Pourquoi ce blog ?

Ce blog, non subventionné par le Qatar, cependant pas moins niais qu'un autre, est destiné à promouvoir les idées républicaines mais aussi à évoquer l'aspect étrange de notre société et puis, enfin faire un peu de bruit autour de mes livres...

dimanche 2 août 2015

Toujours et encore le communautarisme...

Je pense que tout a déjà été dit dans de nombreux congrès dont celui organisé par le Sénat en 2006. Le problème est toujours le même, des résolutions et préconisations sont prises qui sont simples : « La République implique le respect de principes universels qui doivent se situer au-dessus des coutumes de certaines communautés ». L’application reste toujours du domaine des politiques. Alors toujours pour des raisons électorales, on commence à donner des coups de canifs de droite ou de gauche. Nous, républicains (au sens propre du terme), pouvons sans cesse rappeler les principes qui fondent notre nation et notre droit, le monde politique facialement nous approuve mais ne fait rien pour améliorer les choses.

Les communautés sont par essence imperméables à ce qui leur est hétérogène, le principe du fameux « vivre ensemble » veut que chacun respecte l’espace publique. Cependant nous savons que la bonne foi n’est pas l’apanage des radicaux, or ce sont eux qui pilotent les communautés et souvent les mènent à l’affrontement pour faire céder les autorités républicaines. La seule solution pour se sortir du marais des communautarismes est LE COURAGE POLITIQUE et là on se heurtera toujours à un mur.  Tant que tel maire autorisera des heures de baignades pour les femmes dans les piscines municipales, tant que l’on fera des cuisines hallal dans les écoles, etc. les communautés tenteront toujours de rogner de plus en plus d’avantages et de prérogatives. Jusqu’au jour où les radicaux de l’autre bord réagiront avec violence. Nous y sommes presque, des ratonnades commencent à vouloir imposer la supériorité de certains sur d’autres. Ah les cons !

6 commentaires:

  1. Bien décrit Jeanmi ! Un sujet épineux . Les communautés m'emmerdent profondément depuis des lustres . Chacun protège sa chapelle (ou sa mosquée ) et réclame le vivre ensemble à tout prix tout en se foutant ouvertement de celui ou celle qui n'est pas de la même tribut . Voilà le nœud de vipère qui crée les conflits et le racisme en règle général . D'un coté des gens comme toi et moi qui sont prêts à vivre avec les autres en acceptant leurs différences parce que ce sont nos richesses (merci Harlem Désir de m'avoir soufflé ma phrase) et de l'autre les tenants du "tout communautaire" qui ne veulent SURTOUT pas se confondre, se mélanger ...et tout ce petit merdier (désolé pour les gros mots) fait le jeu des gars de la Marine qui , elle se gargarise et compte les points en attendant son tour pour poser son séant dodu sur le trône de France.

    RépondreSupprimer
  2. ça c'est bien vrai ! Les politique ont peur c'est évident. Ils ne font rirn pour arrêter la domination des musulmans pour ne pas les nommer.
    Ici, en Suisse nous sommes envahis par les enturbannées musulmanes. La dictature des mohllas et des mecs est insupportable.
    On commence à voir des dchadors, Encore plus insupportable. Pourquoi veulent- ils tous venir en Europe ??? A croire que le mot d'ordre est l'envahissement pour une domination future. C'est sournois.

    RépondreSupprimer

Sans haine, sans intolérance.