Pourquoi ce blog ?

Ce blog, non subventionné par le Qatar, cependant pas moins niais qu'un autre, est destiné à promouvoir les idées républicaines mais aussi à évoquer l'aspect étrange de notre société et puis, enfin faire un peu de bruit autour de mes livres...

mercredi 5 septembre 2012

Pourquoi écrire ?

Pour certains, c’est exorciser une enfance traumatisée, d’autres pour répondre au besoin impérieux de la nature, comme une envie pressante de… Pour les femmes et hommes politiques c’est : « Pour céder à l’amicale pression de mes amis qui me le demandaient depuis si longtemps… », Tu parles ! La plupart l’achètent tout fait le "livre-de-leur-vie-dont-on-tout-le-monde-se-tape " (coût chez un nègre : 30 000 €, mais chut ! ne le répétez pas). Mais faut-il vraiment donner des raisons ? Ce sont les lecteurs qui vous poussent à trouver des raisons où il n’y en a pas obligatoirement. Et moi et moi et moi ? Pas de raison particulière, si ce n’est parce que j’aime ça. Il y a quelques années, je m’ennuyais ferme pendant des vacances dans le midi, alors j’ai pris mon portable, tiré le store sur la terrasse et écrit une phrase qui me passait par la tête. Ça a fini par faire une histoire, puis d’autres histoires sont venues, voilà tout. Ce qui est le plus difficile ce n’est pas de commencer un livre, mais de le terminer et d’écrire le mot "FIN", alors là oui, il y a un très gros plaisir. Après la difficulté, c’est de le faire publier, mais là j’ai déjà tout raconté.

28 commentaires:

  1. Ton histoire est notre histoire, à bientôt la surprise!

    RépondreSupprimer
  2. Ecrire pour ...
    Ecrire à cause...
    Ecrire car...
    Ecrire afin...

    ECRIRE!!!

    bonne soirée Jeanmi
    Bisou

    RépondreSupprimer
  3. Le besoin vital d'écrire commence dés l'enfance et il est très difficile de jeter tous les cahiers, carnets noircis et souvent illisible, l'ordinateur a au moins l'avantage d'être facile à lire et avec un clic on efface tout!

    RépondreSupprimer
  4. la semaine dernière,je m'intéressais à certains auteurs et à un livre concernant comment écrire sa propre histoire et l'auteur était en face de moi où je pensais que c'était le libraire,donc il vient vers moi tout doucement et il me chuchote "n'ayez pas peur de vous exprimer....",donc je n'avais pas trop compris où il se présente ensuite et là mais j'ai rougi car je ne savais comment lui dire tout ce que j'avais envie de lui dire....mais il m'a comprise juste en regardant mon visage et mes mains....comme s'il avait lu dans mes pensées....

    RépondreSupprimer
  5. C'est vrai que "le livre" unique n'intéresse les éditeurs que dans la mesure où il est signé par un people...

    Les nègres sont-ils si bien rémunérés ?

    Ou est-ce la maison d'édition qui s'en met plein les poches ?

    En tout cas, le livre peut et doit être une merveilleuse aventure pour l'écrivain.

    Je suis heureuse de voir que tu a trouvé ta voie/voix.

    Passe une douce journée.

    RépondreSupprimer
  6. Moi, je suis admirative devant les écrivains ! J'ai du mal à faire trois lignes de haïku, alors, tout un livre... Même pas j'y pense !
    Bravo pour toutes ces publications, belle journée
    Albiréo

    RépondreSupprimer
  7. l'écriture , je ne pense pas que se soit pour moi , bonne soirée jeanmi

    RépondreSupprimer
  8. je viens te dire bonjour avant de partir travailler à plus tard bise

    RépondreSupprimer
  9. Ecrire est un plaisir personnel. Mais avant tout, il faut savoir écrire. N'est-ce-pas ?
    Bisous Kinia

    RépondreSupprimer
  10. Revenant sur votre article, dont vous avez fait état sur le mien, je voulais vous dire que je ne suis guère surprise de ce dont vous parlez ici. A savoir, la rémunération des "nègres"... Comment des hommes publics pourraient-ils, en effet, écrire autant ?

    Merci, Jeanmi, pour cette information. Je n'imaginais quand même pas un tel montant de rémunération.

    A bientôt et bon week-end.
    Cathy.

    RépondreSupprimer
  11. juste un petit moyen pour vous signaler que je sévis de nouveau sur la blogosphère, et plutôt deux fois qu'une, même si vous pourrez constater que la nouvelle formule est plus allégée. Les nouvelles adresse :



    - La semaine de Leunamme : un seul billet par semaine, une sorte de commentaire de l'actualité de la semaine.

    - Polarock : selon mes envies, des petits billets sur les disques et les romans policiers que j'aime.



    En espérant vous y retrouver nombreux.



    Leunamme

    RépondreSupprimer
  12. Bonsoir cher Jeanmi,
    J'espère que tu vas bien.
    Les semaines filent.
    Il fait toujours très beau à Bruxelles.
    C'est toujours l'été.
    Je te souhaite une bonne semaine, bisous doux.

    RépondreSupprimer
  13. Merci de ton passage il y a quelques jours...
    J'admire ceux qui écrivent... car franchement pour moi c'est difficile et compliqué... Mettre le texte en forme, régler la question de l'orthographe etc...
    Sincèrement
    Jean

    RépondreSupprimer
  14. Ce qui me semble le plus dur (mais bon, je n'écris pas) c'est de pouvoir "monter" toute une histoire, la cadrer et faire des pages. Moi, en une page, j'ai tout dit !
    Le blogueur masculin

    RépondreSupprimer
  15. Personnellement, c'est aussi le plaisir de raconter des histoires qui fait que je décapuchonne mon stylo. Je suis en train de travailler à un roman (mon premier, commencé il y a bien longtemps) et je compte le terminer d'ici la fin de l'année.
    Après commencera la longue aventure de la publication... parsemée, à coup sûr, d'embûches!

    RépondreSupprimer
  16. Pourquoi écrire ? La question est excellente, mais je crois qu'il y a en fait autant de réponses que d'individus.
    Par contre le livre est noté pour mes prochaines lectures.

    RépondreSupprimer
  17. Vous avez raison, si la fin est décevante, le lecteur est déçu.

    RépondreSupprimer
  18. Il n'y a pas de sous genre, et le policier est sans doute le plus difficile à écrire, il faut tout connaître de son intrigue, et c'est un des genres les plus sociologiques qui soit.
    J'ai tant aimé Simenon...
    Et je crois qu'il faut être vraiment bon lecteur pour ne pas perdre de vue tous les indices semés.
    C'est un temps de loisir fort, et il faudrait que je me l'accorde plus souvent.
    Sauf que ma pile ne diminue pas. Je vais tout de même me le mettre de côté.

    Allez, je file lire.
    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  19. Bonjour il y a tellement de choses a écrire ou a décrire mais voilà il faut savoir placer un mot après l'autre pour interesser le lecteur,ce qui n'est pas mon cas!
    merci pour votre passage bon mardi monique

    RépondreSupprimer
  20. je retiens ton livre . mon mari lit beaucoup de policier, plus que moi. je vais voir à en trouver un ,le dernier ou un autre . bises

    RépondreSupprimer
  21. J'aime lire ce genre de livre , mais ces temps-ci je n'ai guère de temps pour la lecture , je retiens le nom

    Bonne journée ,Jean mi

    Timilo

    RépondreSupprimer
  22. Voilà une très bonne question... "pourquoi écrire ?" Pour certains, cela revient à demander "pourquoi respirer ?"

    RépondreSupprimer
  23. L'envie ou le besoin d'écrire est chez moi d'autant plus fort que j'ai de plus en plus de mal à lire depuis quelques années après avoir été un gros lecteur toute ma vie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je n'ai jamais écrit quoi que ce soit, j'avoue que cela ne m'a jamais tenté. je lis énormément, tous les styles, tout type d'histoire. j'avoue que je tire mon chapeau à tous ces écrivains qui partent d'une feuille blanche pour arriver à une histoire sympa, peut-être ressentent-ils la même chose que moi devant ma feuille d'aquarelle blanche? cordialement. celine

      Supprimer
  24. J'aurais du faire nègre ça doit plus rapporter que prof.

    RépondreSupprimer
  25. Peut-être qu'un jour... j'essayerais d'écrire un livre... Mais juste UN !
    Votre blog est très intéressant. Je vais revenir lire, lire... car il y a beaucoup à lire chez vous.
    Très bonne semaine.
    A bientôt.
    Amitiés.
    Binchy.
    P.S. : J'adore lire des livres depuis toutes petite...

    RépondreSupprimer
  26. je pense que je suis dans la première phrase...j'aime écrire, mais je n'ai pas la science, car c'est un art en fait, et comme je n'ai que....mon certificat d'études primaires...que je suis donc restée à l'état primaire côté intello...ça peut pas le faire...mais j'admire les écrivains...les vrais, bien sur!merci de votre passage chez moi.

    RépondreSupprimer

Sans haine, sans intolérance.