Pourquoi ce blog ?

Ce blog, non subventionné par le Qatar, cependant pas moins niais qu'un autre, est destiné à promouvoir les idées républicaines mais aussi à évoquer l'aspect étrange de notre société et puis, enfin faire un peu de bruit autour de mes livres...

samedi 15 juin 2013

Le polar un genre mineur ?

Par le passé on a beaucoup méprisé le roman policier. « C’est un genre facile ! » me disait-on, ben voyons ! Mais facile pour qui ? Si c’est facile à lire tant mieux ! Moi je ne cherche pas à déplaire à ceux qui achètent mes livres, bien au contraire. Vous avez même été 469 sur les 8 derniers mois de 2012 à lire «SANS TÊTE». Facile à écrire ? Que ceux qui méprisent le genre essayent ! J’avais cette opinion à 16 ans, depuis que je m’y suis essayé, j’ai bien changé d’avis. Mon prochain livre qui est à la lecture chez mon éditeur "Corsaire Éditions" m’a demandé 2 ans d’encre, de doutes et de sueurs, parfois froides. Il est vrai que ce n’est pas mon unique métier.

Dans le roman policier ou le thriller, la mort est un ressort dramatique omniprésent, c’est parfois ce qui gêne certains lecteurs. Je pense que le talent de certains auteurs de romans "noirs" (Simenon pour ne pas le nommer) égale largement beaucoup de "blancs". Et tant mieux si c’est le genre qui se vend, c’est aussi la raison pour laquelle ceux qui n’ont jamais réussis à placer un "blanc" chez un éditeur, se lancent dans le "noir"… 

43 commentaires:

  1. Je lis beaucoup plus de la poésie que des romans pour autant je ne méprise pas le genre policier. J'ai lu et apprécié récemment la baronne meurt à cinq heures mais culture très limitée en la matière.

    RépondreSupprimer
  2. La science-fiction, elle aussi, est considérée par certains "puristes", dont je ne suis pas, comme une sous-littérature, et pourtant, policiers et romans de SF contiennent des chefs d'oeuvre, et même au niveau de la langue !

    RépondreSupprimer
  3. J'ai appris à lire dans les Simenon dont mon père avait la collection complète. Sans doute est-ce la raison de mon gout pour "les polars" où la mort n'est que prétexte à des histoires passionnantes au style magnifiquement efficace et dépouillé.

    RépondreSupprimer
  4. J'ai lu parfois des romans policiers très bien ficelés ! Il me manque de lire les vôtres ; va falloir que je m'y mette ! Bonne soirée !

    RépondreSupprimer
  5. Quelle idée!
    Certains policiers sont des chefs d'oeuvre... Et le "genre" qui compte pour moi, c'est celui que j'ai aimé lire, qui m'a pour quelque temps transportée "ailleurs", ce qui n'est pas toujours le cas de ce qu'on appelle "littérature".
    Et pour tout dire... je voudrais bien être capable d'écrire un polar... même un pas très bon...
    Faute de quoi, je retourne à ce que je sais faire... des contes...

    RépondreSupprimer
  6. Mineur, certainement pas, on trouve tout dans un bon polar et de plus en plus d'écrivains s'y essaient, souvent avec talent, enfin je dis ça, je dis rien.

    RépondreSupprimer
  7. moi j'aime les romans policiers, il y a un vrai suspence, une vraie construction dans l'histoire sinon ça ne fonctionne pas ! bon dimanche

    RépondreSupprimer
  8. J'aime aussi les romans policiers mais je ne suis pas une grande lectrice bonne journée au soleil

    RépondreSupprimer
  9. Non il n'y a rien de facile dans le polar, en effet. Comme, sans doute, il n'y a rien de facile dans l'écriture...

    RépondreSupprimer
  10. Moi je ne cherche pas à déplaire à ceux qui achètent mes livres

    Bien envoyé ! Et pourquoi le faudrait-il à tout prix ? Pour donner dans le « recherché » ou « l'inattendu » ?

    Je n'ai pas de parti-pris sur la question. Je donne souvent dans la lecture dite facile, mais il m'arrive de lire des trucs vraiment « étanches »… Le plus important est peut-être de ne pas avoir (trop) d'idées toutes faites, ce qui m'arrive pourtant plus souvent qu'autrement.

    RépondreSupprimer
  11. un professeur nous disait celui qui ne lit pas ne saura pas écrire
    je ne sais pas si c'est vrai mais je pense qu'il
    est toujours trés important de lire
    les policiers comme les autres doivent avoir de la qualité
    amicalement
    Angie

    RépondreSupprimer
  12. Un diamant ? Exotique ?
    L'exotisme, pff... On était bien trop occupé à d'autres choses cet été là.
    Malheureusement c'était bel et bien un "cil" de seigle qui s'était logé là.
    Aller le chercher fut un plaisir...

    RépondreSupprimer
  13. Facile à lire ?
    Pas tous ! Et ce ne l'est que si l'on s'attache à la trame de base, un mort, qui, quand, pourquoi, on sait comment.
    Sinon ce n'est pas si simple et encore moins simpliste que ne le prétendent ceux qui se piquent d'intellect à pas cher.
    Facile à écrire ?
    Sauf Levy ou Musso peut-être, mais il ne s'agit là que de l'application d'un procédé.
    De l'écriture industrielle, en somme.
    Sinon que ceux qui prétendent que c'est facile à écrire s'y collent.
    Le coup du génie méconnu, j'en entends parler depuis que je sais lire, il semblerait que ce soit une légende.
    Répandue sans doute par ceux qui répandent le bruit que "le polar c'est facile à lire et à écrire"...
    Même la moindre m... n'est pas si facile à écrire.Et c'est quoi ton autre métier ?
    (si tu veux me répondre par mail, demande à Mab, tu peux aussi lui demander pour me dire que tu ne veux pas répondre)

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour, tu m'as déposé un commentaire sur l'article concernant notre retour de Turquie..tu parles de pays en crise..nous sommes allés 3 fois en Turquie, et à chaque fois nous n'avons pas trouvé de pays en crise..sauf cette fois-ci, mais cette situation qui a dégénéré était à l'origine un mouvement de protestation contre l'aménagement du parc contigü à la Place Taksim d'Istanbul...comme à chaque fois, et dans chaque pays où il y a manifestations, il y a "récupération" du mouvement par des partis politiques et des casseurs, extrêmistes aussi de tous bords...lorsque nous avons réservé notre voyage, il n'était nullement question de manifestations ou de crise..et comme je l'ai expliqué, dans la région où nous nous trouvions, pas eu de vagues, à part celles de la Mer Egée. s'il avait fallu que nous annulions tous les voyages que nous avons fait depuis 10 ans, souvent dans des pays très lointains qui eux aussi ont eu des "mouvements de protestation" voir des "révolutions", ou des attentas, nous aurions perdu beaucoup à tous points de vue..Lorsque nous sommes partis en Inde, nous devions être 35, nous nous sommes retrouvés à 12, à cause d'annulations de dernière minute, suite à des attentats sur le territoire..Idem en Jordanie, il y avait eu des missiles lançés par Israël qui avaient fait des morts et des blessés sur le port d'Aqaba. Alors, le touriste français comme tu dis, soit il est inconscient, et part quand même, soit il est frileux, et il reste chez lui. Nous ne sommes pas plus hardis ou téméraires que d'autres, et il ne nous viendrait pas à l'esprit de bronzer sur une plage, alors que les habitants dudit pays sont en guerre civile à quelques kilomètres..Tous les pays sont "en crise" ou presque..ce n'est pas pour autant qu'il faut arrêter de visiter ces pays, au contraire, plus il y a d'étrangers qui voient ce qui se passe, et plus l'information circule et ne peut qu'apporter une ouverture et la démocratie au bout du compte..enfin, quand les "révolutions" ne sont pas récupérées évidemment...En Egypte et en Tunisie, on voit ce que cela a donné...Merci d'être passé, bonne continuation littéraire.

    RépondreSupprimer
  15. J'aime les polars, pour ma part. Certains sont un vrai régal pour moi. J'ai bien aimé ton premier livre "Mystère au quai des Orfèvres" ; j'aimerais bien lire ton second "Sans tête", je te l'ai déjà dit. Mais voilà, il faudrait que tu me l'envoies et je ne sais pas si tu peux le faire, à moins que tu me dises que je peux le trouver chez MOLLAT à Bordeaux. Je n'ai pas cherché, j'aurais dû mais n'y ai pas pensé.

    A bientôt mon cher Jeanmi,
    Lydia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. À commander sur : http://www.polarspavillonnoir.com/product/SANS-TETE-Jean-Michel-ROCHE

      Supprimer
  16. Je voulais acheter "sans tête" version pdf pour ma liseuse...
    Mais on me réclame plus de 3 € pour frais d'envoi par la poste....
    Quelque chose m'échappe.....

    RépondreSupprimer
  17. Fête de la musique ou "Fête à la musique". Ce soir certains lui feront sa fête, c'est sûr, pauvre musique !...

    RépondreSupprimer
  18. J'ai tellement chaud que je retourne dans ma tanière
    bisou

    RépondreSupprimer
  19. Bonjour
    C'est vrai, j'ai aussi entendu dire "je vais acheter des polars pour lire sur la plage... ça se lit bien et pas la peine de se creuser le ciboulot" :)

    Laisser dire et bien faire ! :)

    RépondreSupprimer
  20. je fais parti de "groupes de lecture" dont un ne lit que des polars...il y en a de très bons, de bons et...d'autres !
    il y en a qui m'ont plu et d'autres non (c'est une question de sensibilité plus que de valeur)
    je n'aime pas les étiquettes.
    bonne sieste...à l'abri

    RépondreSupprimer
  21. Bonjour Jeanmi. J'adore le roman policier et je suis difficile. On ne me passe pas n'importe quoi. Il faut que les personnages soient intéressants et l'histoire crédible, que tout se tienne avec style et que l'action me garde "en suspense" jusqu'à la fin. Malheur à l'auteur qui ne réussit pas à me séduire!!! Je veux aussi retrouver des phrases bien ficelées, imagées, des descriptions. C'est tout un contrat que l'écrivain a entre les mains. Plusieurs genres dans un finalement. C'est tout un contrat que l'écrivain a entre les mains. Bonne chance Jeanmi :))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère Hélène vous venez de donner la recette du bon polar. Hélas c'est là toute la difficulté, c'est pour cela que j'y passe entre 1 et 2 ans. Ais-je toujours réussi c'est à vous de nous le dire...

      Supprimer
  22. Oups...il ne faut pas qu'il y ait de répétitions non plus. Ha! Ha!

    RépondreSupprimer
  23. moi aussi je lis des polars et dans ma région on a des écrivains locaux, polars marseillais, je retrouve des rues, des quartiers que je connais !!
    bon dimanche

    RépondreSupprimer
  24. Tu as raison... L'autre jour, j'ai lu un très mauvais thriller publié pourtant dans une grande maison d'édition... Avec le titre, sans doute ont-ils pensé écoulé au moins 2000 exemplaires... en littérature classique, ce livre ne serait jamais sorti! Enfin, c'est un genre que j'aime, puisque j'espère terminer le mien l'année prochaine!

    RépondreSupprimer
  25. Merci pour ta visite. Qu'importe la surface d'un jardin, l'important c'est le lien qu'il nous propose avec la nature. Bonne continuation. Suzanne-Cécile

    RépondreSupprimer
  26. Merci pour ton comm. J'aime bien aussi un bon polar mais je dis "bon" ! un thriller qui tienne en haleine et dons tu n'as pas envie de poser le livre bien bâti ça fais tout oublier ! Bon après midi à toi et bon courage. Mary

    RépondreSupprimer
  27. Bonjour , merci pour votre visite chez moi
    Je rejoins Helen H Trachy dans son commentaire ...je suis un fan du roman policier à condition qu'il sache me surprendre par sa fin !!!
    Et de plus j'ai horreur d'un roman policier qui fait vivre ou parler son meurtrier avant toute autre chose .....qu'on me donne une chance de le découvrir !
    Sourires
    Bon continuation à vous

    RépondreSupprimer
  28. Je passe te dire bonsoir et j'espère que tu as du soleil car je viens de rentrer je suis si rouge
    bise et bonne soirée

    RépondreSupprimer
  29. Je crois aussi que c'est un genre difficile... pour qu'il soit bon et sache plaire au plus grand nombre, pas seulement à ceux qui ont besoin de lecture entre deux trains.

    Comme tu y mets tout ton coeur et ton savoir faire, je suis certaine que tu y parviens.

    Passe une douce soirée.

    RépondreSupprimer
  30. Il serait temps d'écrire ici un mot pour la mémoire de Clement Meric abattu par la bête immonde neonazie
    Il serait temps ici d'écrire un mot sur les horribles manifestations de haine devant le GO par les réactionnaires haineux antimaçonniques et homophobes
    Il serait temps de s'engager

    lovelove

    RépondreSupprimer
  31. Chère "Anonyme" si vous relisez mon article sur les "mauvaises odeurs", je crois être assez clair. À ce sujet il serait plus élégant de signer votre commentaire, une façon aussi de vous engager...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon commentaire est signé
      Lovelove
      c'est mon nom

      Supprimer
  32. j'aime lire.... tout ! mais je suis sensible au style, aux mots, à des situations inattendues, à des surprises, et dès les premières pages j'accroche ou pas ! l'écriture n'est jamais facile et le talent est de permettre au lecteur de pouvoir se projeter dans l'histoire comme s'il la vivait !

    RépondreSupprimer
  33. Merci de votre passage...
    pour en revenir au "polar" personnellement je n'apprécie pas les étalages "gore" qui n'apporte rien au récit, juste un remplissage racoleur.
    mais ce n'est que pour mon goût je comprends qu'il ne soit pas partagé par tous !
    Bonne journée sous un soleil timide propice à la lecture.

    RépondreSupprimer
  34. Salut, merci de ta visite!!!, je te souhaite une bonne journée, a+

    RépondreSupprimer
  35. Bonjour Jeanmi,
    Ce volume choisit pour son auteur , son style , celui qui vous donne le frisson et dans lequel on plonge avec délice en occultant les murs de la chambre pour retrouver ceux oppressant d'une cellule humide , d'une rue sous la pluie , d'un grincement lugubre d'une grille , s'aventurer dans une histoire troublante , glauque , percer des secrets et remonter lentement la généalogie familiale , l'atavisme d'une personne "bien sous tout rapport" ...trouver ce fameux grain de sable qui dévoilera l"assasin !
    Minutie et tactique à l'image de la toile de l'araignée qui connaît la patience pour "fondre" sur sa proie , les mots du roman doivent nous tenir,retenir palpitant juqu'au point final .
    Bien à vous

    RépondreSupprimer
  36. bonjour
    bien sur que j aime lire
    je lis d etout
    mais tous particulièrement des thrillers ou des policiers , bien sur des livres d' aventures
    mais depuis que je blogue je lit moins , le temps passe vite au clavier , mais je continuerais à lire
    rien ne vaut tourner les pages et humer un vrai livre
    merci de votre passage
    kenavo bon été et inspiration

    RépondreSupprimer
  37. Bonjour,
    Je te rejoins tout à fait.
    Moi je lis de tout et temps en tant du polar ou du thriller et j'y reviens.
    Je te souhaite pleins de belles choses pour la suite.
    @ bientôt.

    RépondreSupprimer
  38. Je suis bien d'accord avec toi ! D'autant que la frontière entre noir et blanc est parfois bien mince. J'ai plusieurs exemples en tête de livres parus tout d'abord en collection "noire" avant d'être édités à nouveau mais chez la "blanche" ! Comme si la reconnaissance permettait ce changement. Cela en dit long sur la perception d'un genre qui n'a pourtant plus à faire ses preuves...
    Enfin, cela ne m'empêche pas d'avoir une bibliothèque consacrée au polar ;-)

    RépondreSupprimer
  39. Un bon polar, je crois, au contraire, que c'est très difficile à concevoir. Il faut avoir une imagination débordante et pouvoir créer une intrigue, ce qui n'est certainement pas simple!

    RépondreSupprimer

Sans haine, sans intolérance.