Pourquoi ce blog ?

Ce blog, non subventionné par le Qatar, cependant pas moins niais qu'un autre, est destiné à promouvoir les idées républicaines mais aussi à évoquer l'aspect étrange de notre société et puis, enfin faire un peu de bruit autour de mes livres...

samedi 29 décembre 2012

AUTEUR / ÉDITEUR UN MARIAGE QUI FERA DES ENFANTS ?


DERNIER BILLET 2012. BONNE ANNÉE 2013 à TOUS !

Pour un auteur, trouver un éditeur est un long chemin semé d’embûches, j’en ai déjà parlé ici. À l’inverse, pour un éditeur décider de publier un auteur inconnu c’est un peu jouer à la roulette. En effet c’est lui qui prend le risque industriel. De temps en temps il tire le bon numéro et c’est le Jackpot qui rapportera de quoi publier pendant plusieurs années des livres qui ne paieront pas leur picotin. Sans les auteurs l’éditeur n’existe pas et sans ce dernier, les auteurs ne sont lus que par les amis et la famille. Malheureusement le monde des affaires ignore les sentiments. Pourtant s’il existe un jeu gagnant-gagnant, c’est bien celui-là ! le mariage éditeur-auteur, sans pour autant être un mariage d’amour (il ne faut rien exagérer !), l’union des deux dépasse le mariage de raison, c’est un mariage de confiance qui peut produire des petits … 
Nos petits avec "Pavillon noir" : Sans Tête  Affaire étranges au quai des Orfèvres

34 commentaires:

  1. Bonjour cher Jeanmi,
    Pour l'un l'autre ce n'est pas évident.
    Pourquoi certains livres plaisent et d'autres pas ?
    C'est le mystère.
    Tu le sais, le chemin est rude et sinueux pour arriver à être édité !
    Voilà le dernier week-end de 2012, nous serons bien vite en 2013, j’espère que cette année te portera bonheur.
    Je le souhaite pour tous.
    Au plaisir de te lire bien vite.
    Je te souhaite un très beau week-end et un merveilleux réveillon.
    Je t'envoie une envolée de bisous.

    RépondreSupprimer

  2. Gros bisous et tous mes voeux de bonheur pour 2013.

    RépondreSupprimer
  3. Cher Jeanmi, tu as en tout cas des lecteurs précoces!
    A toi, à eux ,à tous ceux qui te sont chers y compris tes enfants de papier Bonne et prospère année 2013 !

    RépondreSupprimer
  4. Je te souhaite tout ce que tu pourrais désirer
    la santé avant tout et le sucés
    Je te souhaite une belle Année avec un peu d'avance je le sais bien*
    BISOU et bonne soirée

    RépondreSupprimer
  5. Merci d'avoir laissé un message chez moi, cela me permet de me promener au fil des pages de ce blog et de lire, et d'apprendre tout ce qui est si nouveau pour moi et que je ne connais pas encore: L'arrivée d'un livre. J'immagine que le parcours n'est pas facile.
    Je vous souhaite une très bonne année 2013!

    RépondreSupprimer
  6. C'est si vrai... Heureuse que tu aies fait des petits avec ton éditeur.

    Longue vie à votre couple !

    Douce fin d'année et bonne année nouvelle, Jeanmi !

    RépondreSupprimer
  7. Sont-ce tes petits qui se cachent derrière les livres?

    RépondreSupprimer
  8. gros bisous tendres, les premiers de 2013
    force amour et joie pour l'an neuf
    et tout le meilleur de la vie...
    inspiration et synergie pour éditeurs et auteurs
    tant d'auteurs en attente... yep!

    RépondreSupprimer
  9. Bonne année ! J'espère que cela sera une année de ventes de livres et d'inspiration :-)

    RépondreSupprimer
  10. Meilleurs vœux pour la nouvelle année, qu'elle apporte joie, santé, bonheur, à toi et à tes proches.

    RépondreSupprimer
  11. Blog très intéressant ! Merci de ta visite sur le mien. Bonne et heureuse année 2013.

    RépondreSupprimer
  12. en te lisant , je me dis que je ne suis pas prête de toucher un yota pour mon pseudo ouvrage !!!! mais je persiste !!
    bonne journée ** dgidgi

    RépondreSupprimer
  13. Merci pour l'amicale visite .
    même avec des hanches fatiguées , les randos sont cool en fond de vallée et c'est très beau également

    RépondreSupprimer
  14. Bonne année à vous !
    Et bonne continuation !

    RépondreSupprimer
  15. Bonne année 2013 et plein de réussite pour le mariage éditeur-auteur !

    RépondreSupprimer
  16. Colette Renard près du Panthéon??? on aurait tout aussi bien pu l'y faire entrer il y en a là-dedans qui le méritent moins qu'elle...
    Quant au mariage auteur- éditeur, le blog est la solution: directement du producteur au consommateur, ça évite les discussions inutiles avec qui veut m'imposer ce que je dois écrire et tant pis si çà me fait suer...
    Et pourquoi me forcer quand mon éditeur ne va même pas voir ce que j'écris sur mes blogs???
    Merci à toi et aux autres qui sont non seulement lecteurs mais au fil du temps devenu des amis...
    Il va sans dire que je subsiste autrement et vive la liberté!!
    Tu auras compris qu'il y a divorce en vue...
    Bonne année Jeanmi, tu fais partie de ceux qui me donnent envie
    alma

    RépondreSupprimer
  17. bonjour je me permets de vous dire tous les voeux et souhaits que je forme pour vous et votre famille
    heureuse année
    amicalement
    alixe

    RépondreSupprimer
  18. Bonne année 2013 ! oui, je me doute que ce doit être difficile et même quasimment impossible pour un auteur inconnu, d'entrer dans ces grandes maisons d'éditions. Amicalement. FRANCOISE

    RépondreSupprimer
  19. Ton deuxième (3ème en réalité !) enfant m'a fait perdre la tête mais m'a fortement donné envie de faire la connaissance du précédent (en attendant de pouvoir lire le petit premier).
    Bonne année Jeanmi, et merci pour tes visites épisodiques sur mon blog.
    Pour nous (octographe) la difficulté n'a pas tant été l'édition (nous avons créé notre maison d'édition), que la diffusion du livre dont nous ne maîtrisons pas encore le circuit.
    Cette année peut-être ?
    Amitiés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le premier "Étranges nouvelles", je viens de relancer mon éditrice américaine qui devrait le mettre en ligne ce mois-ci, attendons...

      Supprimer
  20. Un chemin plein d’embûches que je connais aussi en tant que peintre...
    Très belle année 2013, à bientôt sur nos blogs !

    RépondreSupprimer
  21. Bonjour Jeanmi ,
    Oh ! le mot mariage en ce moment est "publié" à tous les bans ! va donc pour tous et quelques invitations lancés çà & là ,il faut se réjouir de la lune de miel (voyage en promotion tête de gondole)découpage du bandeau rouge et signature aux intimes et des voeux ...des voeux de longévité (j'ai travaillé en librairie)
    Inspiration, création, rêverie...tout au long de 2013 !
    Bises littéraires

    RépondreSupprimer
  22. Je partage pleinement ce que tu as écrit. Je crois qu'on a les mêmes expériences... toujours un combat... enfin, je te souhaite une très belle année littéraire!

    RépondreSupprimer
  23. Merci de ton petit passage.
    La vie est un éternel combat, surtout pour les plus modestes, mais c'est la preuve qu'on existe.
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  24. Bonjour,
    Bonne année 2013. Oui l'édition un sacré parcours...
    @ bientôt.

    RépondreSupprimer
  25. Merci de ta visite dans ma tanière.. intéressante cette réflexion à propos du mariage auteur/éditeur. De ma mini expérience je me dis que ce n'est pas trop difficile de se faire éditer (edilivre l'a fait deux fois me concernant sans bourse déliée) par contre la promotion étant inexistante il semble difficile d'avoir beaucoup de lecteurs..
    Bonne année. Amitié

    RépondreSupprimer
  26. Je te souhaite une douce année 2013.

    RépondreSupprimer
  27. merci d'être passé sur mon blog,je te souhaite une très bonne soirée chez nous sous le brouillard,amitié

    RépondreSupprimer
  28. Merci pour le petit mot et bonne année !

    RépondreSupprimer
  29. Je connais la galère pour trouver LE bon éditeur, celui qui met la clé sous la porte sans mot dire... Je ne parle pas des autres... Ce n'est pas en mon nom que j'écris ceci, mais je sais ce qu'a subi et enduré mon ami Jeff... (http://prise-de-tête.over-blog)
    "La patience est l'art d'espérer" Vauvenargues.
    Bon courage et merci pour la visite.
    Belle soirée.

    RépondreSupprimer
  30. Et comme dans tous les mariages, je suppose qu'il y a des hauts et des bas et qu'à chaque "petit", c'est un éternel recommencement ^^

    RépondreSupprimer

Sans haine, sans intolérance.