Pourquoi ce blog ?

Ce blog, non subventionné par le Qatar, cependant pas moins niais qu'un autre, est destiné à promouvoir les idées républicaines mais aussi à évoquer l'aspect étrange de notre société et puis, enfin faire un peu de bruit autour de mes livres...

vendredi 20 mars 2015

Disparition de Poutine ?

Je suis mortellement inquiet, mon cher ami Vladimir aurait disparu. Mais je sais que c’est pour une bonne cause. Vlavla, comme je l’appelle, est amoureux ! Qui l’eut cru ? Et son amour semble bien porter ses fruits. Le vendredi 13 mars, deux médias suisses, le tabloïd Blick et la Radiotélévision suisse italienne (RSI) affirment que la maîtresse de Vlavla, l'ex-gymnaste médaillée olympique et députée (?!) Alina Kabaieva, 32 ans, se trouverait à la clinique Sant'Anna, à Sorengo (Tessin), pour y mettre au monde leur bébé. Si cet enfant à la beauté du père et l’intelligence de la mère, cela promet un tableau réjouissant pour la future dynastie des Tsars de toutes les Russies. Ah ils vont s’en voir les moujiks, déjà qu’avec le père, la Volga n’est pas qu’un long fleuve tranquille ! Certaines mauvaises langues le disaient plus intéressé par la virile beauté de sa garde rapprochée que par le ″beau″ sexe, mais non, voilà-t-y pas qu’il va nous faire un horrible marmot ! Il faut dire qu’il n’y a pas qu’en Russie où le sport mène à la politique ; David Douillet et Bernard Laporte furent, en leur temps, des exemples pour tous d’habileté gouvernementale et de sens politique aigu… 
Peut-être à samedi AM au salon du livres de Paris ? (stand C73)

11 commentaires:

  1. Ha ! Juanmi, t'es tordant aujourd'hui. Tu veux que je te dise ? Chez nous, ce gars-là a toutes sortes de surnoms : le Pou de toutes les Russies (déjà qu'il est pas très grand), ou plus simplement Poupou, ou Vlad, ou le Vlad ou encore… la Poutine. Eh ! oui, la Poutine.

    Faut savoir qu'ici, la poutine est un « plat quasi national », québécois je veux dire, fait avec des frites, du fromage en crottes (sic) et de la sauce brune. Je trouve ça innommable, mais la nouvelle génération adore, c'est tout dire.

    Toujours est-il que de poutine à Poutine, il n'y a qu'une fourchette, et on le voit dans notre assiette, le mécréant.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai une petite insomnie et je viens de passer
    chez toi. Ton humour vient de me faire rire.
    Et crois-moi, en ces temps tourmentés, il
    m'en faut beaucoup pour me faire rire. Merci
    Jeanmi . Je retourne sous la couette, avec
    un bien meilleur moral. ELZA

    RépondreSupprimer
  3. coucou par ici ! bonne journée

    RépondreSupprimer
  4. Me voilà rassuré sur son sort. je pensais qu'il faisait un séjour en clinique pour un lifting ;)

    RépondreSupprimer
  5. Vlad ne disparait jamais : ils sont une demi- douzaine à se relayer !

    RépondreSupprimer
  6. Ça peut se reproduire"ça" ???
    GROS BECS

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Les russes à 80% aiment beaucoup ce nouveau star et c'est bien connu les stars ont de nombreux secrets.
    bon dimanche
    alixe

    RépondreSupprimer
  8. J'espère que la facture sera salée ! Réflexion de Suisse....
    Trêve de plaisanterie. Faut croire que la Suisse a encore bonne réputation, pas seulement pour la chocolat.

    RépondreSupprimer
  9. Et une tournée de Vodka pour Vlavla, une! Le bébé qui détourna Vlavla de sa garde virile , en voilà une mission! Pauvre petiot, va! :D

    RépondreSupprimer
  10. Il paraîtrait que c'était plutôt pour se refaire le portrait !
    Peut-être aussi pour les deux motifs, il fallait qu'il soit plus beau pour ne pas faire peur au marmot !
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer

Sans haine, sans intolérance.