Pourquoi ce blog ?

Ce blog, non subventionné par le Qatar, cependant pas moins niais qu'un autre, est destiné à promouvoir les idées républicaines mais aussi à évoquer l'aspect étrange de notre société et puis, enfin faire un peu de bruit autour de mes livres...

jeudi 7 juillet 2016

Panem et circenses 2

L’empereur Vespasien (Imperator Caesar Vespasianus Augustus) , celui-là même qui fit payer l’accès aux  édicules de soulagement des envies pressantes et qui est sur la photo, Vespasien donc, comprit très vite que pour avoir la paix sociale à Rome, il fallait donner au peuple deux choses : DU PAIN ET DES JEUX (jeux du cirque). S’est-on éloigné de ce principe de gouvernance depuis ? Que non !
Le pain aujourd’hui s’est transformé en moyens de le gagner, à savoir le travail et les jeux sont restés à l’identique, sauf que les équipes de foot ne s’étripent plus devant le public, ce que certains regrettent, cela donnerait du piquant à la chose (LOL). Il est fort à parier que la courbe de popularité de nos dirigeants actuels est parfaitement corrélée aux résultats  de l’équipe de France pour l’EURO 2016. Souvenons-nous de la popularité chiraquienne de 1998 après la coupe du monde (achetée ?).  En cela la France n’a pas bougé d’un poil, 2000 ans après la disparition de nos colonisateurs Latins.

Bien-sûr que rien d’autre ne compte que la courbe du chômage et que les résultats des tapeurs de ballons ronds. Nous sommes à un tournant de société. Seul l’argent est roi, rien n’est plus chic que de ″gagner de la tune. On massacre les hommes et la nature, mais ce qui trône en tête de tous les médias ce sont les résultats du foot et du tour de France. Un camion piégé pète à Bagdad tuant 200 personnes cela fait 3 minutes au J.T. contre 10 pour le foot. Le poisson est devenu une mine de mercure, mais tout le monde s’en tape. Sur quelle planète vivons-nous ? Les solutions ? D'un côté les nihilistes prêts à tout faire péter sans aucune idée de construction et de l'autre les "après moi le déluge, je veux du pognon tout de suiteAh les cons !...

5 commentaires:

  1. Et au milieu les sages mais impuissants qui pleurent en silence....

    RépondreSupprimer
  2. Si je ne me trompe pas, je crois que même les
    édicules de soulagement sont payants ? mais comme
    je n'y ai jamais mis les pieds... je ne sais pas
    trop. Quelle solution pour accepter ce monde dans
    lequel nous sommes plongés, par la force des choses ?
    prendre chaque journée qui passe de la manière la plus
    douce possible : lire de bons livres ( entre autres, les tiens ), écouter les musiques que l'on aime ( je n'arrête pas, ayant reçu une nouvelle chaîne formidable ). Peindre,
    écrire, sortir si l'on peux. Aimer et ne jamais haïr etc...
    et attendre que l'humanité retrouve la raison. Ah... j'oubliais, on peux aussi relire les philosophes. ça fait
    toujours du bien. Bonne fin de semaine à toi. ELZA

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Trop gentille chère Elza ! Mon prochain livre devrait, si tout va bien, voir écrit le mot FIN à la fin de l'été...

      Supprimer
  3. Ils ont perdu !!!
    La faute aux papillons... si! si!

    RépondreSupprimer
  4. Rien que des vérités, hélas !
    J'ai l'impression que nous allons de mal en pis, mais c'était déjà ce que pensaient mes parents. Est-ce parce que je vieillis ?
    T'en fais pas, ce ne sont que des pensées un peu tristes sur un monde que je voudrais différent.
    Merci pour les tiennes, Jeanmi.
    Passe une douce journée.

    RépondreSupprimer

Sans haine, sans intolérance.