Pourquoi ce blog ?

Ce blog, non subventionné par le Qatar, cependant pas moins niais qu'un autre, est destiné à promouvoir les idées républicaines mais aussi à évoquer l'aspect étrange de notre société et puis, enfin faire un peu de bruit autour de mes livres...

vendredi 16 mai 2014

Vanitas vantatis et omnia vanitas

Vanité des vanités tout n’est que vanité disait JBB (Jacques Bénigne Bossuet) en citant de l’Ecclésiaste. Il commença ainsi son oraison funèbre à Henriette d’Angleterre. Arrivé à un certain âge les évènements bons ou mauvais, vous forgent-ils une certaine sagesse en vous faisant relativiser les choses ? Pas si sûr que ça !  Les Africains font plus volontiers confiance aux vieux qui, pensent-ils, ont acquis la sérénité et la sagesse. Leurs conseils sont alors théoriquement empreints de discernement. Est-ce toujours vrai ? Brassens avait pour cela une théorie bien ancrée : « Quand on est con, on est con. De jeune con, on devient vieux con et l’âge ne fait rien à l’affaire ». Alors qui croire ? Les jeunes qui, pour certains, rejettent en bloc tout ce qui vient du passé ? J’aurais plutôt tendance, pour ma part, à croire Tonton Georges. Si l’on perd certaines vanités avec l’âge, le fond en est-il meilleur ? Bien-sûr la vanité peut dévorer entièrement un homme ou une femme. Les dictateurs sont toujours des monstres de vanité.  Je vous laisse méditer là-dessus et je ramasse les copies samedi prochain. En attendant : Carpe diem quam minimum credula postero… 

25 commentaires:

  1. Con sénile ou con débutant???
    Ce qu'on ne peut apprendre qu'avec le temps c'est que le pire des évènements peut être porteur de bienfaits. Seulement voilà, pour le savoir, il faut se souvenir et pour avoir des souvenirs, il ne faut pas être trop jeune...
    Echangerais innocence contre quelques rides???

    RépondreSupprimer
  2. Avec l'âge vient l'expérience et parfois la tolérance ! Bonne fin de semaine

    RépondreSupprimer
  3. Pour certains, Tonton Georges a parfaitement raison... toutefois, ne sommes-nous pas perfectibles ? Avec l'âge, j'ai envie de dire qu'une certaine faculté au lâcher prise apparaît... mais pas l'envie de progresser (bon, alors, pour la copie, tu peux mettre 1 pour "l'encre" et 1 pour la participation ;))
    De ce clic, je pars méditer.

    RépondreSupprimer
  4. Vaidade e tudo é vaidade, e assim caminha a humanidade... Não sei onde chegaremos.
    Abraços!

    RépondreSupprimer
  5. Mon" Bucher des vanités" a flambé il y a bien longtemps au doux feu de la discrétion...

    RépondreSupprimer
  6. Bonsoir cher Jeanmi,
    Georges a raison, celui qui naît con, meurt con ! L'âge ne fera qu'accentuer la connerie.
    En politique ils sont tous vaniteux !
    Les jeunes, se croient plus malins , ils en reviendront un jour.
    On devrait écouter les sages !
    Bonne soirée, bisous.
    Je vais méditer sur le sujet !

    RépondreSupprimer
  7. On apprend de ses erreurs, c'est peut-être ce qui fait qu'avec l'âge on devient plus raisonnable. Mais certains n'apprendront jamais.

    RépondreSupprimer
  8. Sans être totalement con, on peut tout simplement , dire
    parfois quelque connerie ici où là .( Quand in est très
    jeune ou vieux.) Je pense que l'âge n'a rien à voir . Seulement,
    il est indispensable de devenir au fil des années, plus tolérant.
    Savoir prendre de la distance avec les choses et les gens.
    Il y a de quoi méditer sur ce sujet. Personnellement je pense
    qu'en gardant son sens de l'humour, c'est impossible d'être
    totalement con. Voilà une opinion qui n'engage que moi.
    Très bon week-end Jeanmi. ELZA

    RépondreSupprimer
  9. « Jeunesse n'a expérience ;
    Pourtant sage n'est pas qui pense
    Sagesse en jeunesse trouver,
    Qu'il fasse aux autres approuver.
    Et ceci n'est pas de cette heure.
    Depuis longtemps ce mot demeure,
    Qu'on connaît avoir été fait
    Par une forme de souhait,
    Ô si la jeunesse savait,
    Ô si la vieillesse pouvait.

    Henri ESTIENNE - Les prémices.

    Bzzz...

    RépondreSupprimer
  10. Et aussi la réplique mémorable des Tontons flingueurs: Les cons ça ose tout c'est même à ça qu'on les reconnaît, toujours d'actualité.

    RépondreSupprimer
  11. Moi je rajoute ceci: Quand on naît con, on ne meurt pas ingénieur.

    Je voudrais aussi dire que même si on est très intelligent, on peut ne rien comprendre au monde qui nous entoure. Avoir un bon quotient intellectuel, c'est une chose, mais l'intelligence émotionnelle est importante. L'intelligence du cœur forge les hommes et leur permet de traverser la vie moins con et moins égoïste.

    RépondreSupprimer
  12. Ah! Ah!
    Cela
    Me Conviens
    Me Consterne
    Me Conspue
    ...
    Quoi qu'on en pense...
    Pour tous cela se termine de la même façon.
    Certains n'aurons même pas la chance de vieillir, car c'est bien l'unique façon de vivre longtemps...
    Qu'on ce le dise.

    Bon dimanche. A +:o))

    RépondreSupprimer
  13. Ah! Ah!
    Cela
    Me Conviens
    Me Consterne
    Me Conspue
    ...
    Quoi qu'on en pense...
    Pour tous cela se termine de la même façon.
    Certains n'aurons même pas la chance de vieillir, car c'est bien l'unique façon de vivre longtemps...
    Qu'on ce le dise.

    Bon dimanche. A +:o))

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour Jeanmi ,

    Merci de m'avoir fait l'honneur d'un visite sur mon blogue. C'est bien plaisant. De mon coin de pays, à l'autre bout de l'océan vos propos ont de profondes résonance. J'aime ces propos un peu caustiques et ces citations charmantes qui enrichissent vos propos.

    Il y a quelques chose qui me rappelle l'univers de Jacques Brel dans le regard que vous portez sur votre société.

    RépondreSupprimer
  15. COUCOU et bien je pense que ces personnes sont débulles rien de plus et ne comprennent rien de rien
    c'est certain
    je pense qu'il faut être tolérant et c'est mon avis
    bisou bisou

    RépondreSupprimer
  16. L'âge et les expériences de la vie qui devraient nous aider à mener notre barque se révèlent inefficaces: je ne sais plus qui a dit que l'expérience était une lanterne accrochée dans le dos ( et n'éclairant donc que le chemin parcouru..).
    Pour citer Brassens, j'aime aussi bcp cette phrase qui dit que " dès qu'on est plus de quatre,on n'est qu'une bande de cons "....

    RépondreSupprimer
  17. je pense que le caractère ne change pas en veillissant..bonne soirée

    RépondreSupprimer
  18. Je suis bien loin de la jeunesse et pourtant il n'y a rien qui m'énerve plus que les personnes âgées qui demandent qu'on les "respectent" où que l'on les considèrent comme sages. Jeune ou vieux ce qui compte c'est notre curiosité, le grand oui à la vie, notre faculté de rentrer dans une belle relation avec les autres et avec l'univers qui nous entoure. J'espère être une vieille pas trop conne ...

    RépondreSupprimer
  19. Bonjour Jeanmi
    Merci pour ton passage chez moi
    Je serais intéressé par tes livres mais je ne vois pas comment les telecharger , quand je clique sur ton lien on me dit que la page n'est pas bonne
    Mais j'ouvre bien polarpavillon noir
    Peux tu m'en dire plus s'il te plait
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  20. Je viens te dire bonjour avec pas mal de vent ici bisou

    RépondreSupprimer
  21. Je ne pense pas que le fond du caractère change avec l'âge. On peut acquérir une certaine sagesse avec l'expérience si notre " moi " est prêt à le faire .Autrement , je suis d'accord avec Brassens .
    bONNE JOURN2E

    RépondreSupprimer
  22. et pour opiner, de Georges, je rajouterai cette chanson pas souvent diffusée mais néanmoins subtile https://www.youtube.com/watch?v=iEUOEGTluaI

    RépondreSupprimer
  23. L'expérience des ainés pourrait éviter bien des écueils et une perte de temps aux plus jeunes ...

    Mais ne dit-on pas que c'est l'expérience qui nous fait grandir et qu'on apprend de nos erreurs...

    Et les sages ... ne sont jamais jeunes ...
    Puis des cons, y en a partout et de tout âge !

    Si jeunesse savait, si vieillesse pouvait !
    bonne soirée Jeanmi

    RépondreSupprimer
  24. je ne crois pas qu'on naisse con , on le devient en passant à l'âge adulte puis en vieillissant , on s'arrange , il n'y a pas de vieux cons , la tranche se situe entre 20 et 60 ans ...ouf ! fini .

    RépondreSupprimer
  25. Lorsque je retourne en arrière mentalement, et que je me revois entre 16 et 20 ans, il n'y a pas de quoi pavoiser... Mes certitudes affirmées avec force, le mépris des "vieux", des ploucs, des "primaires". J'étais odieuse par mon mépris... mais je n'étais entourée que de gens du même tonneau, de vrais "cons". J'ai vraiment honte de ce que j'ai été !
    Suis-je devenue sage aujourd'hui ? Pas si sûr !
    Gwen

    RépondreSupprimer

Sans haine, sans intolérance.