Pourquoi ce blog ?

Ce blog, non subventionné par le Qatar, cependant pas moins niais qu'un autre, est destiné à promouvoir les idées républicaines mais aussi à évoquer l'aspect étrange de notre société et puis, enfin faire un peu de bruit autour de mes livres...

mercredi 19 mars 2014

Après les 3 vagues de corrections, les demandes de modification de la 1e de couverture, puis de la 4e, mon quatrième livre va paraître début avril. La publication d’un roman, fût-il policier, est une aventure. Écrire pour être lu est d’une grande vanité. Comment pourrait-il en être autrement ? Le simple fait de penser que ce que l’on écrit puisse intéresser autrui est présomptueux, mais tant-pis j’assume ! Un livre est comme un enfant qui vient au monde, ses parents se demandent toujours quelle sera sa vie, longue ou courte, riche ou misérable. Même si la plupart du temps le livre est monoparental, son "père-mère" se pose aussi les mêmes questions et c’est vous, lecteurs, qui avez les réponses…
Je serai au salon du livre de Paris sur le stand de mon éditeur "Corsaire éditions"  (A 43) samedi 22 de 14 à 19 h

Si vous voulez vous faire une idée de mes bébés :

25 commentaires:

  1. Tu marches bien maintenant pour fréquenter les salons?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trotte comme un lapin à force de manger des carottes...

      Supprimer
    2. Je trotte comme un lapin...à force de manger des carottes !

      Supprimer
    3. Bonjour !
      Que ce blog- que je viens de parcourir- m'a l'air sympathique : humour de bon aloi ( qui grince et médit comme j'aime ) , verve et intelligence...Allez ! Je suis !

      Supprimer
  2. Bonjour Jeanmi - j'imagine que la guérison est en bonne voie ?
    Un de mes chers amis signera ses livres à ce salon : Denis Donikian ...

    RépondreSupprimer
  3. Tous mes vœux pour ton nouveau bébé !

    RépondreSupprimer
  4. Je te souhaite un bon salon !!! et suis contrarié par le fait de ne pouvoir te rendre visite ce jour là !!!

    RépondreSupprimer
  5. je croise les doigts pour ton succès ! bonne soirée

    RépondreSupprimer
  6. Contrairement à toi je ne vais pas aux salons car il m'est impossible de dédicacer mes livres à cause d'une polyarthrite. J'ai bien aimé le policier que je t'avais acheté. Je te souhaite beaucoup de succès !

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Jeanmi. Merci de ton passage sur ma page de partage.
    Mon poème a été écrit quelques années auparavant et bien sûr moins adapté à cette fin d'hiver.
    Aujourd'hui atelier d'écriture bien modestement et demain participation aux manifestations de la clôture de la Semaine de la langue française et de la francophonie en Rhône-Alpes.
    Belle journée toujours ensoleillée ici

    RépondreSupprimer
  8. bonjour Jeanmi ... je lis beaucoup ... et pas mal de romans policiers dans le lot ... j'adore chercher les indices au fil des pages , surtout quand ils sont cachés dans la ponctuation .... hihihihihi
    je te souhaite un grand succès au salon du livre ...
    bisous et bonne journée

    RépondreSupprimer
  9. Il n’y a rien de présomptueux à affronter le regard des autres. L’aventure est toujours de soi à l’autre et réciproquement. Et puis, il y a tant de raisons pour lesquelles on écrit qu’il est terriblement difficile d’en définir les causes et les raisons. La subjectivité fait office de grand carnaval. L’essentiel n’est-il point dans le plaisir que l’on ressent à paginer de grandes surfaces blanches ? Bonne route à vous !

    RépondreSupprimer
  10. Le salon du livre une belle occasion de rencontres , fructueuses il faut l'espérer ...

    RépondreSupprimer
  11. Bon salon Jeanmi !!!
    J'ai ma topine Isa qui y sera aussi, au stand E21 (The book Edition)... de 10 à 14h... elle est très, très sympa... si tu t'ennuies... :-)
    GROS BECS

    RépondreSupprimer
  12. Toute peine méritant salaire, on ne peut qu' espérer un succès

    RépondreSupprimer
  13. Bon salon alors.
    Merci pour la visite et bonne journée

    RépondreSupprimer
  14. En effet le livre est un enfant pour nous auteurs. Bon salon du livre ! bon week end.

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour Jeanmi,
    Je viens de lire que tu étais déçu de mon absence au salon du livre mais, vois-tu, je ne pouvais pas faire le déplacement depuis Bordeaux (582 km, quand même !) D'abord parce que c'est loin pour aller y faire un tour mais aussi et surtout parce que j'avais une priorité ici à laquelle je ne pouvais déroger. Voilà pour expliquer mon absence.

    Je pourrai toujours me procurer ton livre par correspondance, comme je l'ai fait pour le dernier. Je pensais te l'avoir déjà dit et que tu l'avais enregistré.

    Moi j'écris pour être lue et ne me trouve pas présomptueuse pour autant.
    Tout ce que j'écris plaît à mes lecteurs/lectrices en général. Au fait, m'as-tu demandé comment te procurer un de mes livres ? Je ne suis pas présente au Salon du livre mais il n'en reste pas moins que j'aimerais bien que quelques blogueurs ou blogueuses s'intéressent à mes écrits et veuillent les lire. Ce ne sont pas des policiers, pourtant, le second "ET LE CIEL S'EMBRASA" est un thriller. Ce n'est pas la même chose.mais ça a son charme.

    Quand tu veux je t'en envoie un.

    A bientôt,
    Lydia

    RépondreSupprimer
  16. Merci pour votre message, Jeanmi.
    Je vous souhaite beaucoup de succès pour votre roman.
    Amicalement.

    RépondreSupprimer
  17. J'espère que le salon fut bon et riche en lecteurs
    Merci de la trace amicale à ma galerie virtuelle

    RépondreSupprimer
  18. BOnsoir et bien j'espère que tu vas en vendre encore et encore
    tu écris quand même pour qu'on puisse acheter tes livres
    et quel travail je trouve
    BONNE soirée

    RépondreSupprimer
  19. J'espère que tu as rencontré beaucoup de futurs lecteurs sympathiques ce samedi au salon du Livre

    RépondreSupprimer
  20. J'espère que le prochain sera un succes de librairie

    RépondreSupprimer
  21. Comme je comprends cette ambivalence de sentiments.... Il sortira quoi qu'il advienne et que le succès soit au rdv..Du moins celui qui te permettra de vivre...
    bise

    RépondreSupprimer
  22. C'est bien trop loin de mon sud-ouest, Paname ...
    Oui, écrire est présomptueux mais je pense que si on écrit c'est aussi malgré tout pour communiquer et partager ce que l'on fait ce qui est humain
    C'est encore plus difficile pour la poésie ! Merci d'être passé

    RépondreSupprimer

Sans haine, sans intolérance.