Pourquoi ce blog ?

Ce blog, non subventionné par le Qatar, cependant pas moins niais qu'un autre, est destiné à promouvoir les idées républicaines mais aussi à évoquer l'aspect étrange de notre société et puis, enfin faire un peu de bruit autour de mes livres...

lundi 1 septembre 2014

Construire plutôt que détruire

De partout des bruits de bottes, des bombardements, des foules en exode sur les routes, jusqu'aux portes de l’Europe. Les taches solaires, les conjonctions astrales, les dieux en colère, seraient-ils responsables de toutes ces folies ? Je ne sais pas ce qui se passe mais toujours est-il qu’il semble que rien n’aille plus très droit. La presse en rajoute une louche tous les jours, comme si elle se réjouissait de la chose, dans le genre « Cette fois la catastrophe est pour demain ». Il semble bien que nous soyons à un tournant de société, c’est vrai, cependant ce n’est pas une raison pour faire n’importe quoi ! En France, les partis, tels que nous les connaissions explosent, plus centrés sur leurs embarras internes que sur celui des Français. L’UMP cherche 60 millions d’Euros et un leader présentable, le PS cherche une cohérence entre sa droite et sa gauche, la marine FN doit finir de tuer le père, le PC tente de sortir de sa tombe, quant aux Verts... Après s’être largement discrédités, les partis politiques ne sont plus porteurs des espoirs et des aspirations de nos concitoyens. Alors les Français, laissés seuls, commencent à tenir des propos d’un autre temps. Le racisme, la xénophobie, l’intolérance, le sexisme refont surface, sans complexe. Les religions n’échappent pas à la règle, chacune se claquemure dans un communautarisme étanche et radical. Dans ces conditions ne soyons pas étonnés que la parole se libère, on commence à entendre des propos que l’on croyait à jamais bannis. Des élus s’imaginant raccrocher quelques voix par-ci, par-là, se permettent à l’encontre d’un ministre de la République des assertions frisant le racisme. Les attaques personnelles pour remettre en cause les idées deviennent la règle. Cette rentrée n’est décidément pas très réjouissante, mon bronzage va vite disparaître… 

14 commentaires:

  1. C'est du chaos que naît l'harmonie... Sommes-nous dans un chaos suffisant?

    RépondreSupprimer
  2. L'époque n'est pas idéale ni les conditions de vie et en cas de crise il y a toujours le racisme, xénophobie et sexisme. Bon jeudi !

    RépondreSupprimer
  3. Je ne sais pas où nous allons mais on y va c'est sûr.

    RépondreSupprimer
  4. Le démon de Lermontov veut s'élever pour Tamara et devenir bon et digne de son amour ! L'enfer tu l'as sur terre et rien ne prouve qu'il y en a un ailleurs ! Bon jeudi

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour cher Jeanmi,
    Cela ne sent rien de bon, je me demande ce qu'il nous prépare, avec la Russie ce n'est pas joli !
    Moi, je crains le pire. Plus rien ne va.
    Tu sais peu importe l'homme politique, la crise est trop forte, il y a des remèdes, mais je pense qu'ils préfèrent que tout tourne mal.
    Une petite guerre pourquoi pas ! Je le ressens comme ça.
    Passe une bonne fin de journée, bisous.

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour bonjour et bien je me demande ou nous allons mais rien de superbe comme souvent
    et je ne sais pas ce que je pourrai faire et toi non plus je pense
    et je ne vois pas de solution hélas
    passe une belle journée et essaye de penser à autre chose car la tristesse est bien là

    RépondreSupprimer
  7. Je pense que chacun de nous peut, dans son domaine, agir pour que la vie politique se moralise un peu. Les votes extrêmes sont une tentation, mais jamais une solution. Nous savons hélas où ils se terminent, dans les ruines. En revanche nos députés tiennent des permanences. Si chaque électeur va les trouver avec des propositions, les choses finiront peut-être par changer un jour. Pour ma part, voici la première proposition que je fais : TOUTE CONDAMNATION DEVRAIT ENTRAÎNER AUTOMATIQUEMENT L'INÉLIGIBILITÉ À VIE D'UN ÉLU. Je pense qu'une telle mesure en ferait réfléchir plus d'un... Vous pouvez continuer ce petit jeu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah !! Voilà un super début !! De la vraie politique citoyenne en quelque sorte !

      Supprimer
  8. Alors là... complétement d'accord avec toi !!
    Ce qui est bizarre, c'est que plus le monde
    politique se casse la figure... plus il y a de
    catastrophes naturelles. Comme si la planète
    avait décidé de diminuer le nombre d'habitants.
    Bon dimanche quand même Jeanmi. Et bonne
    semaine. ELZA

    RépondreSupprimer
  9. Parfaitement JeanMi, il est regrettable qu'aujourd'hui le niveau politique (et les discussions qui en découlent) frolent le ras du sol . On assiste à un retour décomplexé et nauséabond du racisme, de la xénophobie, de l’intolérance crasse et le repli sur soi prend un bien mauvais chemin . Il faudrait un vrai déclic pour qu'un soupçon d'espoir et d'humanisme refasse surface . Ne pas désespérer pour autant !

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour Jeanmi, merci d'être passé du côté de mon blog. C'est sérieux ici, mais très les pieds sur terre ! C'est sûr que tout va mal et qu'on ne sait pas trop quoi faire pour inverser les tendances. Tu as des idées... faire qu'une condamnation entraîne systématiquement l'inéligibilité à vie d'un élu, en est une. Un bon nettoyage sans doute.. !! Merci et belle journée à toi !

    RépondreSupprimer
  11. se faire du bien en le lisant...en le disant...
    bon, mais il y a de multiples façons de contrer les discours par des actes, solidaires, militants, économie solidaire, éducation au développement, prosélytisme pour les productions locales... Le mois de NOvembre est partout en France le Mois de l"conomie sociale et solidaire qui se double par lea semaine sociale et solidaire (ou vice-versa....) beaucoup d'initiatives pour s'inspirer et diffuser...et pour de futurs plaidoyers envers le barreur (oui, bientôt un Haïku twitté sur 'on est mal barré")

    RépondreSupprimer

Sans haine, sans intolérance.