Pourquoi ce blog ?

Ce blog, non subventionné par le Qatar, cependant pas moins niais qu'un autre, est destiné à promouvoir les idées républicaines mais aussi à évoquer l'aspect étrange de notre société et puis, enfin faire un peu de bruit autour de mes livres...

vendredi 30 août 2013

C'est la rentrée !!!

Ah ! On le saura. Quelle imagination dans les média depuis 15 jours ! Long travelling sur des rayons de cartables, cahiers, crayons, interviews de mères éplorées par le coût des fournitures, gros plan sur l’écran de caisse indiquant le lourd tribut des familles. (Oui, c’est une phrase sans verbe, et alors ?)
De plus cela passe en ouverture de JT ! La semaine prochaine, nous verrons les larmes de bambins tirant la main de leur mère dans le sens opposé de celui de l’école. Nous les comprenons, car si nous avions l’un des meilleurs systèmes éducatifs au monde, de réformes en réformettes, la France est tombée bien bas ! Le pire étant la motivation des enseignants, ballottés, déconsidérés, insultés par les parents à la sortie. Vouloir enseigner est devenu simplement un refuge contre le chômage, mais à quel prix !

Une fois la rentrée scolaire effectuée tant bien que mal, ce sera la rentrée littéraire avec son cortège de "nouveaux auteurs" Nathalie Nothomb, Marc Lévy, Musso, et Jean Passe ! J’entends les mauvaises langues qui me disent « Mais tu es jaloux ! » OUI, je suis jaloux, na ! Tout va toujours aux mêmes pendant que les soutiers de la littérature transpirent à fond de cale, de salons en librairies pour essayer de se faire connaître… Encore GRRRR

47 commentaires:

  1. Je me sens en phase vécu ce billet même si je ne publie rien !
    Une journaliste de France Culture souhaitait l'avis de blogueurs sur cette rentrée littéraire !.... Je n'ai aucun avis si ce n'est pour dire que comme toujours je dénicherai quelques oiseaux rares grâce à mon libraire qui ose mettre en avant des livres hors des lumières médiatiques comme pa exemple ce livre magnifique : liberté dans la montagne de marc Graciano
    Combien de livres vont passer au pilon après cette rentrée ? Quel gâchis

    RépondreSupprimer
  2. Eh oui les "rentrées" sont bien différentes selon les "catégories" (sourire), le milieu littéraire (dont je fais modestement partie) n'échappe pas à la règle avec, s'il est vrai les auteur(e)s "phares", également une pléiade talentueuse d'auteur(e)s moins connu(e)s, ou pas - peu - connu(e)s encore, et qui pourtant valent bien plus qu'un simple "détour"... Une façon en les (re) découvrant d'oublier la rentrée...
    Bonne rentrée à toutes et à tous.

    RépondreSupprimer
  3. oui, pour la Syrie, il faut prendre garde et penser à ce qui s'est passé en Libye mais aussi en Egypte ou en Tunisie dans une moindre mesure;
    belle journée;

    RépondreSupprimer
  4. (pour Yvon)Et aussi en Irak et en Iran...
    Quant à la "rentrée littéraire" pas besoin de se faire de bile ni de dépenser des sous; dans moins de six mois, les bibliothèques municipales recevront en dons toutes ces nouveautés avec encore leur bandeau et sans traces de doigts. La publication ne fait pas l'auteur et l'acheteur ne fait pas le lecteur.
    Continuons à écrire puisque c'est notre désir. Pour ma part je pense que je serai une découverte posthume quand depuis longtemps on ne saura plus si Marc Lévy était le fils ou le frère de Bernard-Henry...

    RépondreSupprimer
  5. tres bon article ;o)

    dans mon pays on a encore presque 20 jours a attendre pour la rentree,mais la liste est deja arrivee !

    bon w end !

    RépondreSupprimer
  6. tu déprimes ! lol ! bonne soirée

    RépondreSupprimer
  7. BONJOUR
    a&lmachronique a raison!!mais c'est bien aussi que tout le monde puisse lire même si le porte monnie est vide!!
    j'adore lire ,mais quand je lis sur une revue ou un journal!!un mot qu'un journaliste littéraire met!!(genre!!lisez c'est super bien ecrit)
    mon esprit de contradiction,me dis !!!n'achète pas!!
    bon je suis méchante!!
    bonne fin de journée
    amitiés!!

    RépondreSupprimer
  8. Oui tu es jaloux et c'est déjà la rentrée littéraire mais une petite 500 nouveautés au lieu de 700 l'année dernière...Tu as raison sur un point, Amélie est en tête des ventes, un effet de chapeau sans doute ? heure-bleue....

    RépondreSupprimer
  9. coucou jeanmi ... hihihihihi j'ai tout lu de Musso et Marc Levy .... pour autant, tu vois, dimanche, je vais faire 150 km (aller) pour la présentation du premier livre d'une amie .... et j'achète des livres faits par des groupes de blogueurs ...
    Moi, je ne retrouverai mes élèves que début Octobre ... encore quelques semaines à profiter du soleil et de la plage dans mon sud ..
    porte toi bien - bisous

    RépondreSupprimer
  10. Dans l'Express de cette semaine n° 3243 un article intéressant sur l'édition.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour être connu et reconnu la recette est assez simple : Avoir au moins écrit 10 livres et dépasser pour un titre les 2000 ex, alors les grands du métier, les "ceux-qui-font-la-pluie-et-le-beau-temps" se penchent sur le berceau du petit nouveau. Mais espérer percer sans ce parcours est illusoire !...

      Supprimer
  11. Je me méfie toujours de ce que l'on nous propose en best-sellers et ce sont toujours les livres posés en bas de rayons qui attirent mon attention.

    Quant à la rentrée scolaire, les mêmes plats sont ressortis chaque année ! Un jour, l'innovation viendra bousculer tout ça... mais quand ?

    RépondreSupprimer
  12. bonjour merci pour ton com c'est vrai que les médias ne se creusent pas beaucoup les méninges ... je regarde peu le journal télévisé bon week end

    RépondreSupprimer
  13. Eh oui, tant que le monde sera monde comme disait ma mère... toujours pour les mêmes. Bonne rentrée !

    RépondreSupprimer
  14. Je ne connais pas le monde de l'édition mais comme pour dans les médias , on y parle que des machines à faire du chiffre et de temps en temps certains auteurs ne sont que des prêtes noms .
    Bon week-end !

    RépondreSupprimer
  15. Estimons-nous heureux, ensuite il faudra supporter les citrouilles puis les jouets du Père Noël... Vive la rentrée ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et puis la neige, les chasse-neige, et les un temps péris....
      Avec tout ça nous serons bientôt à Pâques et le marasme de la chocolaterie française, tout ça annonçant les vacances qui cette année ne seront pas à la mesure des attentes des français....

      Supprimer
  16. bonjour jeanmi,
    je comprends fort bien ton irritation
    et je la partage ô combien !

    un monde de veaux !
    de suiveurs,
    de vieux marcheurs...

    bon dimanche
    amicalement
    jean-marie

    RépondreSupprimer
  17. Ma filles est prof et je vis la rentrée avec elle et ses enfants tous les ans. Il y a bien des amateurs de Barbara Cartland alors pourquoi pas Musso ou Nothomb ? Il y a un russe qui s'est fait connaître en mettant son manuscrit près de la poubelle d'un grand éditeur et cela a marché. C'est une grande loterie l'édition et la notoriété. Bon lundi !

    RépondreSupprimer
  18. Merci Jeanmi pour votre visite sur mon blog Matin Lumineux! A défaut d'un tigre, je me contenterai largement de la petite minette que j'ai adopté. Et, en effet, chez moi l'expression "comme chien et chat" n'a aucun sens! Les animaux sont des êtres vivants au même titre que les humains, et nous aurions bien des choses à apprendre d'eux!
    Pour vous reprendre, je crois que la France n'est pas la seule à être tombée bien bas(vraiment très bas dans tous les domaine),c'est l'humanité toute entière qui aurait bien besoin d'une remise en question et d'une prise de conscience de leur petitesse, de leur étroitesse d'esprit, de leur orgueil et de leur intolérance!
    Merci également pour vos chroniques, souvent pleine de justesse et d'humour!

    RépondreSupprimer
  19. Bonjour Jeanm
    Pas facile de rentrer dans ce cercle littéraire bien fermé par les éditeurs
    rouergat

    RépondreSupprimer
  20. Je trouve ça dommage que les grandes distributions mettent beaucoup trop en avant les auteurs connus...C'est sûrement pour le chiffre d'affaire..Mais il y a tellement de bons auteurs qui ne sont pas autant connus et qui auraient le mérite de l'être...
    Merci pour votre passage sur mon blog!

    RépondreSupprimer
  21. Je suis d'accord avec "les chroniques de Johanne", beaucoup sont inconnus et méritent pourtant d'être lus.
    Bon coup de gueule, on n'a rien d'autre à nous montrer. Il paraît que TF1 nous distrait pour mieux vendre le Coca Cola ! Bonne semaine !

    RépondreSupprimer
  22. Remarque, la rentrée, ça change de "l'info" proposée par France Info durant tout l'été, entre "Love hôtel" et épilation totale des nymphettes... ben oui, l'info aussi est tombée bien bas, si on peut encore parler d'information :-((
    Et pour les bolides de la rentrée, heureusement qu'il y a les blogs car on y parle pas seulement des poids lourds de la rentrée littéraire ;-)

    RépondreSupprimer
  23. Je viens te dire bonjour et te dire que je regarde tj les livres que je ne vois pas du premier coup c'est plus amusant je trouve
    et les superbes livres sont tj derrière je trouve bise

    RépondreSupprimer
  24. Bonjour Jean Mi ( merci pour l'ajout FB), la rentrée est pour les médias ce que l'on nomme un Marronnier (un sujet récurrent ) et , force est de constater qu'ils l'exploitent à fond !

    Concernant la rentrée littéraire (et /ou discographique) ce sont toujours les memes peu ou prou que les médias nous resservent comme un plat un peu trop sucré . Il faut tenir bon au millieu de tout celà !

    RépondreSupprimer
  25. Votre commentaire a accroché un beau sourire sur mes lèvres. Je vous remercie pour cette petite lumière.
    Grim'

    RépondreSupprimer
  26. De l'extérieur on voit tout de même la France comme un grand pays littéraire où les gens ont beaucoup d'instruction et on souhaite que la France reste forte
    amitiés
    Angie

    RépondreSupprimer
  27. J'aime bien la rentrée scolaire maintenant car c'est l'époque où nous allons bientôt partir à notre tour. C'est l'avantage d'être à la retraite ! Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  28. tu auras raison ! pas tant de chichis et de matraquage il y a ....75 ans quand je faisais mes premiers bancs . bonne journée

    RépondreSupprimer
  29. Bonjour Jeanmi...Et oui on ne parle que la rentrée et demain du prix du Chrysanthème avec la Toussaint, sans parler du littéraire avec ces m'sieurs dames du livre... Quand, ah bonne question pour le quidam ! Jill, bonne journée !

    RépondreSupprimer
  30. On est jaloux de ce que l'on aime !!!
    merci pour ton passage
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  31. Il y a quelques années, il n'y avait pas tant de médias non plus. Les sujets sont les même selon les époques de l'année et reviennent chaque année...mais ce sont des sujets de la vie...
    Merci de ton passage sur mon blog.

    RépondreSupprimer
  32. Bonjour Jeanmi !
    merci d'être venu me voir le soir de pleine lune avant d'être .. avant de disparaître !
    Mais tout revient un jour.. la rentrée.. la Toussaint et Noël aussi alors.. sans problèmes nous reviendrons aussi.. et je serai si heureuse de sentir votre présence !
    Bonne journée et au plaisir... ici ou là !

    RépondreSupprimer
  33. Des enseignants auxquels on n'a jamais enseigné la pédagogie peuvent-ils bien enseigner?

    RépondreSupprimer
  34. je me moque de la rentrée littéraire mais j'avoue que je n'achète pas un livre sans avoir eu un conseil préalable d'un ami ou sans avoir lu une critique dans les revues ou journaux que je lis. Même le conseil de mon libraire ne me convainc pas ;)

    RépondreSupprimer
  35. Surtout ne pas être jaloux..
    tout les plus beaux livres vont un jour au pilon.. Ils ont fait la richesse de leurs auteurs..
    qui eux mangent les pissenlits par la racine..
    Alors ???

    RépondreSupprimer
  36. Si vrai... Et puis aussi Grrr avec toi pour cette rentrée littéraire ;))

    RépondreSupprimer
  37. Comme j'en ai marre de la rentrée j'ai reculé la mienne au Lundi 9 Septembre, histoire de bousculer la routine.
    Dans de nombreux domaines quelques "élus" ont la belle vie pendant que les autres vont de galère en galère. Ma fille vient de se lancer dans l'arène pour devenir comédienne, ça me fait des cheveux blancs.

    RépondreSupprimer
  38. bonjour

    je me suis dis la même chose quand j'ai vu que la rentrée faisait encore la une des infos. La rentrée des classes fait partie de la vie et il n'y a pas de quoi en parler aux infos (pas plus que la neige en hiver, les cimetières à la Toussaint, les vacances en été etc.) du moins pas à ce point. qu'on termine les infos dessus en guise de clin d’œil à la limite mais c'est tout. Quant aux profs, je les plains, surtout les jeunes qu'on envoie dans les lieux difficiles. Ils ne sont plus soutenus et surtout pas par les parents (du moins certains) je serais plus pour une info sur la place que les parents ont pris dans l'école (une place trop grande qui n'a pas lieu d'être)
    je suis moins concernée par la rentrée littéraire mais je vais me pencher de plus près sur ce que tu écris.
    à bientôt
    bonne journée

    RépondreSupprimer
  39. Ah les marronniers des journaleux...
    Allez, ne sois pas jaloux, la jalousie est un poison qui s'insinue dans nos veines et nous pourrit la vie et celle des autres encore plus. Bisous pleins de mûres miam!

    RépondreSupprimer
  40. Merci pour le passage dans la vie du paysage et l'aide fournie au rat des arbres !
    Belle découverte que ce site à base de Pierre taillée ! ;o)

    RépondreSupprimer
  41. Je suis ravie de retrouver le chemin de ce blog, je m'abonne pour ne plus me perdre dans les méandres du haut débit. J'aime l'expression "les soutiers de la littérature". On se demande comment soudain certains peuvent avoir le vent en poupe tandis que nous autres, on se "parchemine".
    Cordialement

    RépondreSupprimer
  42. ras le bol des marronniers de la télé, ou les états d'âmes des vacanciers sous la chaleur dans leur voiture...et leur retour au boulot...etc ..seule Arte donne de vraies infos

    RépondreSupprimer
  43. Bien dommage que les lectures n'aient qu'un but pro, au bout d'un moment. Il nous faut une pause pour replonger dans l'inconnu et l'adoré, dans ces lectures qui font frissoner, à l'inverse de celles qui nous pressent !

    RépondreSupprimer
  44. Bonjour Jeanmi,

    Tu cites LEVY et MUSSO ; pour moi, ces deux-là ont trouvé le créneau porteur pour faire des livres populaires mais insipides. Je n'aimais pas beaucoup Marc Lévy mais quand j'ai lu Musso, je l'ai trouvé bien pire. Quand je pense qu'il y a des personnes pour les apprécier, je me dis qu'ils n'ont pas à se gêner pour écrire leurs livres nuls de chez nuls ! Pour Nathalie Nothomb, ce n'est guère mieux. J'en ai lu trois mais j'arrête parce que là ça devient n'importe quoi. Voilà les écrivains qui sont promus maintenant. Ils font rentrer de l'argent dans les caisses des éditeurs, c'est tout. Cela ne vaut pas même la peine d'en parler, ou de les citer. Pour moi, ce ne sont pas des écrivains valables.
    Je préfère encore tes livres même si le dernier compte trop de morts à mon humble avis.

    Bon lundi et bises,
    Lydia

    RépondreSupprimer
  45. Zut mon commentaire a disparu... Je disais que les infos ce ne sont plus qu'une longue succession de marronniers, sujets récurrents et reportages redondants jusqu'à l’écœurement parfois. Quant à l'actualité littéraire c'est comme pour la musique: toujours les mêmes sur le devant de la scène à resservir la même soupe! Heureusement qu'il reste des petits libraires qui permettent de faire de vraies découvertes, en toute indépendance. Enfin jusqu'à quand?...

    RépondreSupprimer

Sans haine, sans intolérance.