Pourquoi ce blog ?

Ce blog, non subventionné par le Qatar, cependant pas moins niais qu'un autre, est destiné à promouvoir les idées républicaines mais aussi à évoquer l'aspect étrange de notre société et puis, enfin faire un peu de bruit autour de mes livres...

vendredi 3 mai 2013

Non je ne crache pas dans la soupe !...


Les auteurs n’ont pas le choix des réseaux de distribution de leur travail (moi le premier). La vente des livres numériques n’est pas en question, là les libraires sont encore démunis. En revanche, le comportement des cybermarchands comme Amazon, champion mondial du cynisme fiscal, ravage les libraires, les diffuseurs, les distributeurs, et pourquoi pas demain les éditeurs ? Non seulement ils vendent des livres numériques mais surtout des livres papier. Ils sont favorisés par les collectivités locales qui voient d’un œil bienveillant leur implantation sur leurs territoires. Ces mêmes collectivités locales ne s’imaginent pas les dégâts que fera ce géant mondial dans des secteurs déjà très précarisés. La création d’emplois si elle est au prix de la destruction d’autres ne présente aucun intérêt. Pourquoi mes livres vendus en librairies 14 €, sont-ils proposés chez eux à 13.30 € ?...

Mes livres papier : Sans Tête  Affaires étranges...
Mon livre numérique : Étranches Nouvelles

34 commentaires:

  1. le monde actuel est ainsi ! tout le monde cherche l'économie et le gain d'argent pour les autres ! bonnej ournée

    RépondreSupprimer
  2. Il y a une grande librairie à Nemours, voulant faire travailler le commerce local je leur commande un livre en édition de poche, c'était urgent, le délai a été respecté mais il est arrivé en édition d'origine donc plus cher, je l'ai refusé et bien sûr le poche est arrivé trop tard. il faut aussi que les libraires fassent un effort pour satisfaire le client.
    mab

    RépondreSupprimer
  3. Déjà, Amazon, c'est la zone... j'y vais jamais...
    Pourtant, quand j'ai besoin d'un bouquin un peu ciblé,ma libraire chérie peut bien me le commander, mais il faut que je retourne le chercher (30km aller, 30km retour) autant dire un deux après-midi bouffés.
    Alors...alors... Avec Chapitre, je l'ai dans ma boîte 48h après la commande...
    Aussi, à la libraire, achat coup de coeur... sur Chapitre, achat nécesssaire...
    Faut bien que tout le monde vive et que les rustiques se cultivent...
    Au fait, Jeanmi, les 25 et 26 mai, dans le cadre d'une fête jardinière, je dispose d'un "espace littéraire" où les auteurs peuvent venir dédicacer... si ça te chante???

    RépondreSupprimer
  4. Je lis beaucoup, je devrais même dire énormément mais je fréquente la bibliothèque, c'est là que je prends ma lecture.
    Par contre, si j'ai besoin d'acheter des livres pour les études de mes enfants, ce qui est assez souvent le cas, alors j'achète sur Amazon, moins cher, plus simple, la première librairie se trouvant à 20km.
    Je ne me sens pas coupable, je fais ce qui est le mieux pour moi, égoïste ?

    RépondreSupprimer
  5. Il y a toujours un mal pour un bien et un bien pour un mal ... Ainsi va le monde. Belle journée tout de même.

    RépondreSupprimer
  6. Avoir le maxi avec le mini,on ne peut rien y changer!

    RépondreSupprimer
  7. Je ne sais pas, Jeanmi. Je ne sais pas, sinon que je n'aime pas beaucoup Amazon.

    Je sais que bon nombre de musiciens se plaignent aussi du monstre qu'est devenu iTunes, qui peut dicter ses prix maintenant.

    D'autre part, que la version électronique soit vendue moins cher, je comprends. Pas de distribution, pas d'impression, pas de stockage. Mais la version papier ???

    Pour le Québec, nous en avons déjà parlé, acheter une version papier directement de France ne va pas du tout. Mais nombre d'auteurs ne sont pas vendus ici, dont la version électronique a pour nous un avantage important. Mais alors, je préférerai toujours Edilivre par exemple, à Amazon.

    RépondreSupprimer
  8. C' est le drame de l' art de l' écriture que l' on peut reproduire à l' infini, au moins un peintre vend sa toile , point barre, en revanche il ne l' a plus!
    Sans chercher du tout à te faire la leçon, tu sais que je t' admire, c' est déjà un privilège -certes mérité- d' être vendu en librairie et un peu soldé chez amazone que beaucoup doivent t' envier!

    RépondreSupprimer
  9. Bonsoir cher Jeanmi,
    Ils vont faire avec les librairies, comme ils font avec le reste, tout est moins cher sur le net.
    C'est la cata.
    Le PC est bon outil, il dévaste tout !
    Nous ne serons plus que des robots.
    Il n'y aura plus de place pour l'homme.
    C'est grave ce monde moderne.
    On reste zen.
    Bonne fin de semaine, bisous.

    RépondreSupprimer

  10. moi je continue á acheter des livres, même dans les supermarchés en faisant les commmissions!
    je dis aussi restons zen, faut pas que les robots nous rendent dispensables
    a bientôt
    Angie

    RépondreSupprimer
  11. C'est ce qui s'est passé avec les supermarchés et qui aujourd'hui vont même se fournir en certains produits dans les pays "d'esclaves".... Fermeture des petits magasins de quartiers ,puis d'usines textiles et autres....

    Bonne journée, amicalement

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour Jean Mi,
    C'est vrai ce que tu dis au sujet de la vente des livres, mais il faut dire aussi que c'est beaucoup plus facile de les commander sur le net, et moi, c'est ce que je fais. Mon cousin, aussi écrivain, dont je parle sur mon autre blog : http://libredansmatete.eklablog.com
    vends aussi ses livres de cette manière.
    Bien sur les libraires en patissent, car avant, on avait la patience, et l'obligation de toute façon, d'y aller ou de leur commander.
    Je viens d'en acheter deux, ces derniers jours, mais le mois prochain, j'airai certainement découvrir les tiens....
    Bon week-end

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour.
    Mais oui..... mais je trouve que les livres sont bien trop chers, on les lis une fois et après on les oublie sur une étagère. Pour finir au vide grenier ou chez Emmaüs.

    Commander sur le net est tellement plus facile, car les libraires ne sont pas toujours très agréables non plus, si tu n'es pas un client fidèle !.... :))

    Bon dimanche.
    Merci d'être passé sur mon blog.)



    RépondreSupprimer
  14. Tu sais... je ne leur jette pas la pierre.

    J'ai été échaudée aussi. J'ai proposé Papilio à une très grande librairie que je connaissais et que j'apprécie énormément, une "vraie" qui vend de "vrais livres" et le fait avec tout l'amour d'un vrai libraire passionné par ce qu'il fait.

    Ils ont aimé le mien et m'ont proposé de le mettre en rayon, ce qui serait bien sûr une belle promotion.

    Mais, il prennent pour cela quarante pour cent du prix hors-taxe du livre...ce qui fait que si j'accepte je ne récupérerai même pas, une fois TVA déduite, plus les 40% dûs à la librairie, le coût de fabrication de mon livre chez TBE, même avec les ristournes pour achat en nombre.

    Moralité... je ne vais sans doute pas accepter leur offre.

    Je suis déçue. Mais ce n'est pas grave, ce n'est qu'un livre en auto-édition.

    Mais s'ils font la même chose avec tous, comment les auteurs peuvent-ils encore toucher des droits d'auteur ?

    Bon dimanche à toi.

    RépondreSupprimer
  15. Message personnel ou collectif : Je suis à la recherche d'un(e)dessinateur(trice) de BD pour réinterpréter mes polars. Si vous êtes ou connaissez cet oiseau rare qu'il dépose une message ici. D'avance MERCI !

    RépondreSupprimer
  16. La dernière fois que j'ai commandé des livres sur internet c'était à des librairies qui existent en vrai, même très (très) loin de chez moi. Et franchement ce n'est pas AmaQZone et autres qui m'aurait appelée de la voix de quelqu'un qui sait ce que c'est d'attendre ou d'être déçu...
    Je ne regrette pas mes soixante-dix centimes en plus (si c'est le prix;))

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour et merci d'être passé chez moi
    Il m'arrive parfois de trouver des livres chez le cyber-marchand dont vous parlez, d'ailleurs récemment j'ai acheté un livre qu'on ne trouve certainement plus en librairie et j'avoue bien volontiers que vu les finances les payer moins cher arrange aussi pas mal de monde
    Je suppose q'u'il en est de même pour d'autres.
    Chez moi les librairies sont bien souvent en plein centre ville alors je les commande mais pas toujours chez un cyber marchand, ça peut aussi être des librairies en ligne
    bonne journée à vous

    RépondreSupprimer
  18. je suis encore à l'ancienne j'aime avoir des pages à tourner physiquement ,c'est grave docteur

    RépondreSupprimer
  19. Bien que grand lecteur je n'ai pas de problème. Mes enfants me repassent leurs lectures. Et j'ai le bibliobus qui passe chaque mois. Le livre numérique, ça ne m'inspire pas. Amitiés.

    RépondreSupprimer
  20. Bonjour et bien si je dois acheter un livre ce sera dans une librairie ou un supermarché
    et je ne vais pas changer
    je ne vais pas le prendre en passant sur Interent non non
    Et je n'aime pas du tout AMAZON donc non pas d'AMAZON ici
    Je te souhaite une belle journée JEanMI
    je ne sais pas dessiner mais si je connais cette personne tu le seras rapidement bise

    RépondreSupprimer
  21. On favorise, dans tous les secteurs de l'économie, les grandes sociétés, les multinationales qui se retrouvent ensuite quasiment en situation de monopole. On tue la diversité et la liberté.

    RépondreSupprimer
  22. J'ai de la chance, j'ai un livre pour bd, un pour les mangas, un pour les livres enfants,un libraire tout court pas trop loin. la chance...

    RépondreSupprimer
  23. c'est vrai! j'ai regardé chez eux pour acheter ton livre! ....le livre papier pour moi est irremplaçable !je crois que nous devons malheureusement être réaliste, nous vivons dans un monde où l'argent passe avant la qualité et le travail de l'écrivain ! ce qui compte c'est combien il va "rapporter"! ça me désole...

    RépondreSupprimer
  24. Je suis portée à comparer le livre, comme on le connait depuis longtemps, au téléphone à roulette de l'époque. Le progrès nous pousse au derrière. Ce n'est qu'une question de temps avant que nous soyions tous robotisés. Je m'entête et je m'entête...le plus longtemps possible...
    Jean-Mi, j'ai terminé ton livre " Sans tête "que j'ai fait venir via mon libraire. Plein de rebondissements et de touches d'humour. L'héroïne et ses acolytes sont très sympas. J'ai surtout apprécié les descriptions, en particulier l'épisode coloré en Corse. Amitiés

    RépondreSupprimer
  25. Bonjour Jeanmi. Merci de passer chez moi et de laisser un message. Le temps est beau ici il y avait de la pluie de la nuit mais de la journée soleil et 20°. Beaucoup d'arbres en fleurs. J'ai cliqué sur tes photos, c'est super beau. Formidable d'écrire des livres. Amitiés, Myko :)

    RépondreSupprimer
  26. Bonjour
    Merci de ta visite...
    Et bien tu vois moi je croyais que c'était sa fille qui se nommait "Clémence" !!! il faut que nous puissions tirer cela au clair !
    Amicalement
    jean

    RépondreSupprimer
  27. Il n'y a pas que du bon chez Amazon mais c'est pratique de ne pas avoir à courir les magasin.

    J'avoue que je leur ai commandé des livres et d'autres choses. Je n'ai pas à chercher dans les rayons, puis un vendeur, à commander, à attendre, à retourner, à me garer, à payer de l'essence, des parkings, des bus ou du métro, ni à perdre de temps. Et c'est mieux que La Redoute ou le Trois Suisses, non ?

    Quant aux livres numériques, c'est un autre débat. Je reste une fidèle du papier même si j'ai utilisé la liseuse reçue en cadeau à Noël.

    Bonne journée, écrivain. Que l'organisation économique du monde ne t'enlève ni ta vocation ni ton inspiration.

    Amitiés.

    RépondreSupprimer
  28. Mes livres sont également à un prix moindre sur Amazon. J'en ignore la raison.
    Très bon article
    Amicalement

    RépondreSupprimer
  29. Merci pour votre commentaire sur mon blogue. Ne vous inquiété pas, je comprend que vous ne pouvez envoyez à tout les bloggeurs, un livre en échange de chronique. Je n'oblige personne, c'est à chacun de voir s'il le désire.

    Passer une bonne journée !

    RépondreSupprimer
  30. Bonsoir jean Mi ! Pour moi un livre est avant tout un bel objet culturel et il le restera toujours ! Le plaisir de palper , de toucher les pages et de les tourner , de sentir l'odeur d'un livre , de corner les pages et de le dévorer de manière gourmande lorsque il est bon n'a pas de prix ! pas d'accord avec Tatar@y , on a envie de relire un bon livre, combien de fois j'ai relu "l'adieu aux armes" le chef d'oeuvre d'Emingway ou encore "madame Bovary" de Flaubert : on ne se lasse pas d'un bon livre ! bonne continuation à toi , tu mérites ton succès !

    RépondreSupprimer
  31. Bonjour,
    C'est clair que c'est rude comme climat. Les ventes en salons sont molles. Les demandes de SP font légion. Dur dur.
    Courage camarade !
    @+
    Tmor

    RépondreSupprimer
  32. Je crois, mais ça reste à vérifier, que Amazon, FNAC et autres de ces supermarchés ont un droit de faire une réduction que les vrais libraires n'ont pas, du coup les libraires font autrement via une carte de fidélité... À vérifier !

    RépondreSupprimer
  33. Merci d'être passé glisser un mot dans mon univers : cela m'a permis de découvrir le votre. Une sympathique découverte, à suivre!

    RépondreSupprimer

Sans haine, sans intolérance.