Pourquoi ce blog ?

Ce blog, non subventionné par le Qatar, cependant pas moins niais qu'un autre, est destiné à promouvoir les idées républicaines mais aussi à évoquer l'aspect étrange de notre société et puis, enfin faire un peu de bruit autour de mes livres...

vendredi 4 mars 2016

Grrrrrr

Je hais le mot de ″TOLÉRANCE″. Gide disait : « Il y a des maisons pour ça ! ». Je lui préfère celui de ″COMPREHENTION″. Comprendre pour agir. Comprendre pour ne pas se laisser embarquer dans le ″politiquement correct″. Comprendre pour ne pas rejoindre la ″bien-pensance″ de la morale consensuelle. Nous avons trop toléré les inégalités sociales. Nous avons trop toléré la stérile lutte des classes. Nous avons trop toléré le libéralisme débridé qui enrichit toujours les plus riches. Nous avons trop toléré le fléau du chômage qui entraîne tous les maux dont souffre cette pauvre France. Nous avons trop toléré une paupérisation croissante de l’éducation nationale qui essaye désespérément de colmater les brèches que la société libérale lui inflige. Et que dire du respect de la Laïcité dans les hôpitaux ? Toutes ces tolérances, ces petits renoncements, ces grandes lâchetés sapent les fondations de la République et de la démocratie. Le monde des politiciens professionnels, par prévarication, par couardise, par électoralisme, fait tout ce qu’il faut pour détourner les électeurs des bureaux de vote. Ils laissent ainsi revenir la bête immonde. Même si elle se voile derrière une apparence républicaine et laïque en tuant ostensiblement le père, Marianne avec le visage de Marine est une obscénité. Ah les cons !

9 commentaires:

  1. Tu as raison, dans tolérance il y a errance alors que dans compréhension il y a comprendre avec.

    RépondreSupprimer
  2. N'en déplaise à Gide je préfère la tolérance à la compréhension . Il faut accepter de considérer même ce qu'on ne comprend pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça fait beaucoup de "con" dans la même phrase ! ;-) Je ne suis pas compétent pour en juger ! :-D

      Supprimer
  3. Qui pouvons-nous ? Pour ces gens qui nous gouvernent nous ne sommes que de la merde. Nous disons non au traité européen, il est adopté quand même. Nous disons non au père, la fille revient par la fenêtre. Que faire ? Que faire ?… Je propose un suicide collectif de 60 millions de Français !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je dirais même : QU'Y pouvons-nous !!!

      Supprimer
    2. Mais chacun dans son entourage, dans les associations où nous militons, devons TÉMOIGNER...

      Supprimer
    3. Témoigner d'une chose que tout le monde sait déjà !

      Supprimer
  4. Je préfère également compréhension. Le mot tolérance est employé un peu trop souvent. Bonne soirée.

    RépondreSupprimer

Sans haine, sans intolérance.