Pourquoi ce blog ?

Ce blog, non subventionné par le Qatar, cependant pas moins niais qu'un autre, est destiné à promouvoir les idées républicaines mais aussi à évoquer l'aspect étrange de notre société et puis, enfin faire un peu de bruit autour de mes livres...

vendredi 5 janvier 2018

Johnny alité ?

Si les Français pouvaient se mobiliser contre la misère, la maladie, la pauvreté et l’exclusion, comme ils sont capables de se rassembler à la mort d’un chanteur, le monde serait plus juste ! Non pas que les deux millions de fans dans les rues de Paris au passage du cortège funèbre d’un rockeur soient indécents ; en revanche la maigre mobilisation que les politiques et les syndicats, arrivent à produire devrait les interroger sur les avancées sociétales qu’ils peuvent de nous proposer. Même un Mélenchon au meilleur de ses prouesses oratoires, n’arrivera jamais à rassembler cette marée humaine. Il l’a essayé avec le succès que l’on sait !… Marée humaine, il faut quand-même le dire, composée exclusivement de Français bien blancs, ayant passés les soixante carats, comme leur idole ! Que restera-t-il du chanteur dans cent ans ? RIEN ! Que restera-t-il d’un De Gaulle, d’un Churchill dans cent ans ? Une trace positive dans l’Histoire de l’Humanité. Staline, Hitler, Mussolini, eux, resteront comme les plus grands assassins de l’Histoire.  La leçon que l’on doit en tirer ? Le potentiel de mobilisation existe, il ne lui manque qu’un objet humaniste et positif à défendre. Celle ou celui qui le portera est-il né ? Nos édiles sont prompts à se rassembler derrière le cercueil d’un artiste populaire, espérant ainsi se parer d’un peu d’une notoriété leur échappant (Ils y étaient tous !), le seraient-ils pour une grande cause sociale ? Si je devais leur poser la question, tous répondraient : « Ça dépend !  Ah les cons !

Oui je sais pour ce début d’année j’aurais pu faire plus drôle, alors vous avez le droit de dire : Ah le con ! 

5 commentaires:

  1. Jo... lie vue pour ce début d'année, que je te souhaite belle et riche (en publications notamment !).

    RépondreSupprimer
  2. Rien pour , rien contre pas sur mais j'avoue que les funérailles prévues nationales avaient beaucoup de mal à passer.
    Enfin les élus anciens ou actuels se rapprochent du commun des mortels dommage que ce soit pour ce genre de manifestation .
    Les valeurs changent .

    RépondreSupprimer
  3. je passe te souhaiter une bonne et heureuse année, Jeanmi
    aussi pour les personnes chères de ta famille
    du succès pour tes publications :)
    Angie

    RépondreSupprimer
  4. Le pauvre Johnny n'est pas encore arrivé au paradis (… en enfer ?) qu'on trouve déjà son nom cité à côté de ceux d'Hitler et de Mussolini dans la même chronique. Le bonhomme avait le dos large, mais là c'est carrément du sur-mesure, habillé pour l'éternité.
    Et c'est quoi cette putain de polémique concernant ce fameux cortège "blanc" venu rendre hommage à l'idole des jeunes. Surtout, qu'est-ce que ça sous-entend ?
    Qu'on se le dise une fois pour toute, le gars Jojo ne jouait pas dans la même cour que les hommes politiques. Il n'était là que pour apporter un peu de joie, de bonne humeur. Je rappelle quand même qu'il faisait partie de la première tournée des enfoirés, en 1989, avec Sanson, Sardou, Mitchell…
    Bonne année à tous quand même !

    RépondreSupprimer

Sans haine, sans intolérance.