Pourquoi ce blog ?

Ce blog, non subventionné par le Qatar, cependant pas moins niais qu'un autre, est destiné à promouvoir les idées républicaines mais aussi à évoquer l'aspect étrange de notre société et puis, enfin faire un peu de bruit autour de mes livres...

samedi 18 juin 2011

Après la vache folle j’étais devenu végétarien. Tout allait bien, je mangeais mes 5 légumes et mes 5 fruits par jour. J’avais une diarrhée permanente mais vaille que vaille je continuais de brouter ma salade.  
Patatras, v’la la bactérie du concombre qui me tombe dessus. Je décide donc d’en revenir à la viande. Vive le Tartare ! Et boum ! v’la la bactérie qui me retombe dessus, je dois être maudit ! Je sais bien pourquoi le barbu m’en veut, mais quand même ce n’est pas une raison pour s’acharner sur moi de cette façon. Et les enfants hospitalisés, eux, ils n’y sont pour rien !
Maintenant deux commerçants me font le museau : Le marchand de légumes et le boucher. En revanche le pharmacien me déroule le tapis rouge jusque sur le trottoir, m'appelle Jeanmi et me fait des prix de gros.
Mais que vais-je pouvoir manger demain ? Ah oui des pâtes, encore des pâtes et toujours des pâtes ! Attention sans fromage en raison de la listériose...

9 commentaires:

  1. Sourires..... des pâtes à la sauce......tomate ? Non !!!!! belle journée.....

    RépondreSupprimer
  2. Tu as bien raison, on ne sait plus que manger. Peut-être la solution est elle de nous transmuter suffisamment pour être capable de tout assimiler; Quand je pense qu'il y a des gens qui meurent de faim peut-être sommes nous devenus trop sensibles ... amitiés.

    RépondreSupprimer
  3. @ Ariaga
    Très juste, nos défenses naturelles baissent les bras devant les tonnes d'antimachins que nous avalons chaque jour. C'est à tel point que le problème se pose dans les cimetières. Avec tout ce que corps contiennent nous ne pourrissons plus. Autrefois au bout de 10 ans un corps pouvait être relevé, les os mis en boite et "place aux jeune !" mais aujourd'hui les corps sont encore pratiquement intactes après 20ans ! (informations qui m'est donnée par un ami médecin légiste)

    RépondreSupprimer
  4. Il fallait lire (...) "nos" corps (...) bien sûr !

    RépondreSupprimer
  5. Bon Jeanmi , je te connais un peu . Pourquoi n'as tu pas mis le doigt sur le fait que ce sont les classes sociales les plus pauvres qui subissent les attaques succesives du manque d'hygiène et de la surproduction .
    Tu connais le steack haché ? j'en doute et celui de LIDL surement pas .
    La vie est un risque permanent , le profit a tous les niveaux vient en rajouter une couche .
    Ne pas faire confiance à son pharnacien , il y a risque aussi même si celui ci n'est pas responsable .
    Longue vie et si tes os sont encore plein de viande dans dix ans pourquoi ne pas choisir un coup de chalumeau dès le dernier soufle ? J'ai un copain plombier qui assure pour pas cher . Bises , longue vie à toi

    RépondreSupprimer
  6. @ Marianne
    Je ne mange pas les viandes hachée de LIDL, en revanche celle de mon boucher, oui, et en tatare de plus !
    Mais tu as raison ce sont toujours, depuis la nuit des temps, les classes sociales les plus basses qui trinquent en premier lors des crises sanitaires. Cela dit, on peut vivre confortablement et s'engager dans le combat social, sans pour autant faire de la politique politicienne et je sais que tu sais !...

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Jeanmi, je viens de chez ff ou j'ai vu acumoncler... Je vois que ton bel humour fait face à la situation cornélienne qu'est devenue notre alimentation... Qui que quoi donc où... J'aime ton écrit... Amitiés de jill

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour,
    je ne suis pas d'accord avec vous car de cette façon on deviendra trop sensible.il en profiter la vie est courte et de ne pas penser à ces maladies,mais quand même il faut bien choisir
    Amitié

    RépondreSupprimer
  9. Hé Hé c'est vrai que certains clients mériteraient le tapis rouge :-))....mais heureusement il n'en est rien.

    Suis passée faire un petit tour par ici, via le net je ne suis pas contagieuse !

    RépondreSupprimer

Sans haine, sans intolérance.