Pourquoi ce blog ?

Ce blog, non subventionné par le Qatar, cependant pas moins niais qu'un autre, est destiné à promouvoir les idées républicaines mais aussi à évoquer l'aspect étrange de notre société et puis, enfin faire un peu de bruit autour de mes livres...

vendredi 8 février 2013

JOUER À L'ÉCRIVAIN...


Être à la fois homme et femme, belle et laid, policier et criminel, gentil et cruel. Remonter en quelques secondes quatre-cents ans et tuer Henry IV pour rien, comme ça ! pour faire la nique à Ravaillac. Manger les mets les plus chers à l’autre bout de monde, dans les restaurants les plus chics, c’est tout cela écrire ! Certains diront que c’est pour projeter nos fantasmes, d’autres penseront que nous jouons comme des enfants, d’autres encore nous considéreront comme des schizophrènes. En effet nous sommes tout cela à la fois, successivement ou en même temps. L’un de mes petits-fils, Paul m’a dit sous le sceau du secret : « Tu sais, j’ai lu une partie de ton premier livre… ». C’est aussi pour ça que j’écris, pour être lu en cachette !…

Vous trouverez un partie de ma production ici

45 commentaires:

  1. Cela définit le plaisir d' écrire et également celui de lire, pour nous qui rêvons aussi de tuer Ravaillac mais n' avons pas le talent de nous l' imaginer!

    RépondreSupprimer
  2. coucou Jeanmi
    ça y est , ton bouquin est fini !je viens de regarder dans la petite barre verte .
    moi qui n'ai pas d'imagination ,je t'admire d'avoir tant de choses dans ton esprit et de savoir le raconter .
    bonne journée

    RépondreSupprimer
  3. Ecrire pour un public est une façon de se mettre à nu car il y a parfois autobiographie, fantasme aussi à travers les personnages, me semble-t-il ; écrire pour soi-même - ou quelques amis - relève plutôt de l'exorcisme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme disait G. Flaubert : "Madame Bovary c'est moi". Pour moi écrire, c'est surtout chercher l'assassin...

      Supprimer
  4. Ah lire en secret, le livre sur les genoux pendant le cours de maths, ça c'est du bonheur en barre!

    RépondreSupprimer
  5. Le fait de lire déjà nous permet de s'évader ! quel bonheur ! bonne journée

    RépondreSupprimer
  6. Lire en secret, c'est du pur bonheur...heure-bleue...

    RépondreSupprimer
  7. Ce matin, j'imaginais lire un policier, je faisais un bœuf-carottes....

    belle journée Amicalement

    RépondreSupprimer
  8. Ce matin j'ai étranglé une trop jolie blonde avec mon bic, est-ce grave,docteur ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh non simplement un syndrome de psychopathie de papier, vous ne risquez que la prison imaginaire...

      Supprimer
  9. Bonsoir cher Jeanmi,
    Ton bouquin est terminé.
    Tu as l'écriture pou pouvoir tuer à ta guise.
    Tu ne risques pas grand-chose !
    C'est tout mimi ton petit-fils qui te lit en cachette.
    Il faudra que je te lise, mais pas en cachette.
    Bon week-end, bisous.

    RépondreSupprimer
  10. J'ai bien envie de vous suivre.
    Votre définition de l'écriture me sied...
    Et puis j'aime Vargas !!
    Bon week-end !

    RépondreSupprimer
  11. pour les polars je préfère les lire en gâchette, ça rehausse d'un cran l'intérêt que je leur porte

    RépondreSupprimer
  12. Voilà une réponse à ma question pourquoi écrire. Synchronicité ...Amitiés.

    RépondreSupprimer
  13. Du suspens ! C'est bien quand il y a de bons retours sur les livres que l'on a écrit. Nos lecteurs sont à 100 % satisfaits. Du moins de mon côté, je n'ai jamais eu de lecteur déçu de m'avoir acheté un livre. Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aimerai qu'il en soit ainsi ! Malheureusement je n'ai que peu de retours sur ce blog. Les retours sont plutôt oraux lors des signatures...

      Supprimer
  14. Bonjour,
    Vous qui aimé les *policiers *, connaissez-vous la série de Robert Van Gulik ? L'histoire du juge Ti. J'aime beaucoup, en plus, on apprend sur la culture chinoise d'entant, ce qui n'est pas piqué des vers.

    RépondreSupprimer
  15. Je me souviens que vous aviez déjà évoqué ce lien "en lien" avec mon prénom. Merci de votre commentaire qui me permet de re découvrir votre blogue.

    RépondreSupprimer
  16. c'est bon d'être schizo, de dîner à l'autre bout du monde, d'écrire des petits bouts de mots sur les nappes en papier, d'être elle ou lui ou les deux à la fois, c'est sain.... et le papier sent bon quand il est couvert de mots pour chasser un tas de maux !

    RépondreSupprimer
  17. Merci d'être passé sur mon blog !
    Belle journée !

    RépondreSupprimer
  18. Encore très sympa ce blog mon jeanmi !

    RépondreSupprimer
  19. Quel beau compliment que celui de ton fils.

    Je crois que mes livres préférés, je les ai d'abord lus en cachette. :)

    J'adore ce métier d'écrivain. :)

    Tout est possible, ou presque, en écrivant.

    Douce soirée, Jeanmi. Merci pour ce partage et ces mots offerts.

    RépondreSupprimer
  20. cela me rappelle mon enfance, quand n'ayant plus rien à lire, je descendais pour aller piquer un bouquin dans la bibliothèque de mes parents... et c'est ainsi que j'ai découvert Balzac, Stendhal, Flaubert... curieux car ce sont des écrivains classiques, mais j'ai dû tomber à l'époque sur leurs oeuvres les plus romanesques qui me semblaient particulièrement palpitantes...

    RépondreSupprimer
  21. Personnellement, je n'ai jamais pu lire, même en cachette ; chez nous il n'y avait pas de livres. La culture c'était le travail à l'usine. Aussi a-t-il fallu que j'attende l'âge de 15 ans pour me "cultiver" un peu !
    Mais quand je veux me plonger dans une belle ambiance je lis Fred Vargas... c'est un milieu que j'aime et que j'ai connu.
    Justine

    RépondreSupprimer
  22. Les enfants sont toujours source d'émerveillement! Même quand ils le font en cachette!
    Moi j'ai eu de la chance d'avoir des parents qui aiment lire avec une belle bibliothèque et le droit de les emmener avec moi dans ma chambre et de lire toute la journée!! Jules vernes, , alexandre Dumas, Marcel Pagnol des classiques qui m'ont ouvert à d'autres!
    A bientot

    RépondreSupprimer
  23. Tes pensées sont très intéressantes et je crois que tu as vraiment l'âme de l'écrivain. Bonne chance à toi, et continue de prendre du plaisir.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
  24. Écrire est pour moi un peu entre plaisir et auto-torture. Autant des passages se créent tout seul, autant d'autres semblent ne pas vouloir naître réellement, j'ai l'impression. Est-ce que vous êtes aussi confronté à ce phénomène quand vous écrivez ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Euterpe : Exactement le même syndrome...

      Supprimer
  25. Quelle éducation, laisser ses petits-enfants lire en cachette ! Mais que deviendront-ils ? Des personnes qui ne liront pas LES livres de la rentrée littéraire parce qu'ils sauront faire de vrais choix ? Pauvres d'eux !

    RépondreSupprimer
  26. Et pourquoi pas tuer Ravaillac ? :)
    J'ai une grande admiration pour les écrivains, tous, moi ça m'épate tous ces neurones qui doivent se connecter pour fabriquer quelque chose de logique. Ou pas, d'ailleurs. Bon, je commande ce livre. Le premier ou le second ?

    RépondreSupprimer
  27. Si je veux acheter "HISTOIRES ETRANGES AU QUAI DES ORFEVRES ", je vais chez le libraire, (et j'aurai rendez-vous avec L'inspecteur BOURREL, ou MAIGRET) ...?
    Bref, je vais chez mon petit libraire , parce que le téléchargement ce n'est pas encore dans ma "culture" !

    RépondreSupprimer
  28. Bonsoir et merci pour la visite sur mon blog ;)
    Des livres pour l'instant j'en ai un bon mètre de haut à lire, de salons en salons...mais il n'est pas dit qu'un jour je ne lise pas un livre de toi (version papier, car pour moi un livre il faut que je le "touche" ).
    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  29. Bonsoir..sais-tu que je suis en train de lire "Sans Tête"...j'aime beaucoup le suspense..je suis au chap. 13 et me voilà arrivée en Corse chez Orsini
    .j'aimerais tant y aller...merci pour ta visite et ècris nous encore des livres poignants..amitiés..et bonne soirée

    RépondreSupprimer
  30. J'attends le prochain pour pouvoir le lire en cachette.........Pour être Ravaillac j'ai peur que ce soit trop tard mais les fantasmes j'ai cru en déceler quelques uns !!!!bises

    RépondreSupprimer
  31. Oui, l'écriture à quelque chose d'un jeu d'enfant que l'on joue en cachette des grands, qui ne peuvent pas comprendre.

    RépondreSupprimer
  32. Bonsoir cher Jeanmi,
    Tu as bien travaillé encore un livre qui se termine.
    C'est bien, continue.
    Il fait un peu meilleur, un beau soleil sur Bruxelles, mais il ne fait pas très chaud.
    Je te souhaite une bonne semaine dans la joie et la bonne humeur.
    Bisous doux.

    RépondreSupprimer
  33. Bonjour Jeanmi,

    Voici 2 romans qui m'intéressent..J'adore les romans policiers et surtout qd c'est une femme qui enquête..Je les inscris dans ma PAL. Priorité : faire de la place...;-))
    C'est merveilleux de pouvoir vivre de sa plume, voyager dans le monde..Lire prépare au voyage

    Amitiés!

    RépondreSupprimer
  34. BOnsoir et bien si je suis libre oui ce sera avec plaisir
    BOnne soirée à toi

    RépondreSupprimer
  35. « C'est aussi pour ça que j'écris, pour être lu en cachette »

    Mais quelle phrase puissante, Jeanmi ! Elle m'a frappé de plein fouet. Et alors je l'ai relue, cette fois sans joie. J'ai reconnu en moi comme un écho et me suis alors demandé : Est-ce vrai ? Cela se pourrait-il ? Cela se pourrait-il que je fasse des images aussi pour qu'elles soient vues en cachette pour ainsi dire ?

    Pour ça, il faudrait que je sois meilleur que je ne le suis. Pour l'instant, je ne puis qu'aspirer à ce qu'on voie mes images.

    Merci pour ce moment de réflexion troublante.

    RépondreSupprimer
  36. J'adore écrire. Avant l' ordinateur j'envoyais des lettres manuscrites à mes amis, leurs racontant ma vie trépidante à Londres ou plus calme, celle de Minorca, dans les Iles Baléares. Certains voyaient Minorque comme une îles déserte et s'étonnaient de mon imagination. Des lettres de 20 pages.
    Ne me prenant pas pour Robinson Crusoé, je ne crois pas que je serais capable de raconter dans un livre.

    RépondreSupprimer
  37. Tu as raison, écrire permet d'être plusieurs personnages à la fois et de faire ce que l'on veut. Quand j'écris un manuscrit, je m'identifie au personnage et je vis dans ce livre, cela me permet de ressentir des émotions et des sentiments qui m'aident à écrire. Et, ce la me permet de me libérer de mon trop plein d'énergie mentale.
    Bon week-end
    Violette

    RépondreSupprimer
  38. merci pour la visite...j'aimerais savoir écrire, mais l'immagination me manque.. bonne journée. cathy

    RépondreSupprimer
  39. Bonjour, je crois que parmi les créateurs, les écrivains sont ceux pour lesquels j'ai la plus grande admiration. être capable de faire vivre une histoire dans un acte de création qui s'échelonne forcément sur une longue période, ça me fascine.

    RépondreSupprimer
  40. Coucou Jeanmi !

    Je suis navrée, je risque de ne pas te voir dimanche. Mais je penserai à toi.

    Je suis au salon vendredi.
    J'essaierai de passer chez ton éditeur ne serait-ce que pour trouver ton dernier livre. :)

    Passe une douce journée.

    RépondreSupprimer

Sans haine, sans intolérance.