Pourquoi ce blog ?

Ce blog, non subventionné par le Qatar, cependant pas moins niais qu'un autre, est destiné à promouvoir les idées républicaines mais aussi à évoquer l'aspect étrange de notre société et puis, enfin faire un peu de bruit autour de mes livres...

mercredi 6 juillet 2011

DSKDSKDSKDSKDSKDSK encore et toujours...

(Photo AFP)


Libération du 06 07 11 : « Des niveaux de radioactivité jusqu'à quatre fois supérieurs à la limite légale ont été mesurés dans les sols de la ville de Fukushima, à 60 kilomètres de la centrale nucléaire accidentée, ont annoncé des associations de résidents qui ont demandé l'évacuation des enfants.

Une des quatre mesures effectuée dans cette cité de près de 300.000 habitants a fait état d'un taux de césium radioactif de 46.540 becquerels par kilogramme, alors que le taux maximum légal est de 10.000 becquerels au Japon. Les trois autres prélèvements ont fait apparaître des taux compris entre 16.290 et 19.220 becquerels.(…) »

Mais voilà trois lettres dissimulent ces informations pourtant capitales pour l’humanité : « DSK ». Comment les vicissitudes d’un seul homme peuvent occulter, pour les média français, ce qui se passe dans le reste du monde ? Ah je suis encore colère ce matin...

7 commentaires:

  1. Bien d'accord avec ce constat de silence assourdissant sur Fukushima. Bien que dans ce dossier, pour une rare fois, un progrès démocratique réel a découlé de cette catastrophe en Allemagne.

    Par contre, DSK a beau être un fieffé globaliste, le complot dont il a été l'objet pour installer Christine Lagarde à sa place, va avoir des répercussions négatives sur tous les habitants de cette planète et sur les citoyens grecs et portugais au premier chef.

    RépondreSupprimer
  2. Et si le vrai complot était l'appui du Zébulon de l'Élysée pour appuyer la candidature de DSK au FMI en sachant ce qui finirait par arriver un jour ou l'autre ? C'est du billard à 4 bandes (si j'ose dire !)

    RépondreSupprimer
  3. Et tu as raison, ils commencent à nous les gonfler avec ce sujet.....

    RépondreSupprimer
  4. Coucou Jeanmi, Tu as raison le silence autour de Fukushima est un scandale.
    L'affaire DSK en est un autre bien bien moindre mais qui interesse d'avantage les français surtout à l'heure des vacances. C'est le meilleur feuilleton de l'année qui amène auditeurs et télespectateurs à écouter et voir sans réfléchir ni se poser de question. Tout comme les journaux à scandale, s'ils n'avaient pas de lecteurs ils n'existeraient pas !
    J'espère que tu t'es un peu posé depuis ce matin...
    Bizou et à Bientôt
    Ciska

    RépondreSupprimer
  5. DSK scandale plus vendeur que Fukushima ? surtout plus réel que du nucléaire qui explose . Qui comprend vraiment l'enjeu de l'énergie nucléaire et pourquoi cette catastrophe est-elle arrivée ?
    Ce matin , sauf erreur , seul le Figaro a fait un article sur les ingénieurs retraités japonais du nucléaire qui se proposent d'aller remplacer les jeunes pour réparer la centrale .
    Ils partent du principe qu'ils mettront plus de temps à développer un cancer étant donné leurs âges , grandiose comme démarche.
    DSK représentait le sauveur des prochaines présidentielles et je trouve que les réactions de beaucoup de personnes de son entourage me laisse rêveuse surtout si il est prouvé qu'il est "coupable".C'est à ce titre que je m'intéresse à son actualité .
    Ce monsieur a eu des responsabilités énormes sur la politique mondiale , le nucléaire en fait partie.

    RépondreSupprimer
  6. @ Marianne
    Cela me fait penser à une certaine chanson: "Il n'est pas de sauveurs suprêmes. Ni dieu, ni César, ni tribun (...)"

    RépondreSupprimer
  7. Tiens, une autre info, tout à fait "intéressante" pourtant et qui elle aussi a été occultée:

    http://lamauragne.blog.lemonde.fr/2011/07/12/apres-la-chine-la-coree-du-nord/

    Bien à vous toutes et tous.

    jf.

    RépondreSupprimer

Sans haine, sans intolérance.