Pourquoi ce blog ?

Ce blog, non subventionné par le Qatar, cependant pas moins niais qu'un autre, est destiné à promouvoir les idées républicaines mais aussi à évoquer l'aspect étrange de notre société et puis, enfin faire un peu de bruit autour de mes livres...

vendredi 10 juin 2016

Le foot, le foot, le foot…

Mais de quoi se mêle ce grand con de Zlatan à l’égo surdimensionné ? Il vient maintenant parler politique dans un pays qui n’est pas le sien ! Je n’aimais déjà pas beaucoup le foot et me préparais à passer un mois difficile où l’on ne va parler que de ça ; mais d’entendre ce crétin vouloir venir donner des leçons de politique à notre exécutif, voilà de quoi me faire détester définitivement ce sport. Il faut bien dire qu’en dehors du terrain, les préoccupations métaphysiques des professionnels du ballon rond sont relativement basiques. Avoir la voiture la plus clinquante et surpuissante de l’équipe, puis sortir avec la bombasse pneumatique la plus siliconée. Ces ″dames″ revendiquent un statut : femmes de footballeurs. Elles ont même leur livre-confession de chevet : «Confessions d’une femme de footballeurs » au pluriel, paru l’été dernier aux éditions Hugo Sport. ″Michetonneuse″ de première classe, Manuela a, de son propre aveu, « couché avec un pourcentage honnête des vestiaires de Liverpool, d’Arsenal, du PSG, du Milan AC et de la Roma », et entend désormais révéler au grand public « des infos à faire imploser le football européen ». De son côté, Vanity Fair révèle comment gonfler les rangs de cette armée en talons aiguilles qui ne manquera pas de fasciner le Vieux Continent pendant l'Euro. Ah les connasses !

17 commentaires:

  1. Et dire que ce monde débile du foot,, mâles et femelles, est une référence passionnée pour tous nos petits cons !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce qui est décevant, c'est que les femmes y deviennent aussi connes que les hommes et c'est peu dire...

      Supprimer
  2. Hola jean Mi, tu dérives ...
    et quand on dérive on ne sait pas où on peut échouer !

    RépondreSupprimer
  3. Je suis prêt. La bière est au frigo, les pizzas au congélo. J'ai sorti les charentais Adidas et le maillot floqué "Papy Mich". J'ai changé les piles de la zapette et repoussé tous mes rendez-vous. Aller la France !!!!!

    RépondreSupprimer
  4. Jeanmi, jeanmi ! Je m'étonne qu'un garçon aussi éclairé que toi, se laisse berner par les propos grandguignolesques de Zlatan. Ce gars-là est une grande gueule du même acabit que Coluche, Gainsbourg ou Mélenchon. Ses propos sont à prendre au second degré, voire au 36è dessous !!! Quant à savoir qui lit la littérature des ces "Madame Football", sans doute les mêmes qui se sont arraché les biographies de Loana, de Nabila et de la Boutin !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas le sport en lui-même qui me déplaît, encore que... Non ce sont les valeurs de fric de bling-bling qu'il véhicule. Les joueurs plus payés que des stars de cinémas passent directement de l'adolescence souvent d'un milieu peu évolué à l'immense fortune, sans un soutien éthique. Mon petits-fils Paul, 11 ans, est fasciné non par le jeu mais par le luxe dans lequel ils vivent. Même Platoche s'y est brûlé les ailes, pourtant il était loin d'être le plus débile des joueurs des années 70. Mais voilà d'un coup il a perdu le contact avec la réalité. C'est également ce qui menace les hommes politiques dont c'est devenu le métier, Cahuzac par ex s'est cru dans un autre monde où rien ne pouvait l'atteindre et plouf...
      Bon match quand même cher Keith !

      Supprimer
    2. Entièrement d'accord avec toi concernant la gangrène pécuniaire qui ronge le foot, je le déplore aussi.
      Bon "pas match" !!!!! ;-)

      Supprimer
  5. Manuela sait faire cracher l'avant centre.
    Bzzz...

    RépondreSupprimer
  6. Personnellement je hais les sports de la balle au
    pied . Donc... je hais le foot . Encore plus pour
    ce qui va avec : les salaires, les produits
    dérivés etc... . Une grosse machine à fric. Et puis
    cette arrogance des joueurs !! pourtant, en ce moment
    je suis ravie, car tous les cons qui tapent chaque soir
    en bas de chez moi, dans un ballon, sont chez eux, rivés
    devant leur télé... ouf !! et en plus c'est le ramadan,
    il y a forcément de la bonne bouffe à la maison. Bref,
    j'ai un mois de tranquillité ( enfin... il y aura bien
    le 14 juillet qui est un vrai cauchemar). Quand à l'armée
    de talons aiguilles , qu'elles restent dans leur connerie,
    je n'en ai pas autour de moi et c'est tant mieux. Qu'elles continuent à fantasmer sur les gros mollets velus, après tout , c'est leur droit. Freud y aurait bien trouvé quel
    que chose d'érotique non ??

    RépondreSupprimer
  7. Je vais ajouter... y a-t-il un sport dans le monde,
    qui déclenche autant de violence, de haine et fait
    autant de dégâts dans une ville que le foot ?... que
    je sache AUCUN . Aujourd'hui samedi, nous en avons
    eu la preuve, avec ce qui se passe à Marseille. Pauvres
    Marseillais, ils ne méritent pas un tel traitement. ELZA

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme le dit plus haut théo Brinnel : « Tu dérives !!! ».
      Comme toute activité culturelle, le football engendre de la passion, c'est vrai. Cependant, la violence n'est perpétrée que par quelques individus (souvent avinés) et qui n'ont finalement aucun rapport avec le jeu. Je fréquente les stades depuis des décennies, j'y ai emmené mes enfants, maintenant mon petit-fils, je peux te garantir qu'au sein d'une foule de passionnés règne une joie de vivre (de tristesse aussi dans la défaite !) et de partager aussi prenante que lors d'un concert de rock.
      On peut se moquer des écrits des femmes de footballeur (et des footballeurs eux-mêmes), mais cet amalgame football/ramadan (???) n'est pas des plus "littéraire" qui soit.

      Supprimer
  8. Punaise ! c'est clair que l'on va en baver pendant un mois, à entendre toutes ces niaiseries sur le football. J'ai déjà éteint ma radio furieusement plusieurs fois, et ce n'est qu'un début :-(

    RépondreSupprimer
  9. Tu oublies leurs coiffures !!!
    J'ai ouïe dire cela il y peu (actuellement sauf ne pas ouvrir la télé, écouter la radio ou même allumer son ordi, il est impossible de ne pas avoir de telle infos, ah j'oublie ne pas sortir pour faire des courses...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben merd'alors ! Même sur "L'étrange Pierre taillée", ça cause de foot ! Remboursé !!!!!
      Sinon, il reste les cassettes vidéo ! ;-)

      Supprimer
  10. Ah! Et c'est pareil ici avec le Grand Prix. Mais on a ces jeunes femmes à seins nus, Les Femens, qui viennent protester en pleine rue, arrivant de nul par pour dénoncer l'exploitation des femmes pendant ce week-end de prostitution et de poupées de luxe...

    RépondreSupprimer
  11. Je suis bien d'accord, il a un égo surdimensionné et ne le cache même pas. Il me laisse indifférente mais il faut quand même reconnaître qu'il est drôlement fort dans son sport. Je ne suis pas fan de foot, ici on ne regarde que les matches de la France. Je n'aime pas l'image que le foot véhicule, fric, violence et tout ce qui va avec.... dommage le sport pourrait être un vecteur de tellement de belles choses.

    RépondreSupprimer
  12. Je m'aperçois en relisant mes commentaires, que
    j'ai eu ,une grande bouffée d'intolérance. Rien qu'
    en lisant ou entendant le mot foot, je commence à
    me gratter. Mais là, je me suis laissé aller.
    Vraiment désolée... ELZA

    RépondreSupprimer

Sans haine, sans intolérance.