Pourquoi ce blog ?

Ce blog, non subventionné par le Qatar, cependant pas moins niais qu'un autre, est destiné à promouvoir les idées républicaines mais aussi à évoquer l'aspect étrange de notre société et puis, enfin faire un peu de bruit autour de mes livres...

vendredi 6 mars 2015

Violences et monothéismes

Contrairement à une croyance populaire, il n’y a pas que le coran qui prêche la violence, la bible par exemple dans le livre de Josué (8.24), nous dit ceci :
«  Lorsque Israël eut achevé de tuer tous les habitants d’Aï dans la campagne, dans le désert où ils l’avaient poursuivi et que tous furent entièrement passés par le fil de l’épée, tout Israël revint vers Aï et la frappa du tranchant de l’épée », comportements d’une grande douceur, non ?
L’évangile selon Luc (19 : 27) ne donne pas non plus dans la dentelle :
« (…). Au reste amenez ici mes ennemis qui n’ont pas voulu que je régnasse sur eux et égorgez-les en ma présence ». Ah amour du prochain quand tu nous tiens !
On fait donc bien dire ce que l’on veut à des parcelles d’écritures vieilles de plusieurs milliers d’années. Textes sortis de leurs contextes, traduits, retraduits des centaines de fois à partir de langues archaïques disparues et dont les évènements relatés sont plus mythiques qu’historiques. En ne retenant que ce qui convient au discours politique du moment, on peut toujours justifier toutes les barbaries. Le fameux « Tuez-les tous, dieu reconnaîtra les siens » de Arnaud Amaury, lors de la prise de Béziers en 1209, n’est pas si loin. Plus proche de nous, le massacre de la St Barthélémy le 24 août 1572, qui fit 3 000 morts rien qu’à Paris et entre 5 000 et 10 000 dans toute la France est d’une épouvantable réalité. Et là point n’est besoin des musulmans, les chrétiens savent très bien se massacrer entre eux !

Pourtant, il suffirait pour vivre en paix, simplement de ne garder des trois livres, que le message spirituel. Message qui pour moi est le seul important. Le mariage du fait religieux avec la politique est aussi explosif que le mélange de l’acide nitrique avec la glycérine d’où l’impérieuse nécessité de la LAÏCITE. Au fait, la spiritualité a-t-elle besoin d’un dieu pour nous guider dans l’obscurantisme ? 

22 commentaires:

  1. Ha ! Les dieux sont violents… ils le sont depuis toujours. Les dieux romains et grecs étaient de la même eau.

    Même le nouveau pape, le bon François, dit qu'il frapperait celui qui insulte sa mère, au mépris des enseignements du Christ qu'il vénère.

    Ce n'est pas que les peuples laïcs soit tellement plus pacifiques. C'est simplement que ceux qui croient en une religion ont une raison de plus de massacrer leur prochain.

    RépondreSupprimer
  2. totalement d'accord avec tes propos. Et dire
    que le mot " religion " signifie " relier " !!!
    et bien non... ça sépare les gens entre eux.
    Tout le contraire. Je continuerais de passer
    sur ton blog, car j'y trouve toujours " ma tasse
    de thé " . Mais tu as pu constater que tu as
    beaucoup de blogueurs-amis qui te rejoignent.
    Amitiés et bonnes pensées à toi. ELZA

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je constate, en effet un accroissement des visites de ce modeste blog. J'ai même eu un pic de 540 en une seule journée en début de semaine. Merci à tous, j'essaye modestement de faire passer les idées républicaine et humanistes qui sont les miennes...

      Supprimer
  3. Les hommes se sont battus au nom de leur religion quelle quelle soit. Je suis non croyante mais la guerre des religions j'en ai entendu parler depuis toujours. Bon weekend

    RépondreSupprimer
  4. je te souhaite une belle journée

    RépondreSupprimer
  5. Pour Elza jaz: les religions relient ; la racine des deux mots l'affirme. Ce sont les cultes et ceux les pratiquent qui divisent.
    L'homme a besoin, sinon de "Dieux" mais de sacré... Bon sang, relisez Mircéa Eliade, Levi-Strauss, Dumézil... et ensuite ou pourra envisager de parler religion...

    RépondreSupprimer
  6. Tu publies à 01h00 et ton email arrive à 5h36 tu dors trop peu mon Jeanmi, il faut du repos pour tenir envers et contre tout.

    RépondreSupprimer
  7. Je pense que les discussions sur "LA RELIGION" ça ne sert à rien ..............
    Ou alors sur les mérites comparés des religions ? .....................
    Ou alors sur le Fait religieux ? ................................
    Bon , s'imaginer qu'en supprimant les religions on va supprimer la violence , on va libérer les consciences c'est complétement illusoire .......................
    Je pense que les humains sont violents parce qu'ils aiment la violence , tout simplement , et donc , aimant la violence ils produisent des systèmes violents .......
    Alors , pourquoi les humains aiment-ils la violence ? ... Parce que la violence c'est le pouvoir et le pouvoir c'est dominer le monde , c'est le posséder , c'est décider de ce que le monde doit être ... Le seul moyen efficace de changer le monde c'est la violence .............................. Personnellement je pense que vouloir changer le monde est absurde , et je pense que le seul moyen de sortir de la violence est de renoncer à changer le monde ......................... Mais bon , je dis ça comme ça , parce que ça ne sert à rien non plus que je le dise ............................. Oui , parce qu'au fond ma religion c'est la contemplation ..............................

    RépondreSupprimer
  8. Et j'ai pas fini!
    C'est l'hyper laïcisation de notre société qui envoie de pauvres gamins en quête d'idéal se faire massacrer au nom d'idées fausses et criminelles...
    La culture du sacré était autrefois transmise par les contes et les légendes parfois cruelles certes, mais qui avaient un enseignement. Ces histoires disent en général que le petit malin a toujours raison des gros bras... que la fille gentille et attentionnée finit pas cracher des perles et des diamants et que celle qui ne voit que son intérêt bave des crapauds et des vipères... que celui qui veut la richesse finit par tuer tout ce qu'il touche en le transformant en or.... bon il y en a des centaines comme cela qui transmettent les vraies valeurs..
    Et ces histoires sont inscrites dans toutes les cultures, dans tous les livres sacrés, même dans les cultes sans livres...
    Alors cessons les propos basiques de café du commerce; les rabbins ne sont pas ci, les imams ne sont pas ça et tous les prêtres catholiques ne sont pas pédophiles.
    Commençons par les écouter, par les respecter et enseignons ce respect et cette écoute aux plus jeunes...
    S'ils n'avaient pas au fond d'eux-mêmes , cette graine qui pousse et qui leur dit que le foot, la télé et l'argent facile ne sont pas tout dans la vie... ils n'écouteraient pas si facilement ces dévoyés qui leurs parlent de guerre sainte tout en détruisant ce qui a fait leur culture.
    Je vous en prie, au lieu de vilipender la Bible le Coran ou les Evangiles, relisez-les, comprenez-les et transmettez-les... dans leur essence et pas dans des interprétations qui servent ou ont servi des causes plus ou moins discutables... Parents, aînés, prenez le temps de raconter aux enfants: les contes de Perrault, ceux de Grimm, les fables de La Fontaine, l'Iliade et l'Odyssée et d'autres encore sont des sources inépuisables d'émerveillement et d'enseignement... Car il ne suffit pas d'ouvrir le livre et de lire mécaniquement le texte... prenez le temps d'intégrer l'histoire, de la raconter sans la lire et d'en parler ensuite.... Vous verrez, ce n'est pas difficile et très, très productif (pour ceux qui sont soucieux de rendement)

    RépondreSupprimer
  9. Si je suis un défenseur acharné de la Laïcité, je ne suis pas, pour autant, antireligieux. Ne confondons pas anticlérical et antireligieux. être anticlérical c'est précisément d'éviter que le clergé s’insinue dans la vie publique pour diriger la vie sociale. La Laïcité, c'est de permettre à chacun de croire, ou de ne pas croire, de pratiquer une religion ou de n'en pratiquer aucune. Si l'homme peut se passer de religion, il a besoin de sacré, la vie vient de m'en donner un cruel exemple....

    RépondreSupprimer
  10. Permets-moi encore un mot, Juanmi. La religion est affaire de croyance. Je crois en Dieu… excellent, je n'ai rien contre ça, pour autant que la religion des autres ne perturbe pas mon droit absolu à l'incroyance. Une incroyance que je ne cherche par ailleurs à imposer à personne, et voilà pourquoi j'en attend tout autant en retour.

    Les sociétés laïques… qu'est-ce qu'elles ont de moins, les sociétés laïques ? Y a-t-il société plus pacifique que le Québec, dans son absolue laïcité et son incroyance généralisée ? Je regarde nos voisins d'en bas les Américains, tout bardés de bibles qu'ils sont et qui s'assassinent les uns les autres à qui mieux mieux. Il y a trop d'exemples.

    Mes enfants, comme nombre d'autres de leur génération, ne sont pas baptisés. Ce n'est pas tellement qu'ils sont contre les religions, ou contre l'idée d'un quelconque Dieu, c'est qu'ils s'en balancent totalement. Et ça n'empêche pas les Québécois d'aider leur prochain, appliquant dans les faits les principes que trop de croyants jugent bon d'oublier.

    Dans le « midwest » américain, il ne fait pas bon être ouvertement athée. Mieux vaut être chrétien pratiquant, de préférence protestant. Et voilà tout un pan des libertés civiques qui « prend le bord » comme on dit chez nous, à cause d'une religion. Des religions, en passant, faites par et pour des hommes.

    Oui, nous accueillons ici les gens à bras ouverts, mais les églises sont vides.

    RépondreSupprimer
  11. Tu vois Jeanmi... si le fait de pratiquer une religion rend
    l'être humain meilleur... je trouve que c'est formidable !!
    Autour de moi, j'ai des croyants et des athés , mais comme
    ce sont des amis ( et que je les ai choisis ) je les trouve
    très bien. Je les aime et j'accepte leurs croyances ( ou non
    croyances). Dès l'instant que l'on ne m'impose rien. Toutefois,
    je te ferais remarquer que tu viens d'entrer dans un sujet
    brûlant !! surtout actuellement. J'ai mes propres croyances
    et je n'ai aucune envie d'en parler. J'ai mes lectures, mes
    musiques ( et pas seulement le jazz !!), et je pense qu'il y
    a beaucoup de mystères , qui nous seront dévoilés par
    la science, entre autre , à propos de l'univers. Et être athé
    ne veux pas dire " ne croire à rien ". Voilà ce que je pense,
    et je crois avoir tout dis sur ce thème. Chacun d'entre nous
    se pose des questions. J'en suis certaine. Plein d'amitiés
    cher Jeanmi.

    RépondreSupprimer
  12. bonsoir Jeanmi
    j'ai aimé le commentaire de Almanachronique, je retrouve beaucoup de mes pensées sur les valeurs à transmettre, je suis d'une famille tout ce qu'il y a de plus pacifique, quelques uns pratiquent la religion d'autres pas du tout, mais beaucoup d'histoire racontées aux enfants, de traditions enseignées, je retrouve tout cela par ici, evidemment cela ne fait pas augmenter les richesses....

    RépondreSupprimer
  13. On se contenterait d'appliquer huit des dix commandements, tout irait pour le mieux...

    RépondreSupprimer
  14. Tines, lis cet article d'Algérie Focus.
    http://www.algerie-focus.com/blog/2015/03/hamid-zanaz-professeur-de-philosophie-journaliste-et-essayiste-lintegrisme-est-a-lislam-ce-que-le-chomage-est-au-capitalisme/

    RépondreSupprimer
  15. Comme tu le sais au bout du chemin de la spiritualité on retrouve le vrai dieu c'est à dire notre étincelle personnelle qui va se fondre avec les autres. Quand les hommes et les femmes vont comprendre qu'il n'a d'autre dieu que le dieu qui est en nous? Ce jour là le karma finira et nous serons enfin tous Lumière. Fin des souffrances, des abandons et de la mort Comme disait bien l'initié John Donne au XVIème siècle
    "And Death, Death Thou shal'st die" Laura Fassone

    RépondreSupprimer
  16. La religion cause de nombreux maux que l'on peut difficilement cerner avec des mots. Une croyance qui s'immisce dans la vie de tous les jours mais que l'on est infoutu de respecter si l'on ne croit pas au même best seller ... je te renvoies (tu te souviens ) à ma chanson "Inch Shalom" :

    https://soundcloud.com/jerryox/jerry-ox-inch-shalom


    Rassemblons nous au lieu de nous diviser ..ce serait bien , non ?

    RépondreSupprimer
  17. Oh !! que cet Anonyme le dit de belles façons : Quand les hommes et les femmes vont comprendre qu'il n'a d'autre dieu que le dieu qui est en nous?

    je pense la même chose mais...ce serait dangereux pour le business que chacun pense aussi celà ...

    RépondreSupprimer
  18. Entièrement d'accord avec tes propos : l'être humain a besoin de sacré mais pas de fait religieux nécessaire. Les rituels laïcs sont là pour apporter une cohésion dans la société : les religions restent selon moi, de belles prisons de l'âme. Plus les mensonges sont gros et énormes (existence d'une femme à partir de l'a côté d'un homme, fécondation d'une femme sans rapport sexuel, à l'époque où les FIV n'existaient pas, etc), plus ceux et celles qui y croient seront crédules pour tout !

    RépondreSupprimer
  19. Voilà un article qui a suscité des commentaires riches, intelligents et profonds. Merci à tous !...

    RépondreSupprimer
  20. Hou Hou, les guerres entre les religions ont toujours été sanglantes et traversent les siècles de notre humanité ou plutôt les guerres d'Eglises car la religion est autre chose... Merci d'aborder le sujet, @bientôt, Grybouille du "Léa Touch Book".

    RépondreSupprimer
  21. Beaucoup de positif dans ces commentaires, j'aime le positif et les gens qui montrent l'exemple, les petits ruisseaux faisant les grandes rivieres.

    RépondreSupprimer

Sans haine, sans intolérance.