Pourquoi ce blog ?

Ce blog, non subventionné par le Qatar, cependant pas moins niais qu'un autre, est destiné à promouvoir les idées républicaines mais aussi à évoquer l'aspect étrange de notre société et puis, enfin faire un peu de bruit autour de mes livres...

vendredi 22 juillet 2016

...une époque formidable !

Autrefois les CRS surveillants de plages étaient là pour sauver de la noyade les imbéciles qui, présumant de leurs forces, essayaient de battre des records de natation. Ces policiers étaient jeunes et beaux et faisaient tourner les têtes des jeunes filles. Aujourd’hui il en va tout autrement, nos braves CRS sont ″armés-jusqu’aux-dents-prêts-à-bondir″ et sont sensés nous protéger des tireurs isolés en manque de carnages estivaux. Les destinations de vacances exotiques se réduisent comme peau de chagrin, par manque de sécurité hors d’Europe. Alors tout le monde se rabat sur les plages françaises. Si par malheur il arrivait un attentat, où iraient les millions de baigneurs ? Faudra-t-il alors faire comme les Israéliens en armant chaque baigneur pour son auto-défense ? J’imagine ce que seraient les disputes pour les places sur le ″parking de la plage″ aux heures d’affluence, une hécatombe ! Toutefois en période de chômage une opportunité pour les meilleurs tireurs (parfois j’ai honte de mes articles et c’est le cas aujourd’hui !) Ah le con !


9 commentaires:

  1. L'actualité hélas te donne de quoi faire ton billet d'humeur.

    RépondreSupprimer
  2. Le mien d'article ne vaut guère mieux !

    RépondreSupprimer
  3. La fameuse politique de l'autruche avec tout ce sable, c'est tentant.
    Bzzz...

    RépondreSupprimer
  4. On a beau savoir que les choses changeront ( en mieux,
    j'espère), c'est impressionnant de voir , de rencontrer
    ces hommes " armés jusqu'aux dents " comme tu l'écris.
    Mais ça serait autrement plus inquiétant de n'en rencontrer
    aucun, en sachant qu'à tout moment, on peux prendre une balle en pleine tête. Quand je fais mes courses, dans mon
    coin, je me dis simplement : " si c'est le jour et le moment, on verra bien ". Oui... mais je ne suis pas un
    perdreau de l'année et avec tout ce que j'ai vécu jusque
    là... je n'ai plus grand chose à perdre. Tandis que les
    jeunes, eux, ont tant à vivre !!! foutue période ...
    Bon dimanche quand même. ELZA

    RépondreSupprimer
  5. Tous les israéliens ne sont pas armés et leurs mesures de sécurité sont plus efficaces que les nôtres, je suis revenue vivante après avoir passé quatre années en Israël, mais même chez eux, les services de sécurité ont des failles.

    RépondreSupprimer
  6. Tu pousses jeanmi, il n'y a guère que 10% des Israéliens qui sont armés.
    Je ne suis même pas sûr qu'il n'y en ait pas plus en France.
    La différence, pour ce que j'ai constaté, c'est que quand quelque chose se passe, que ce soit une main baladeuse ou un portefeuille envolé, tout le monde tombe sur le fauteur.
    Il n'y a pas cette paralysie qui frappe les passagers d'une rame de RER quand un type emmerde sérieusement une fille.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si je ne poussais pas le bouchon trop loin où serait le charme de la dérision. Heureusement que les Israéliens ne sont pas tous armés. Mais depuis toujours ils sont vigilants, il nous faudra apprendre cela d'eux...

      Supprimer
  7. mais non! faut pas avoir honte! c'est chouette de s'exprimer! C'est même excellent!

    RépondreSupprimer
  8. Tu sais quoi ?
    Au bistrot pas loin de chez moi, à Tel-Aviv, il y eut un jour des soldats qui se chamaillaient pour la politique.
    Le ton est monté, ils ont accroché les flingues au porte-manteau, se sont un peu bousculés, se sont calmés, ont repris leurs flingues et un autre café et ont continué.
    La violence dans la rue est arrivée (d'après les gens du coin) avec les Russes, ils picolent et comme le climat ne se prête pas à l'alcool, ils deviennent tout de suite violents.
    Sinon, ce ne sont pas des anges mais en Asie Mineure, les gens sont plutôt sociables.
    Bon, ils se font la guerre mais se bagarrent beaucoup moins qu'ici je trouve.
    (Faut dire que dans des pays en guerre, il n'y a presque pas de cette petite délinquance qui pourrit la vie quand les pays en paix sont en crise économique)

    RépondreSupprimer

Sans haine, sans intolérance.