Pourquoi ce blog ?

Ce blog, non subventionné par le Qatar, cependant pas moins niais qu'un autre, est destiné à promouvoir les idées républicaines mais aussi à évoquer l'aspect étrange de notre société et puis, enfin faire un peu de bruit autour de mes livres...

vendredi 20 février 2015

UN PEU D’HUMOUR GRINÇANT

À ne pas dire à un auteur qui vous offre son livre :
- Merci c’est gentil mais je n’aime pas lire, je vais l’offrir à ma belle-mère. (Tu peux t’accrocher pour le prochain, Ducon)
- Alors c’est votre dernier roman ? (dire plutôt : c’est votre nouveau… ? Pas superstitieux, ça porte malheur)
- Moi aussi j’ai commencé un bouquin depuis cinq ans, je vais m’y remettre. (Ne te gêne pas pour moi !)
- Ça vous rapporte combien ? (Énormément et je planque tout en Suisse chez HSBC)
- Vous en vendez combien ? (Un peu plus que Marc Lévy, un peu moins que le catalogue IKEA)
À ne pas dire dans une librairie à un auteur qui vient dédicacer :
- Je ne vous connais pas, je préfère les auteurs connus. (Casse-toi pauv’ c…)
- Je n’aime pas les polars (vous n’avez pas lu les bons, comme les miens)
- Pourquoi écrivez-vous ? (Pour mon chien, il dévore mes livres !)
- Ça parle de quoi ? (Tout est sur la 4e de couv’ taka lire, Dugland !)  
- Trop cher, je vais attendre qu’il soit en ″poche″ (Tu peux attendre longtemps, Dugenoux !)
Comme mes petits-fils :
- Chic ! Papi écrit des livres, on va être riches !  (Tu peux attendre longtemps, mon chéri…)


Toutes ces questions et observations sont vécues et absolument authentiques, en revanche les réponses furent pensées très fort, sur le moment. Décidément la promotion est une école d’humilité…

24 commentaires:

  1. tu ne perds pas ton sens de l'humour pour autant ! c'est quand même très énervant !
    mais les gens sont comme ça et je me demande ce qu'il
    faudrait faire pour leur donner envie de lire ! envie d'avoir envie pour
    rester en vie !!!

    RépondreSupprimer
  2. L'observation de Grandson est mon préféré. Nous sommes des héros pour ces petits --whether nous méritons d'être ou non.

    RépondreSupprimer
  3. ahhh ca me fait rire !!! bonne journée

    RépondreSupprimer
  4. Ah tu m'as l'air bien agacé mais je comprends, entendre ça toute la journée ça donne des envies de meurtres.

    RépondreSupprimer
  5. Ouh là là !! Jeanmi, en effet çà sent le vécu . Il y a des remarques assez désagréables à entendre et le pire c'est que les gens ne le font pas exprès.

    Petit conseil entre nous, je pense que le mieux est de n'offrir aucun de tes livres (à part la presse ) afin de ne pas entendre ce style de remarque que tu évoques en premier lieu.

    la promotion est souvent l’école de l'humilité pour les auteurs de roman et les pour les auteurs de chansons , j'en sais quelque chose et cela tire vers le haut , il faut en saisir le bon coté !

    PS: j'ai ajouté une vidéo de la chanson (que tu connais bien ) "c'était avant" issu du dernier CD en attendant le prochain sur lequel je travaille et qui sera prêt pour octobre 2015.

    RépondreSupprimer
  6. Au denier salon j'ai vendu un livre au type à qui j'ai acheté le sien. Petite politesse entre écrivants !

    RépondreSupprimer
  7. J'ai bien souri en lisant toutes ces répliques ! les gens sont sans-gêne, tout de même !
    Pour vendre ses écrits, il faut s'accrocher, c'est certain, car on a le choix entre des milliers et des milliers d'oeuvres, papiers ou numériques !
    Bon week-end.

    RépondreSupprimer
  8. On ne sait jamais quoi dire à un artiste. La dernière expo de peinture où je suis allé j'ai eu envie de demander au peintre si les coulures de peintures étaient voulues ou s'il avait simplement trop trempé son pinceau ? Et puis finalement, je me suis tu, mais je ne sais toujours pas.

    RépondreSupprimer
  9. ...Bravo pour l'humour... moi je sais qu'ça sent le vécu ..et qu'ça énerve, non ? dans tous les cas, cela m'énerve !! il vaut mieux en sourire.... mais tout de même....., j'ai bien aimé ton billet !! Bonne soirée Jeanmi.
    Den

    RépondreSupprimer
  10. Allez, la solitude est bonne, et les hommes ne valent pas un regret

    George Sand

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mourir peut-être avec des remords mais sans regret...

      Supprimer
  11. J'adore la sortie de vos petits-enfants :-)

    RépondreSupprimer
  12. Ah !!! vous écrivez donc des livres ... :-)))
    Bon je me sauve vite...

    RépondreSupprimer
  13. C'est du vécu... et tu le traite avec beaucoup
    d'humour. J'ai bien ri ( surtout avec les petits
    fils. ). Bonne semaine. ELZA

    RépondreSupprimer
  14. Merci à toi d'être venu me rendre visite sur mon blog.
    Cette fois j'ai choisi de traiter un thème sérieux ( le
    racisme ) d'une manière légère. Les photos avec
    des animaux plaisent toujours. En les retrouvant
    dans ma réserve d'images, ça me semblait d'une
    telle évidence !! Amitiés et bonne journée. ELZA

    RépondreSupprimer
  15. Je trouve que les gens sont très souvent maladroits
    et merci je viens de rire bisous

    RépondreSupprimer
  16. Oui je sais... Moi je rencontre toujours des gens qui pensent que je fais plein d'argent, que tout me rapporte. J'ai aussi eu la dame qui m'a dit d'un ton docte "on ne vous a jamais dit que la police de caractère est désagréable à la lecture?"... Je retiens ce que tu as mentionné qu'il ne faut pas dire :)

    RépondreSupprimer
  17. ça sent le vécu et le manque de délicatesse voire d'imagination de tous ces retors...
    L'écriture serait-elle l'école de la tolérance ?

    RépondreSupprimer
  18. Ce que c'est quand même qu'être un auteur !
    Sourire.

    RépondreSupprimer
  19. Difficile d'aller son bonhomme de chemin sans prendre a coeur ce que l'on entend, surtout les premiers jours apres la sortie d'un livre j'imagine.
    Merci infiniment pour le commentaire.

    RépondreSupprimer
  20. Bonjour, j'ai bien ri en te lisant, c'est tellement vrai ! Bon courage pour te romans, je n'écris que pour la famille pas envie de faire les salons (polyarthrite) Bonne fin de semaine, amicalement.

    RépondreSupprimer
  21. Patience et longueur de temps est le lot des artisans.

    Un petit bonjour de Lausanne en Suisse.

    RépondreSupprimer

Sans haine, sans intolérance.