Pourquoi ce blog ?

Ce blog, non subventionné par le Qatar, cependant pas moins niais qu'un autre, est destiné à promouvoir les idées républicaines mais aussi à évoquer l'aspect étrange de notre société et puis, enfin faire un peu de bruit autour de mes livres...

vendredi 25 septembre 2015

Comment retrouver le désir d’aller voter ?

Être de gauche ou de droite ne veut pas dire que nous trouvions notre bonheur dans la brochette des zozos qui pérorent à longueur de J.T. sur ce qu’ils ont fait, ou sur ce qu’ils feront pour nous garantir un avenir radieux. Comment mesurer ce ras-le-bol ? Oh la réponse est simple : COMPTABILISER LES BULLETINS BLANCS. En 2014, une loi a été votée en faveur d’une certaine reconnaissance du vote blanc. En effet cette loi ne modifie que symboliquement le code électoral : les votes blancs seront désormais comptabilisés séparément des votes nuls et c’est tout. En d’autres termes, ceci veut dire que, dans l’hypothèse (volontairement absurde) où le vote blanc ferait 90% des suffrages, le candidat avec 10% l’emporterait tout de même. Toutefois si cette comptabilité était appliquée, nous verrions alors remonter les taux de participation et pourrions mesurer le nombre des déçus de la politique politiciennes. Une autre réforme  pourrait nous faire retrouver le chemin des urnes : À la première condamnation, radiation À VIE de l’éligibilité. Comment continuer d’accorder notre confiance à ceux qui trahissent le code pénal qu’ils sont chargés de défendre ou qu’ils élaborent ? Comment croire les Faites ce que je dis et non ce que je fais ? Mais alors comment des corrompus notoires, heureusement peu nombreux et dont les noms sont sur toutes les lèvres, tiennent-ils en place ? Là aussi la réponse est simple : LE CLIENTÉLISME. En accordant par-ci, par-là, une place en crèche, un poste à la mairie, ou encore un marché de travaux municipaux. Tous ces petits arrangements entre amis, font des voix qui viendront s’ajouter dans le plateau d’une balance électorale, souvent tout près de l’équilibre. Ces quelques centaines de voix feront la différence. Ah les cons !


8 commentaires:

  1. Je suis de ton avis et je ne sais plus où est la gauche et la droite ! Bonne fin de semaine.

    RépondreSupprimer
  2. Mon cher Jeanmi, je te promets des commentaires élogieux si tu parles de mon blog !!!!!
    (Sinon, votez pour moi ! ;-)

    RépondreSupprimer
  3. entre l'aile gauche de la gauche, l'aile droite de la gauche et réciproquement sans compter l'aile gauche de la droite et l'aile droite de la droite en passant par l'extrême centre qui pivote sans encombre ET ceux qui disent "Je suis pour tout ce qui est contre et contre tout ce qui est pour (Dac ou pas). J'ai bien ma petite idée en ajoutant que contrairement a l'expression "que le meilleur gagne", c'est bien souvent le contraire.
    Suis-je assez clair ? Sans rire à chaque scrutin et je serais assez d'avis que cela devienne obligatoire car parmi mon entourage professionnel ceux qui ont les opinions les plus affirmées ne participent pas au scrutin. Quel gâchis (Parmentier Antoine)
    Bzzz...

    RépondreSupprimer
  4. En ce qui me concerne je ne l'ai jamais perdu....

    RépondreSupprimer
  5. Tu as mis en photo ceux qui sont l'image parfaite des zozos de la politique

    RépondreSupprimer
  6. Oh là !! Un vaste sujet qui nous concerne tous. la motivation pour voter, il y a une bonne dizaine d'années que je ne l'ai plus beaucoup . Et tu veux savoir pourquoi Jeanmi ? j'en ai assez de toujours voter contre un candidat plutôt que pour , assez de choisir le moins pire.

    Sinon, viens m'écouter chanter çà te changera les idées !!

    RépondreSupprimer
  7. Le vote blanc dans les suffrages exprimés serait peut être l'occasion d'une remise à plat du système .
    Bonne soirée .

    RépondreSupprimer

Sans haine, sans intolérance.