Pourquoi ce blog ?

Ce blog, non subventionné par le Qatar, cependant pas moins niais qu'un autre, est destiné à promouvoir les idées républicaines mais aussi à évoquer l'aspect étrange de notre société et puis, enfin faire un peu de bruit autour de mes livres...

vendredi 9 mai 2014

Best seller

Je viens d’écrire le mot FIN sur mon "tapuscrit", j’appelle mon éditeur pour lui annoncer la bonne nouvelle et lui dire que je passerai dans la matinée du lendemain lui déposer en main propre mon plus beau roman LA PIERRE DE SANG. Malgré quelques angoisses de dernières minutes, l’original est corrigé, le bon à tirer approuvé et le livre tant attendu est enfin dans les librairies pour la rentrée littéraire… enfin l’une d’elles. J’attaque alors mon parcours de promo : Canal+, France 2, TF1, France Inter, Paris Première. Je donne des interviews pour le Parisien, le Monde et Libé me fait une critique dithyrambique, le Figaro est un peu moins flatteur, mais ce n’est pas si grave. Résultat un an plus tard 500 000 ex vendus, mon éditeur heureux m’invite à la Tour d’Argent, moi qui suis son auteur préféré, pour la remise de mon chèque de droits d’auteur de 350 000 €. C’est à ce moment précis que je me réveille, les doigts encore crispés sur le vide !

La réalité de 95% des auteurs (dont la mienne) est toute autre. La promotion c’est à l’auteur de se la tricoter en allant de librairies en supermarchés et en salons du livre, pour se faire connaître ou reconnaître. C’est de cette façon que progressivement on acquiert une toute petite notoriété, mais ne nous faisons pas d’illusion il faut avoir un appétit de moineau pour en vivre. Certes c’est un petit métier, mais c’est un métier…

33 commentaires:

  1. Le blog, c'est pas mal non plus...Mon exemplaire vient d'arriver...

    RépondreSupprimer
  2. Il me tarde de lire "La pierre de sang". Notre quatuor vient aussi de mettre un point final à notre "Au creux des souvenirs".... Bises.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour et bien je ne sais quoi te dire mais pour moi tout cela n'est pas normal du tout
    faire toutes les démarches et alors non je pense que tu travailles autant qu'un autre humain
    tu ne penses pas!!!!!!!!!!!!!!OUI je sais bien que ce n'est pas simple pour en vivre et je ne sais pas ce que tu pourrais faire de plus car tu as surement déjà essayé de faire différemment
    Mais je te souhaite beaucoup de réussite
    car écrire n'est pas la chose la plus simple
    bise

    RépondreSupprimer
  4. Dur métier! Et ingrat au possible! Dans "Le journal d'un écrivain en pyjama", Denis Laferrière affirme qu'écrire un livre n'est que 25 % du parcours du combattant qu'il reste à effectuer pour tenter de pouvoir en vivre.
    Je suis trop paresseuse, ou trop lucide sur moi-même : je laisse mes manuscrits là où ils sont, dans mes tiroirs, me contentant de ma retraite, effrayée à la seule idée d'entamer le premier kilomètre de ce parcours....

    RépondreSupprimer
  5. Tu sais que pour être libraire, il ne faut pas être exigeante.....heure-bleue

    RépondreSupprimer
  6. Mais cela reste un beau métier ;) d'autant que le nombre de ventes semble parfois inversement proportionnel à la beauté ou l'intérêt du contenu (non je n'ai pas cité de nom ;)))

    RépondreSupprimer
  7. un jour peut etre ! bonne soirée

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour votre message sur mon blog

    RépondreSupprimer
  9. Bonsoir,
    Merci pour votre commentaire. Je crois que c'est la première fois que vous passez sur mon blog, donc je vous souhaite la bienvenue. Je vous souhaite une bonne fin de soirée.

    RépondreSupprimer
  10. je te souhaite de réussir. Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  11. ...oui...écrivain est un métier de grande patience....c'est du long terme...;) en tout cas ton rêve était peut-être de prémonition?..;)

    j'aime bien aussi le terme..."jubilation"....!

    bon samedi

    ly

    RépondreSupprimer
  12. bravo pour avoir écrit le mot FIN, tu peux attaquer le suivant maintenant.

    RépondreSupprimer
  13. C'est un combat mais je crois bien que tu as bien compris ça jeanmi, et que ça, ça ne te pose pas trop de problème. Continue et gagne, frère d'arme ;-) . Chic

    RépondreSupprimer
  14. Rassure-toi, tu n'es pas le seul dans ce cas. Moi-même... N'en parlons plus.
    Beaucoup de candidats et peu d'élus. J'ai arrêté de rêver pour ma part. Je me mets à la peinture, savoir ce que cela donnera, mystère ? Je fais cela pour me distraire, pas plus. Mais ce que je fais vaut la peine de toutes façons.

    Bon week-end,
    Lydia

    RépondreSupprimer
  15. le parcours du combattant ! mais quand je vois le nombre de livres dans les librairies cela ne m'étonne pas ! comment trouver la "grande" porte - ouverte -
    je te souhaite du succès Jeanmi

    RépondreSupprimer
  16. Doux rêve que l'on caresse, mais peu d'élus... Mais un beau métier malgré tout...Même s'il tient vraiment du parcours du combattant...

    RépondreSupprimer
  17. Et bien, voilà de quoi calmer bien des ardeurs ;-)

    RépondreSupprimer
  18. J'admire ce talent d’écrire et j'aimerai toujours lire ...
    meilleurs vœux de réussite ..
    Nicole ..

    RépondreSupprimer
  19. Tout d'abord merci de votre coup de griffe sur "Mon pan de mur" et pardon pour ma réponse. Sur le Net je suis un peu plus pointilleuse que dans la vraie vie. Etant "curieuse" j'aimerais savoir comment vous m'avez "trouvée"Bon çà c'est fait.
    Le sujet: 1) J'ai adoré la première partie du texte "ce rêve notoriété". j'aime cette formule car je suis aussi et encore "rêveuse". Il faut toujours rêver à l'impossible pour le rendre possible.
    2) Léo Ferré mon poète favoris entre autres disait qu'écrire est une grande solitude - (Moi je) dis "peindre" aussi et sûrement tout ce qui est créatif...Alors accrochez-vous et je vous souhaite de plus grands succès de tout mon coeur. Perso je n'ai ni constance dans la créativité, ni moyens de m'acheter des livres, alors je lis les blogs par curiosité et surtout pour m'instruire (3 années de scolarisation)
    - Visiter la "vie des autres" cela m'aide à supporter la mienne. Voilà... nous avons fait connaissance. Respect et solidarité virtuelle. Claire.
    Un de mes rêves favoris:http://claire-le-pan-de-mur.over-blog.com/pages/UN_REVE_FOU-8366574.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le hasard chère Claire, c'est le hasard qui a conduit ma souris vers chez vous....

      Supprimer
  20. Je fais toujours confiance au hasard... Bonne continuation, et promis j'irais vous lire dés que mes problèmes de "fuites d'eau" seront règlés euh... 5 inondations depuis 3 ans ! de quoi se "barrer"... à la nage non? LOL

    RépondreSupprimer
  21. La notoriété est d'une grande injustice. Ma fille, inscrite
    aux droits d'auteur depuis longtemps en sait quelque chose.
    Ces fameux droits qui sont une vaste rigolade. Près de chez
    moi une papeterie vend des livres destinés au pilon. Certains
    datent d'il y a 4 ans !!! Pauvres auteurs. J'ai toujours une
    pensée pour eux en lisant une de mes découvertes. Je les
    remercie chaleureusement. Ils ont tellement mis d'eux-mêmes
    dans leur ouvrage. Tant d'espoir. Et bien ça n'est pas inutile,
    car il reste quand même des lecteurs qui adorent tenir un
    livre ( en vrai comme le disent les enfants) entre leurs mains.
    Tu fais partie des bons auteurs et à défaut de devenir riche,
    tu seras lu pendant très longtemps. En tout cas, tant qu'il
    restera des librairies. Là aussi merci et courage à ces
    précieux individus que l'on appelle " libraires " et qui sont
    presque toujours de grands lecteurs..
    Plein de pensées d'amitié Jeanmi. ELZA.

    RépondreSupprimer
  22. Bravo Jeanmi,
    Tu es bien plus persévérant que moi!
    La difficulté de se faire publier et de se promouvoir est telle que j'ai renoncé et me suis re-passionnée pour la photo animalière!
    Mais tu me donnes envie de te lire et je vais farfouiller à mon centre culturel pour trouver Affaires étrangères au Quai des Orfèvres.
    Bonne journée et bonne chance avec La Pierre de sang!

    RépondreSupprimer
  23. Je viens te dire bonsoir et j'espère que tu vas bien
    BISOU et bonne soirée

    RépondreSupprimer
  24. !Hola,jeanmi!

    Muchas gracias por tu visita, y por quedarte, en mi humilde espacio.Muchos besos.

    RépondreSupprimer
  25. Bonjour Jeanmi

    Je te croise souvent chez d'autres ami(es) de blogs mais jamais je n'ai osé franchir ta porte

    Et aujourd'hui....
    Et bien , dès les première signes, je me dit : ce qu'il écrit bien ce Monsieur, m'étonnes pas qu'il ait du succès ...
    Et je me laisse prendre au piège de ton rêve !
    J'ai une amie en Belgique qui a un mal fou à faire éditer son deuxième roman malgré les promesses reçues après son premier . Son premier qui est mon livre de chevet ....On ne lit pas forcément les bests sellers...Il y a des trésors de livres inconnus et c'est bien dommage. mais avec Internet , on arrive à toucher un public plus grand je pense

    Si tu me le permet, je reviendrai ...

    RépondreSupprimer
  26. j'espère que mon comm est passé , pour la première fois que je viens ... je en suis pas sûre ...

    RépondreSupprimer
  27. "Ce blog... est destiné à promouvoir les idées républicaines..."

    Ah...bon, bah...ciao

    RépondreSupprimer
  28. bonjour Jeanmi
    il faudrait un peu de repos du guerrier après le mot FIN mais effectivement il reste toute la promotion, bon courage pour cet ouvrage
    il faut des écrivains pour transmettre la pensée humaine
    bon dimanche aussi

    RépondreSupprimer
  29. Ah le beau rêve dont il a fallu se réveiller ! Mais le rêve conduit tout de même vers une réalité possible : il faut y croire dit-on et faire tout ce qui est nécessaire pour y parvenir. Parfois, un miracle peut aussi permettre le magnifique bond en avant tant espéré... Bonne chance Jeanmi - tout est possible.

    RépondreSupprimer
  30. Toute mes félicitations pour cette réussite... bon, cela étant dit, on peut se réveiller...
    Mon beau-frère vient de publier un livre à compte d'auteur... je crois que c'est comme ça que l'on dit... la pub en est faite par les amis, les petits salons de "petits auteurs", pas facile.
    J'essaie, autant que faire se peut, d'acheter des bouquins de "petits auteurs" inconnus et découverts au hasard, j'ai récemment acheté le livre d'un ami blogueur et je n'ai pas été déçue, j'avais noté les votre sur un coin de papier... je l'ai oublié mais je m'en vais de ce pas réparer cette erreur sur Amazone qui, même si je n'aime pas vraiment, permet la diffusion de touts ces livres de diffusion modeste !

    RépondreSupprimer
  31. Auteur... c'est un beau métier ! Mais je ne serai jamais écrivain même si j'aime écrire : je n'ai aucune imagination ! Mes Mémoires font plus de 800 pages (uniquement pour ma famille) mais j'avais de la matière et une longue, longue vie...
    J'essaie à ce jour de reconstituer la vie d'un ancêtre né en 1780, mais je ne pourrais en aucun cas en faire un roman.
    NB - J'ai été bien déçue que tu te sois réveillé !

    RépondreSupprimer

Sans haine, sans intolérance.