à ne pas toujours être d'accord avec eux. Que la France garde cette liberté c'est un devoir..

    RépondreSupprimer
  10. surtout en ce qui concerne la religion

    RépondreSupprimer

Sans haine, sans intolérance.