Pourquoi ce blog ?

Ce blog, non subventionné par le Qatar, cependant pas moins niais qu'un autre, est destiné à promouvoir les idées républicaines mais aussi à évoquer l'aspect étrange de notre société et puis, enfin faire un peu de bruit autour de mes livres...

vendredi 15 juillet 2011

Faut-il mourrir pour Kabul ?

Quand en 1939, à l’approche de la guerre, Marcel Déat lança son fameux : « Faut-il mourir pour Dantzig ? » savait-il que son aventure se finirait comme un rat à Sigmaringen en 1944, puis définitivement en Italie en 1955 ?
Aujourd’hui nous nous posons tous légitimement la question : « Faut-il mourir pour Kabul ? ». Loin de vouloir donner une réponse qui appartient à nos dirigeants, je me pose quand même la question. 
Ma réponse d’humaniste est : « Bien sûr que non ! Chaque mort dans une guerre est mort pour rien, sauvez le soldat Dupont ! »
Ma réponse calculée est : « Si nous étions intervenus contre l’Allemagne lors de l’invasion de Dantzig en 1939, aurions-nous eu la suite effroyable que nous connaissons ? ».
Bien sûr le contexte est différent, nous avons, d’un côté une mosaïque d’ethnies qui ne rêvent que d’en découdre entre elles après le départ des occidentaux. De l’autre, en 1939, deux nations développées dont l’une se voulait dominatrice sur l’Europe. Mais fondamentalement la question est la même.
Depuis Alexandre Le Grand, les Afghans ne supportent aucune domination étrangère, fusse-t-elle pour la paix. Le seul moyen de les fédérer est de leur désigner un envahisseur commun. Finalement nous avons eu aussi beaucoup de mal à supporter la présence américaine entre 1945 et 1964

6 commentaires:

  1. je ne le crois pas. Après le départ des troupes étrangères, ils retourneront à leur vie d'antan, qu'ils ont d'ailleurs bien conservée.....

    Et puis la corruption est chez eux un sport national....

    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  2. Et puis les guerres font de belles histoires dans les livres ,de belles manifestations avec plein de drapeaux et de musique .
    J'ai pas d'opinion , le sujet me dépasse , les soldats tombent et les familles pleurent .

    RépondreSupprimer
  3. @Marianne
    Moi je suis pour les défilés militaires pour la raison suivante: Quand les militaires défilent ils ne font pas la guerre. Cela dit le 14 juillet me permet de voir où passent mes impôts, à la suite des militaires on devrait y ajouter les enfants des écoles (1er budget de l'état LOL).

    RépondreSupprimer
  4. Le jour ou on aura compris ton dernier paragraphe, Adieu le déchirement afghan.

    RépondreSupprimer
  5. Sincérement je ne sais pas. Fallait-il y aller ou pas ? Si je me rappelle de mes émotions le jour du 11 septembre, c'est oui sans aucune hésitation. Mais les années ont passées et il faut savoir arrêter une guerre comme a dit notre Président. Ayant à Autun un Lycée militaire, je suis évidement pour les défilés qui est encore aujourd'hui un moment fort de notre Pays. Passes un bon dimanche et @+ Amicalement. Patrick.

    RépondreSupprimer
  6. Qui a pu croire que nous dompterions les Afghans ?
    D'autres ont essayé avant nous...

    RépondreSupprimer

Sans haine, sans intolérance.