Pourquoi ce blog ?

Ce blog, non subventionné par le Qatar, cependant pas moins niais qu'un autre, est destiné à promouvoir les idées républicaines mais aussi à évoquer l'aspect étrange de notre société et puis, enfin faire un peu de bruit autour de mes livres...

lundi 12 août 2013

Grrrrrr

On récompense des écrivains parfois pour leur œuvre. Pourquoi n'en punit-on jamais??
Citation de Jules Romains


Quand j’apprends par Dédé que Madame « Allô, quoi, allô » publie un livre et qu’elle risque d’en vendre par centaines de mille, cela me donne des boutons. D’une part les dits boutons me défigurent, mais surtout cette (choisir le qualificatif vous-même...) va se retrouver en tête de gondole dans toutes les épiceries, pardon, supermarchés. Il y a quelque chose de déglingué dans notre société, non ? Penser que Claude Lévy-Strauss, n’avait pas de  quoi se payer une secrétaire pour taper à la machine ses livres et que quelques admirateurs furent obligés de mettre la main à la poche pour que ce génie soit publié. Qu’un Éditeur publie cette bimbo siliconée me donne envie de « balancer des mandales dans la tronche à tout c’qui remue » selon l’expression de Jean Yanne.  Bonne fin de vacances quand même !  

50 commentaires:

  1. Le plus surprenant est que ça te surprenne.
    Au fait, Jeanmi, j'ai quelque chose à te demander.

    RépondreSupprimer
  2. bonne référence que celle de Jean Yanne !
    merci de votre visite sur mon blog,
    amitié

    RépondreSupprimer
  3. j'aime lire,j'aime ce vocabulaire,mais pas que ça qd même!!
    bonne soirée!!

    RépondreSupprimer
  4. Ah oui, je comprends votre réaction !

    RépondreSupprimer
  5. Le vrai talent sera en fait celui de découvrir celui des autres, de ces inconnus dont on ne parle pas au profit d'une bimbo siliconée, mais la bimbo n'apporte rien d'autre que le "avez-vous lu le dernier bimbo, comme tout le monde?" "mais bien entendu mon cher, c'est si bon d'être comme les gens de notre monde, n'est-ce pas?"... Il y aura forcément les groupe des gens du monde d'à côté, qui voudra être incontaminé, un peu comme ces gens qui "découvrent" un petit restaurant qui ne paie pas de mine dans une rue dans laquelle on ne songerait pas à aller et pourtant... quelle cuisine mon cher! :-)

    Espérons-le du moins!

    RépondreSupprimer
  6. Et que le magazine littéraire ne survit qu'en faisant la manche

    heure-bleue....

    RépondreSupprimer
  7. Ben moi, je suis pas étonnée du tout!
    Je lâche deux "cercles de lecture" que j'animais pour cause de goût inepte des lecteurs (et trices).
    J'ai tenu dix ans et tout tenté: proposer des thèmes, revoir les "grands oubliés" (d'eux!) genre Romain Gary, Jeff Kessel... le polar, le roman d'amour même!
    Et puis j'ai proposé les sorties récentes et là... j'ai compris tous les bouquins à ragots du genre de celui que tu fustiges... Donc, je baisse les bras, je pose les pouces, tous abattis dont j'ai besoin pour écrire... Voilà pourquoi je ne suis guère étonnée... elle va en vendre et moi, humblement, je vais proposer à mon éditeur les 22 signes des arbres celtiques et c'est même pas sûr qu'il en voudra parce que certains (l'olivier) ne poussent pas en Beauce!
    M'en fous... tu pourras les lire (toi et les autres qui me lisent sur gdscendu.blogspot.fr rubrique "l'arbre qui vous fait signe"
    Courage et à nos stylos, la daube ne nous aura pas!

    RépondreSupprimer
  8. Ha je n'avais pas entendue cette information. Effectivement c'est le monde à l'envers. Mais ces bimbo font vendre et aujourd'hui tout marche par le ponion malheureusement. En tout cas ce n'est pas moi qui irait acheter son livre.

    RépondreSupprimer
  9. La bimbo siliconée... Ah le style, le style... :-))) N'empêche, je suis tout à fait d'accord, c'est enrageant. Le plus fâchant, c'est que des gens achètent cela. Plus fâchant encore que de le voir étalé partout. Je ne crois pas qu'il y ait de solution immédiate à ce problème.

    Roger

    RépondreSupprimer
  10. Toutes les stars de cinéma ou show bizz ont plus de chances de pouvoir publier que nous mais si elles ont un public aussi stupide que "Allo quoi..." je leur laisse volontiers leur public ! Bon courage !

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour Jeanmi
    Merci de ta visite sur mon blog.
    Si la bimbo trouve des clients pour son livre qui faut-il blâmer

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour Jeanmi
    Merci de ton passage sur mon blog
    Si la bimbo trouve des clients pour acheter son livre qui faut-il blâmer

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne blâme pas cette pauvre fille, ceux que j'étranglerai volontiers sont les producteurs de ces télémerdalités qui donnent à nos enfants des modèles de société basée sur le fric et la célébrité. Les clients qui achèteront son livre ne sont même pas blâmables manipulés, qu'ils sont, par les médias. Si le Richard V. était dopé à "l'insu de son plein gré", la télé fait la même chose avec nos enfants et même les grands...

      Supprimer
    2. "Étranglerais", au conventionnel avec un "S" pas au futur quand-même !

      Supprimer
  13. Les ventes de bouquins reflètent les lecteurs français, combien de français lisent Lévy-strauss ? Très peu, du moins un pourcentage tellement faible qu'il n'existe pas. Les français lisent des crottes comme celle dont tu parles, que pouvons nous faire ? Avant ils ne lisaient pas, maintenant ils ont le choix, pas toujours judicieux mais chacun fait avec ce qu'il a.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi, oui! je lis Lévi-Strauss et je ne suis tout de même pas la seule???

      Supprimer
  14. Bien dit !
    Surtout à ceux qui profitent de la bêtise pour se gaver de mauvais fric !
    Ils n'auront pas le mien !
    Marie-Ange (Rêver au Sud)

    RépondreSupprimer
  15. quand on voit qu maintenant pour bcp la culture passe seulement par la tele,on ne se demande mm pas se que sont les best sellers en librai heu supermarches...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans les supermarchés des gens achètent des livre qui n'iraient jamais dans une librairie.
      Vous qui écrivez, n'hésitez jamais à aller signer dans une grande surface. On y fait de belles rencontres.

      Supprimer
  16. Ne vous tracassez pas...il y a de bonnes crèmes contre les boutons!!!!
    Quant à moi, zut!, pas de trésors de pirates dans la malle!!!!
    Gros bisous belges...

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour Jeanmi,

    Je ne savais pas que Nabilla allait "écrire" un livre..De quoi va-t-elle bien pouvoir parler ?
    Argent et culture ne font pas bon ménage, c'est certain..

    Bonnes vacances malgré tout ..;-)

    RépondreSupprimer
  18. Alors je vous invite, cher contestataire, à rejoindre la révolution qui démarre chez moi. Nous pouvons aller foutre des claques aux requins éditeurs qui ne cherchent qu'à faire du fric sur le dos des consommateurs en publiant des niaiseries. Mais ce n'est pas seulement la faut des éditeurs qui publient UNE POUFF pareille. C'est également la faute des télévisions qui la laissent parler et sortir son lot d'inepties et la faute des imbéciles qui la regardent... et oui, on est tous fautifs de quelque chose. Tenez, je vais retourner lire du Bourdieu. :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tous les éditeurs ne sont pas des marchands de soupe. Les petits indépendants ne survivent que par la passion qui les anime. Nous les auteurs leur devons beaucoup...

      Supprimer
  19. Ah ! mais je ne savais pas qu'elle savait lire et écrire....

    RépondreSupprimer
  20. faut pas s'inquiéter, elle a fait un bid, c'était sur, detoutes façon, ceux qui osent publier ça n'ont pas plus de neurones qu'elle...pauvre France!

    RépondreSupprimer
  21. Si elle en vend autant que tu le dis... ne serait-ce pas qu'on a les "scribouilleurs" qu'on mérite ?
    Maky

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fort heureusement, je viens de consulter ses ventes et le résultat est décevant pour l'éditeur (1100) pour les 2 derniers mois, ce n'est pas le "carton" attendu...

      Supprimer
  22. Parmi les prix une fois sur deux je suis déçue par le livre alors depuis j'achète d'après le sujet et je suis aussi une fois sur deux déçue mais je m'en veux moins quand le livre n'est pas primé ! Bon lundi, amicalement

    RépondreSupprimer
  23. par instinct , j'ai toujours évité les prix
    littéraires et mes contemporains
    je suis passionnée par le xviiié siècle
    qui savaient écrire , qui savaient raconter
    qui avaient de la culture :::::::
    je ne dis pas qui sont tous franchement nuls
    il y a quelques exceptions
    comme Trémain exemple
    mais j'aime qu'un livre m'embarque sur un autre monde , une autre planète , si c'est pour décrire
    une réalité qui nous entoure au quotidien c'est nul
    à moins que cela soit drôle , comme
    " Briget Jones " de Fielding
    tout , comme d'habitude est une affaire de "pognon "
    de médias , et non d'une qualité de roman
    mais je pense que les lecteurs , les vrais ne s'y trompera pas
    bon j'ai du faire quelques fautes , c'est à cause
    du clavier
    merci de votre passage
    mon prochain article sera sur " CALDWELL"
    ps: tous les matins sur " FRANCE CULTURE " il y a
    une émission su " AGATHA CHRISTIE
    à très bientôt
    edith (iris ) ombre et lumiere "

    RépondreSupprimer
  24. Bonjour cher Jeanmi,
    Me voilà, je ne t'oublie pas.
    Encore une connasse de plus, mais pour ces gens on fait une pub monstre.
    C'est à nous de laisser son livre où il est, il y en a tant d'intéressants.
    Je viens d'acheter un inconnu, mais très déçue, je voulais lui faire plaisir, mais je suis le dindon, ni queue ni tête, bref, je ne pourrais pas le lire, trop con.
    Passe une belle semaine, je t'envoie de gros bisous.

    RépondreSupprimer
  25. Difficile de punir un écrivain autrement qu'en refusant de le publier car si le public aime et on sait à quel point les goûts sont différents...
    Bon mardi !

    RépondreSupprimer
  26. La société devient folle mais ce qui m'inquiète c'est mon mon Grand Père me disait la même chose ...

    RépondreSupprimer
  27. BOnsoir et bien lorsque je désire un livre je lis le résumé et hop en avant
    qu'il soit devant ou derrière je te trouve facilement
    Rien de simple je le sais bien*
    PUis j'ai de la crème pur les boutons
    C'est bien du n'importe quoi encore
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  28. bonjour, jean-mi
    merci de ton passage chez moi
    je suis tout à fait d'accord avec toi... les blousons noir ne se donnaient qu'un genre... ce n'était pas mortel !
    oui, heureusement la drogue n'avait pas tout pourri
    d'accord aussi avec ton article ci dessus...
    faire du fric par tous les moyens est le seul but de tant de "responsables"
    dans tous les domaines
    à bientôt
    amicalement
    jean-marie

    RépondreSupprimer
  29. Bonjour Jeanmi
    J'avoue ne pas adhérer du tout à ce genre de lecture ..mon critère de choix n'est surtout pas le devant de gondole des supermarchés ...
    Par contre j'adhère complétement à ton article !!!
    Bonne journée à toi

    RépondreSupprimer
  30. J'aime cette expression de Jean Yanne ! ;o)
    Parfois ça ferait un bien fou de pouvoir se défouler ! :o)
    A + et bonne journée !

    RépondreSupprimer
  31. Bonjour cher Jeanmi,
    Je vais essayer ton expérience !
    Après 20 ans on ne compte plus, il ne faut surtout pas penser à son âge.
    On est jeune de coeur, c'est le principal.
    Passe un bel après-midi, bisous.

    RépondreSupprimer
  32. Je ne connais pas cette dame, mais je comprends ton énervement, voire ton écoeurement.. et je ne suis pas étonnée puisque le petit écran voit des stars partout.. la loi du paraître au détriment de l'être..
    La connerie étant la chose la mieux partagée dans le monde...
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  33. J'ai vu par inadvertance cette bimbo... C'est vraiment lamentable! Mais n'est-elle pas une protégée de ce gouvernement ? Etant donné que les étrangers chez nous sont mieux que nous!
    Liviaaugustae

    RépondreSupprimer
  34. Avec quelle punition, bruler leur livre à la sortie ?

    RépondreSupprimer
  35. C'est une mauvaise blague, j'espère !
    A moins que "ses productions d'écrits" ne soient meilleures que "son expression orale" (c'est une maîtresse d'école qui essaye de sauver une élève!).

    Merci pour ta petite visite dans mes esperluettes!

    RépondreSupprimer
  36. Je ne savais pas que cette ... allait publier, peut être qu'on l'aide beaucoup... c'est le monde à l'envers. Elle s'est fait connaître, maintenant il faut qu'elle continue à se faire connaître, c'est certainement la raison.... Bon dimanche, restons calmes....

    RépondreSupprimer
  37. commentaire délicieux.. mais rassurez moi, ne me dites pas qu'elle sait lire.. je ne le crois pas. alors écrire.. comment elle ferait?

    RépondreSupprimer
  38. Le plus souvent, les "célébrités" que l'on met en tête de gondole ont bénéficié d'un "nègre"...

    Je crois que les écrivains, y compris ceux qui font office de porte plume pour ceux qui ne savent pas écrire, souffrent beaucoup de la mode actuelle.

    Ce qui me fait rire aujourd'hui, c'est que la mode est en train de passer à ce que nous lisons sur les écrans.

    Des sociétés se chargent de recruter des auteurs d'articles sur les blogs pour créer des contenus sur les blogs de ceux qui peuvent les payer...

    Je n'en revenais pas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est vraiment bien triste cette nouvelle mode de mettre sur un piédestal des personnes qui ne le méritent pas, qui ne sont là que grâce à leur "jolie" plastique (pas toujours réelle en plus) que cela soit Nabila, Vendetta....le côté positif, c'est la recrudescence des emplois pour les "nègres", ils leur sont indispensables. en tout cas, ce n'est pas avec moi qu'elle va gagner des sous, je fuis les têtes de gondoles, les prix.... je choisis moi-même suivant l'auteur, le sujet, pas besoin de pub.bonne journée. celine

      Supprimer
  39. J'ai choisi les blogs pour m'exprimer, je devrais dire, pour que mon jardin s'exprime. Merci de vous y être arrêté, et si les textes ne plaisent pas, les photos parlent par elles-mêmes.

    RépondreSupprimer
  40. ah oui, mais les éditeurs, comme les hôpitaux doivent d'abord (pas que) faire du chiffre ! et les scandaleux sont bien plus vendables à la clientèle de voyeurs que nous sommes (pas tous). Allons, savoir écrire n'est ni suffisant, ni nécessaire, encore faut il avoir subi l’épreuve de la télé réalité

    RépondreSupprimer
  41. Excellente citation !

    Les lecteurs de ces soi-disant "auteurs" doivent être à la hauteur de tels "fauteurs"

    RépondreSupprimer

Sans haine, sans intolérance.