Pourquoi ce blog ?

Ce blog, non subventionné par le Qatar, cependant pas moins niais qu'un autre, est destiné à promouvoir les idées républicaines mais aussi à évoquer l'aspect étrange de notre société et puis, enfin faire un peu de bruit autour de mes livres...

vendredi 15 avril 2016

Les Cons

Vous n’aurez pas manqué de noter que je termine souvent mes billets par : « Ah les cons ! » Tout d’abord j’observe que de vouloir identifier les imbéciles au sexe féminin est une insulte à la vulve, origine de toute vie et sujet d’immense dévotion de ma part. Cela dit, le mot exprime mieux la bêtise extrême que le mot ″crétin″ par exemple. Je garderai donc ce vocable tout en présentant mes excuses auprès de toutes les dames dont j’ai tant aimé le triangle d’or. Toutefois les cons sont nécessaires, ne serait-ce que  pour mettre en valeur ceux qui ne le sont pas ou qui le sont moins, car il y a une progressivité dans la connerie. Néanmoins ce n’est pas une question d’âge, comme dit Tonton Georges : « L’âge ne fait rien à l’affaire ». A contrario, on peut argumenter que nous sommes toujours le con de quelqu’un. En effet le con est toujours relatif, on est jamais un con absolu, sauf peut-être Donald Trump qui lui l’est définitivement ; mais on est con par rapport à l’autre que l’on juge comme l’étant plus que soi. Corrélativement l’autre en a autant à notre égard. Pour un communiste le L.R. est con, et ce dernier n’en n’a pas moins pour le premier. Donc si l’on additionne les deux, c’est l’ensemble de l’humanité qu’il faut considérer comme conne, moi compris. Toutefois il existe un remède, mais non remboursé par la sécu, c’est la lecture répétée de mon maître à penser, Alphonse Allais,. Ce brave Alphonse ne disait-il pas que : « Le meilleur système de gouvernement au monde est la dictature… néanmoins pondéré par l’assassinat politique ». Conclusion : Nous sommes tous cons !

8 commentaires:

  1. J'apporterais une précision au sujet du Donald. Vu, il est l'apothéose de la connerie. Il est LE con. Mais… un con foutument dangereux ! Un con dont l'immense connerie n'a pas vraiment s'exprimer qu'à cause de la connerie républicaine généralisée et de ses haines racistes. Un con pour lequel près de 40 pour cent des Américains seraient prêts à voter ! Vu, ça serait toute une défaire, un écart majestueusement colossal. Mais le gars est dangereux. Il montre les États-uniens sont à 40 % tout le moins pas mal plus effrayants que je ne le croyais.

    Une telle connerie, Trump s'entend, ce sont ses partisans qui lui permettent de s'exprimer. Et les médias bien entendu.

    RépondreSupprimer
  2. On va pouvoir organiser un dîner !!!

    RépondreSupprimer
  3. ce con-là est quand même gratiné. Un modèle insurpassable. Une bonne jauge pour nos jugements sur les cons.
    Bien à toi.

    RépondreSupprimer
  4. Je suis d'accord avec Roger . Qu'un personnage
    comme Trump soit la représentation absolue de la
    connerie...OK . Mais le pire étant, tous ceux qui
    sont prêts à le suivre. L'humanité se porte mal.
    Je pense qu'il est temps de réagir, rester soi-même
    et refuser de faire partie du triste lot. Bon dimanche.
    ELZA

    RépondreSupprimer
  5. Celui-là c'en est un vrai, le Donald, et comme on l'aimerait de le traiter de pauvre con! Mais on ne peut pas...Putain, des fois, c'est mal foutu, la vie.

    RépondreSupprimer
  6. .... ou comme dirait Finkielkraut, philosophe encore debout mais déjà dans la nuit, " Gna gna gna pauvre conne" . ( pardon ne j'ai pas pu m'empêcher :)

    RépondreSupprimer
  7. Le Donald ricain est un connard finit à la chaude pisse ! Pourvu qu'il ne gagne pas les érections pestilentielles celui là !!

    Ah ! tu as raison , Jeanmi, moi aussi j'aime le triangle d’or des femmes (enfin surtout celui de la mienne ) . Passe un beau week-end et un bon coup de pied dans les couilles aux crétins !!

    RépondreSupprimer

Sans haine, sans intolérance.