Pourquoi ce blog ?

Ce blog, non subventionné par le Qatar, cependant pas moins niais qu'un autre, est destiné à promouvoir les idées républicaines mais aussi à évoquer l'aspect étrange de notre société et puis, enfin faire un peu de bruit autour de mes livres...

samedi 31 décembre 2011

NOUS NE MOURRONS PAS EN SILENCE !

 Janvier 2012 Le livre n’est plus un produit de première nécessité. En conséquence sa TVA passera, si rien ne l’empêche, de 5% à 7% au même titre que celui des vendeurs de pizzas ou de hamburgers. Voilà comment pour gratter les fonds de tiroirs, le gouvernement actuel risque de mettre en péril tout un secteur d’activité. Dans cette configuration catastrophique, une filière entière par essence fragile, déjà lourdement frappée par la crise, risque de disparaître. Par "effet domino", les éditeurs, les imprimeurs, les petits libraires indépendants et au final les auteurs, vont-ils mourir dans le silence général ? Ce désastre n’est pas inéluctable, vous qui lisez ces lignes INDIGNEZ-VOUS ! Que cette année 2012 ne soit pas celle de la disparition de la diversité culturelle, aussi indispensable que la diversité biologique. Surtout continuez à acheter des livres et relayez ce message !
Un arbre tombant dans une forêt fait-il du bruit si personne n’est là pour l’entendre ?

jeudi 22 décembre 2011

Dédicaces au restaurant "Chez nous" à Asnières le soir du 21 Décembre

Avec l'ami Omar le "patron-animateur" de ce haut lieu culturel d'Asnières, où l'on nourrit l'esprit et le corps.
Vous pouvez vous rattraper et acheter mon livre directement en cliquant ici sur :Amazon.fr ou ici chez mon éditeur

samedi 17 décembre 2011

CULTURA Gennevilliers samedi 17 décembre

Comme il est difficile d'écrire et de vendre ! Mais cette charmante dame est compréhensive, merci à elle et aux autres qui ont épuisé mon petit stock...

mercredi 7 décembre 2011

Mes dédicaces de décembre

C'est devant le 36 quai des Orfèvres

* Samedi 17 décembre : CULTURA Gennevilliers toute la journée (10h - 20 h) 

 * Mercredi 21 décembre Restaurant "CHEZ NOUS" 34 rue du R.Père Ch. Gilbert 92 600 Asnières / Seine à partir de 18 h et jusqu'à 23 h, eh oui !


mardi 22 novembre 2011

Bonne nouvelle

Mon éditeur "Pavillon noir" (Collection de Corsaire édition) vient de prendre la décision de publier mon deuxième polar dont le titre provisoire est "SANS TÊTE", où vous retrouverez Fabienne Quinot, la policière mais aussi toute son équipe hétéroclite.
le 3e est encore sur mon ordinateur, je vous en dirai plus dans quelques temps en vous parlant des phases par lesquelles je passe en écrivant...
Alors n'hésitez pas à me dire ce que vous pensez du premier pour améliorer mon écriture.

mardi 8 novembre 2011

Interview sur TV GO

dimanche 18 septembre 2011

Affaires étranges au quai des Orfèvres (le "36")

Voici mon calendrier de signatures et dédicaces. Il sera complété en fonction des nouveaux rendez-vous.
- Samedi 19 novembre (Mat et AM) au salon du livre Maçonnique 8 rue de Puteaux 75 017 Paris (M° Rome)
- Jeudi 1er Décembre : Librairie DETRAD 18 rue Cadet 75 009 Paris (M° Cadet) à partir de 17 heures
- Samedi 3 Décembre :  Restaurant "CHEZ NOUS 34 rue du RP Gilbert 92 600 Asnières
- Samedi 17 Décembre CULTURA Villeneuve-La-Garenne (Gennevilliers) toute la journée
 - Samedi 21 janvier 2012  Librairie nouvelle 10 Rue Maurice Bokanowski toujours à Asnières
Extrait 3 :
(...) Fabienne savait que tous ses collègues de l’ancien service, comme ceux du nouveau, l’attendaient pour fêter sa nomination. Le directeur allait faire un discours ampoulé et sinistre, se référant aux instructions du ministre, du président de la République, ainsi qu’aux traditions séculaires de la police nationale ; il en profiterait pour se mettre en avant en endossant les succès de Fabienne. Personne n’écouterait, tous attendant le moment de se jeter avec la délicatesse d’un troupeau de gnous en migration sur le buffet. Puis ils lui feraient la bise à tour de rôle, parfois la bouche pleine en la congratulant généreusement. Toutes ces cérémonies domestiques étaient parfois dérisoires mais toujours chaleureuses et détendaient des atmosphères de travail ordinairement pesantes. Si la vie des policiers peut paraître exaltante, leur quotidien est fait des pires turpitudes dont est capable l’humanité. Ils vivent en permanence la fange de notre société.(...)
Lire la suite en commandant le livre, ici ou allez chez votre libraire

.

lundi 12 septembre 2011

Affaires étranges au quai des Orfèvres (le "36")

Il est enfin sorti ! 
Trois enquêtes criminelles insolites, menées par un couple singulier, Fabienne Quinot la policière et Pierre Couvreur, le journaliste. Ce polar ésotérique propulse le lecteur dans des univers où les factions, les sectes et les hallucinés, se croient tout-puissants. (Corsaire édition dans sa collection Pavillon noir) à voir ici

vendredi 22 juillet 2011

MA publicité

Juillet 2011
Je vais devoir vous abandonner pour quelques semaines afin de me consacrer à la sortie de mon deuxième livre qui est disponible chez votre libraire si vous le commandez. Mon éditeur: Corsaire édition dans sa collection: Pavillon noir. C'est un polar quelque peu ésotérique. Vous pouvez même le commander tout de suite si vous le désirez,ici

Extrait : (...) Tout à coup je me demandais ce que je faisais là. J’avais rencontré la veille une plantureuse suédoise, nous n’avions qu’à peine flirté et me voilà à fouiller sa chambre comme un flic. Je n’avais, dans cette histoire, qu’à prendre des mauvais coups et cela avait bien failli m’arriver. J’allais sortir quand j’eus l’idée de soulever le matelas (...) Bonne lecture

mercredi 20 juillet 2011

Retour...

Nous venons brutalement de prendre conscience de l’inhumanité de la guerre. 70 morts en 10 ans, soit un peu plus d’une heure de consommation de chair humaine pendant la grande guerre de 1914-1918… Calcul horrible mais fort heureusement nous n’acceptons plus de telles boucheries… dans nos pays occidentaux. Donner un frère, un mari, un fils pour la France n’est plus une gloire, mais un immense malheur. De l’autre côté, celui de l’obscurantisme et de la barbarie ce n’est pas la même chose. Parler de négociation avec ces gens là, c’est vouloir communiquer avec Mars. Leur logique n’est pas la même que la nôtre. Pour autant, est-elle respectable au nom de la tolérance ? On en voit ici les limites, si elle n’est pas mutuelle.  Même si je préfère le mot de "compréhension" à celui de "tolérance", je dois dire que je ne suis pas près de comprendre !

vendredi 15 juillet 2011

Faut-il mourrir pour Kabul ?

Quand en 1939, à l’approche de la guerre, Marcel Déat lança son fameux : « Faut-il mourir pour Dantzig ? » savait-il que son aventure se finirait comme un rat à Sigmaringen en 1944, puis définitivement en Italie en 1955 ?
Aujourd’hui nous nous posons tous légitimement la question : « Faut-il mourir pour Kabul ? ». Loin de vouloir donner une réponse qui appartient à nos dirigeants, je me pose quand même la question. 
Ma réponse d’humaniste est : « Bien sûr que non ! Chaque mort dans une guerre est mort pour rien, sauvez le soldat Dupont ! »
Ma réponse calculée est : « Si nous étions intervenus contre l’Allemagne lors de l’invasion de Dantzig en 1939, aurions-nous eu la suite effroyable que nous connaissons ? ».
Bien sûr le contexte est différent, nous avons, d’un côté une mosaïque d’ethnies qui ne rêvent que d’en découdre entre elles après le départ des occidentaux. De l’autre, en 1939, deux nations développées dont l’une se voulait dominatrice sur l’Europe. Mais fondamentalement la question est la même.
Depuis Alexandre Le Grand, les Afghans ne supportent aucune domination étrangère, fusse-t-elle pour la paix. Le seul moyen de les fédérer est de leur désigner un envahisseur commun. Finalement nous avons eu aussi beaucoup de mal à supporter la présence américaine entre 1945 et 1964

dimanche 10 juillet 2011

TOUT RESTE À FAIRE...

Photo AFP
10 07 11  Lors d’une de mes activités associatives, j’ai rencontré il y a quelques jours une étudiante tunisienne. Elle a eu la gentillesse de m’adresser un mail de retour dans son pays. Rien n’est gagné encore pour eux. En voici un passage édifiant, quelle clairvoyance à 23 ans ! :

« Je suis rentrée en Tunisie, rien n'a changé à part une montée d'intégrisme au nom du divin et un peuple qui a peur de sa destinée avec l'acharnement des assoiffés du pouvoir ! Mais, je reste confiante comme a dit Bourguiba " je sais que j'ai construit quelque chose de solide"  le combat suprême est celui du savoir et des connaissances contre toute pensée obscurantiste d'ailleurs, mon mémoire va parler un peu de cette manipulation de ceux qui se sont nommés avocats de Dieu sur terre ! Il y a un bon livre que j'ai trouvé : Les Bas-fonds de L'imaginaire: Fascisme, Intégrisme, Esotérisme et manipulation de Daniel Béresniak»

mercredi 6 juillet 2011

DSKDSKDSKDSKDSKDSK encore et toujours...

(Photo AFP)


Libération du 06 07 11 : « Des niveaux de radioactivité jusqu'à quatre fois supérieurs à la limite légale ont été mesurés dans les sols de la ville de Fukushima, à 60 kilomètres de la centrale nucléaire accidentée, ont annoncé des associations de résidents qui ont demandé l'évacuation des enfants.

Une des quatre mesures effectuée dans cette cité de près de 300.000 habitants a fait état d'un taux de césium radioactif de 46.540 becquerels par kilogramme, alors que le taux maximum légal est de 10.000 becquerels au Japon. Les trois autres prélèvements ont fait apparaître des taux compris entre 16.290 et 19.220 becquerels.(…) »

Mais voilà trois lettres dissimulent ces informations pourtant capitales pour l’humanité : « DSK ». Comment les vicissitudes d’un seul homme peuvent occulter, pour les média français, ce qui se passe dans le reste du monde ? Ah je suis encore colère ce matin...

dimanche 3 juillet 2011

VIVE LA RÉPUBLIQUE

Il nous a fallu 4 révolutions pour installer la République dans nos institutions. Cependant à regarder les journaux télévisés ces jours-ci il me semble que les français sont restés fascinés par les princes, rois et empereurs. De deux choses l’une, ou les français restent profondément royalistes, ou ils sont "midinetisés". Les raisons de cet état me semblent troubles. « Mon dieu comme elle avait une belle rôôôbe et comme il avait l’air heureux ». Tu parles ! Il pouvait l’être, ce gros bébé, en pensant aux droits vendus dans le monde entier… Étant viscéralement contre la peine de mort, je ne pourrais jamais dire que de décapiter des rois et des aristocrates était justifié, cependant il y a des moment où…

jeudi 30 juin 2011

(Photo: Le Parisien)

Ne boudons pas notre plaisir de voir revenir à la maison ceux qui témoignent.  Souvent critiqués, quelquefois détestés, les journalistes (les vrais, pas ceux du trou de serrure) payent souvent le prix fort de leur engagement. Et au passage un coup de chapeau pour une grande et belle Florence qui après avoir été retenue en otage en Afghanistan ne s’est pas précipitée pour décrire son calvaire en en faisant un best-seller.
Toute cette belle fin d’histoire est polluée par les atermoiements du remaniement ministériel. « Si j’y suis pas je rejoins Borloo »  Menace l’un. « Si j’y suis pas je fais pipi partout et je me roule dedans » hurle l’autre. Et ils se disent tous au service de la France ! «  J’ai cédé à l’amicale pression de mes amis », tu parles ! J’espère que quelque soit le gouvernement issu des élections de 2012, la dignité de la fonction prévaudra sur les querelles dignes d’un préau de maternelle (grande section quand même).

samedi 25 juin 2011

Appel

Il n’est pas dans mes habitudes de faire de la publicité sur ce blog. Cependant je ferai deux exceptions. la première est pour un ami très cher qui vit un drame personnel terrible et qui, par un fantastique esprit de combat, vient de monter sa micro entreprise. Si vous avez des poissons d’aquarium ou des reptiles, que vous cherchiez une alimentation saine et équilibrée pour eux, alors allez voir http://www.abricia.com/ .
Un mot sur cet ami, c’est un fou capable d’élever des larves de moustiques que mangeront une autre espèce d’insectes qui finiront à leur tour dans l’estomac de votre poisson rouge. Un fou, vous dis-je, mais un fou qui n’est pas construit que de mots, mais d’actions toujours en adéquation avec les valeurs humanistes qui l’animent.
Je vous reparlerai de ma seconde publicité bientôt pour la sortie de mon deuxième livre…

samedi 18 juin 2011

Après la vache folle j’étais devenu végétarien. Tout allait bien, je mangeais mes 5 légumes et mes 5 fruits par jour. J’avais une diarrhée permanente mais vaille que vaille je continuais de brouter ma salade.  
Patatras, v’la la bactérie du concombre qui me tombe dessus. Je décide donc d’en revenir à la viande. Vive le Tartare ! Et boum ! v’la la bactérie qui me retombe dessus, je dois être maudit ! Je sais bien pourquoi le barbu m’en veut, mais quand même ce n’est pas une raison pour s’acharner sur moi de cette façon. Et les enfants hospitalisés, eux, ils n’y sont pour rien !
Maintenant deux commerçants me font le museau : Le marchand de légumes et le boucher. En revanche le pharmacien me déroule le tapis rouge jusque sur le trottoir, m'appelle Jeanmi et me fait des prix de gros.
Mais que vais-je pouvoir manger demain ? Ah oui des pâtes, encore des pâtes et toujours des pâtes ! Attention sans fromage en raison de la listériose...

mercredi 15 juin 2011

FINI LES BERLUSCONNERIES ?

Comment l’Italie, pays du bon goût, en était arrivée là ? Ne serait-ce pas par manque d’une classe politique d’opposition à la hauteur des enjeux de ce début de millénaire ? Toutefois ne nous moquons pas de nos voisins, n’en sommes-nous pas au même point avec notre Berlusarko ? Dans la perspective des élections il semble se calmer, moins de bling-bling, moins de vulgarité. Cependant souvenons-nous du panégyrique qu’il fit à Berlusconi et devant lui, l’année dernière. C’est l’histoire qui juge, que restera-t-il de ces histrions dans trois siècles ? Si nous nous souvenons du regretté président Félix Faure ce n’est pas pour la pertinence de sa gouvernance.    

vendredi 10 juin 2011

Titntin aux pays des colonialistes

Toute mon enfance fut bercée par Tintin. Mon père m’apprit à lire avec "L’oreille cassée". Tintin étant de bonne morale chrétienne, donc il eut sa place à la maison. en revanche Pif : « Quelle vulgarité, quelle horreur… ce sont les cocos qui l’éditent, c’est tout dire ! ». En regardant de plus près Tintin, de quel côté se trouve la vulgarité ?
Je ne ferai aucun commentaire, les images et les bulles parlent d’elles-mêmes. Même Milou s’en mêle pour traiter ces africains de "Tas de paresseux". Cela dit je garde ma collection, dans la seconde édition, celle de 1947, et n’ai pas l’intention de la vendre

dimanche 5 juin 2011

PLUS FAUX-CUL, TU MEURS !


Belle tête de démocrate ce Mladic ! Et l’Europe de saluer l’arrestation, par le gouvernement serbe, de Ratko Mladic. Elle peut toujours se féliciter elle-même, l’Europe, il n’y a pourtant pas de quoi ! Voilà plus de dix ans que ce joyeux drille habite une jolie petite maison en Serbie SOUS SON VRAI  NOM et tout à coup pris d’un remord atroce, le gouvernement serbe l’arrête et l’extrade !
Oh je ne vais pas plaindre ce criminel, mais il y a de quoi pleurer de penser qu’il a passé toutes ces années dans une douce quiétude, entouré de protections rapprochées et sous le fallacieux prétexte de vouloir s'intégrer dans l’Europe, tout à coup la Serbie se réveille ! Décidément je me sens de moins en moins européen ! Enfin on a trouvé Ben Laden avant lui, c'est toujours ça. Pourquoi ne pas l'avoir, lui aussi, expédié à La Haye ? ça lui aurait fait un joyeux compagnon de cellule. En plus Mladic aime les musulmans, dommage !

mercredi 1 juin 2011

SAUVEZ LE SOLDAT CONCOMBRE!

Cette cucurbitacée me rappelle un vieux magasine iconoclaste que les moins de 50 ans ne peuvent pas connaître : « Pilote avec le concombre masqué ». Oui ! Je sais, cela remonte au précambrien et il faut avoir recours au carbone 14 pour se souvenir.
Cela dit ce légume devient aussi fatal que ben Laden lui-même, peut-être est-ce même sa vengeance posthume ! Fini la grippe H1-N1 et les 2 millions de doses que la Roseline essaye de vendre tous les weekends à la sauvette dans le métro. Billevesées que la grande peste de Marseille du 18e siècle, voici venir la mort verte, le concombre assassin, le concombre qui tue (là, il faudrait une musique wagnérienne).
Même si sa forme et sa taille faisaient rêver un certain « trousseur de soubrettes » (Jean-François K tu as encore dit une connerie !). Le voilà cloué au pilori le pauvre, pas DSK non c’est déjà fait, mais le concombre.
Que mangera Louis, mon petit fils, dont c’est la seconde mère nourricière ? Je ne sais ! En attendant, avec la sécheresse annoncée, le concombre risque fort, lui aussi d’avoir bien du mal à survivre, car il est gros consommateur d’arrosage, le bougre !
Ah que je suis heureux d’avoir vécu jusque là pour connaître tous ces événements planétaires qui me font mourir … de rire !

lundi 30 mai 2011

ATTENTION LA COLERE GRONDE...

Á chaque jour sa révélation et maintenant Tron ! Avec un nom pareil j’aurais évité de ma lancer en politique ! Mais bon… Ce qui me révulse dans toutes ces histoires c’est que tous les entourages savaient. Non seulement ils ont laissé faire mais ils sont allés jusqu’à les propulser à des postes suprêmes ! Et si DSK en tant que grand Mamamouchi du FMI avait été téléguidé par une affaire de fesse inconnue et étouffée moyennant quelques arrangements avec les dettes du tiers monde ? Et si Tron était devenue premier ministre (c'est idiot, il est trop c...), aurait-il fait se déchausser Carla pour lui lécher les pieds et lui passer la main dans la culotte ? Et si DSK était le père de la fille de Rachida ? Et si…et si…
Plus rien ne tient debout. Á qui faire confiance ? Loin de moi l’idée de « Tous pourris », l’antiparlementarisme mène à la dictature, nous le savons ; mais que l’on ne s’y trompe pas, nos gouvernants de droite ou de gauche doivent écouter la rue. La rumeur a commencé en Tunisie, puis vint l’Égypte, la Syrie, le Yemen, et doucement elle remonte vers le Nord, la Grèce, l’Espagne. Que dit cette rumeur ? :
-         Nous voulons un autre monde ! Nous voulons stopper le bling-bling, la corruption, l’argent roi, le paraître au détriment de l’être. Nous voulons un autre pouvoir que celui des banques, nous voulons un pouvoir tout simplement humain.
-         Clamez-vous on y travaille, disent en cœur les gouvernements, les syndicats, les politiques de tous bords, les religieux.
-         Attention notre patience a des limites, regardez l’Islande… une révolution douce où les grandes formations politiques on été balayées, les citoyens on pris le pouvoir. La démocratie montante s’est installée, "du peuple pour le peuple", pour une fois ce ne sont pas que des mots !

Plus la résistance au changement est grande, plus le changement est violent… (c'est de moi !)

mercredi 18 mai 2011

Un clou chasse l'autre

DSK a changé de métal, du bling-bling en or massif, il est passé à la tôle. Oh je sais c’est facile et pas très charitable, mais si nous nous posions la question de savoir où il se situait sur l’échiquier politique, à présent nous le savons.
De toute façon, coupable ou innocent, ce qui tournait autour de lui ne différait pas du mauvais goût de parvenu de l’autre ludion médiatique et futur papa d’un président de l’EPAD dès sa sortie de maternelle. Ah nous n’avons pas fini d’entendre parler du petit prodige, intelligent comme son papa et beau comme sa maman à moins que ce ne soit l’inverse !
Décidément un clou chasse l’autre. Ben Ali, Moubarak (le béni en arabe), la centrale japonaise ; oubliés, Ben-Laden (Machine à laver en arabe) englouti ; maintenant nous avons DSK, El Assad (le lion en arabe) peu sortir ses griffes et dévorer son peuple en toute tranquillité médiatique.

jeudi 5 mai 2011

Cachez ce Saint que je ne saurais voir...

Jean-Paul II est canonisé ! Chouette on va pouvoir lui demander des tas de miracles. Notre premier ministre ne s’y est pas trompé puisqu’il est allé prier Popol 2 pour que notre présidentelet gagne en 2012. En effet ce serait un miracle ! À mon avis la République ne se grandit pas à cautionner ce genre d’événement purement interne à une religion, mais on est habitué à cet irrespect de la Laïcité avec l’histrion national.
Il est vrai que le petit Nicolas ne recule devant aucun imam, pasteur, curé, pape, rabbin et même, en son temps, scientologue, pour ratisser des voies égarées depuis son élection. Nicolas 1er roitelet de France est protéiforme et polymorphe, il se glisse dans n’importe quelle peau, pourvu qu’elle rapporte… des électeurs. Malheureusement ça ne marche plus.
Alors il va trouver autre chose : faire un bébé à sa grande seringue "Voilà une idée qu’elle est bonne !" disait Coluche en son temps… Ah s’il était là ! On passe de la vulgarité bling-bling à "Veillée des chaumières". Décidément il essaiera tout. "Les cons ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît"  fait dire à Lino Ventura, Michel Audiard, dans les Tontons flingueurs.  

mercredi 4 mai 2011

Vie et mort d'un fanatique

L’inventeur du Moyen-Âge, comme disait Coluche, est mort. Si ses idées pouvaient le suivre ! De toute façon les idéologies violentes et criminelles finissent toutes par tomber un jour. On ne peut inverser le sens de l’histoire en revenant au jihad ou aux croisades.
En revanche le comportement hystérique des étazuniens dansant dans les rues me semble d’une vulgarité totale. On s’approche de la folie vengeresse de la Libération qui n’honora pas notre pays. Maintenant s’interroger sur l’immersion de son cadavre pour savoir si c’était bien "Kacher"ou pas, c’est ridicule. Il fallait qu’il disparaisse à jamais. De nombreux fascistes se recueillent tous les jours sur la tombe de Mussolini ! Encore heureux que les soviétiques aient fait disparaître les restes d’Adolphe. Dans le cas contraire j’imagine les hordes de crânes rasés le bras en l’air devant sa pierre tombale. Pour s’en persuader regardez les pèlerinages devant le tombeau de Franco.
Et puis finalement les poissons vont se régaler de viande hallal !

vendredi 29 avril 2011

VIVE LA RÉPUBLIQUE

Après le mariage kitchissime du prince anglais avec sa roturière, nous aurons droit à celui du monégasque. Lénine disait de la religion que c’était "l’opium du peuple". Voilà une nouvelle drogue dure ! Pendant ce temps là les anglais et les gogos français rêvent… Le chômage, l’inflation, l’accroissement de la pauvreté, les centrales nucléaires ? Envolés, pfuit… un coup de baguette magique et vive la reine, le prince. De plus ces familles anglaises et monégasques  sont d’une vulgarité totale, uniquement mues par le fric et le souci permanent de vendre l’image d’une royauté décadente et triviale. "Français encore un effort pour devenir républicain" écrivait Sade en 1785 ! C'est à croire que nous ne le sommes plus! Les média vont se répandre pendant quelques mois sur ces opérettes de mauvais goût ce qui éliminera bien des réflexions sur notre devenir…

jeudi 21 avril 2011

Finale de tennis France-Italie


Mon habitude n’est pas de parler de sport sur cette modeste page. Je déteste, non pas le sport, mais la compétition et par dessus tout les supporters décérébrés.
Pourtant je vais faire une exception pour le matche France Italie de la finale de tennis des faux-culs !
C’est un nouveau sport : Vous prenez deux joueurs aussi populiste l’un que l’autre, vous positionnez un filet juste sur la ligne de la frontière entre les deux pays et une bonne réserve de balles d’un nouveau type. Elle ne sont pas vendues en boites étanches mais par bateaux entiers et sont gratuites. Il vous suffit de vous les envoyer et renvoyer le plus longtemps possible. Le joueur qui gagne est celui qui garde les balles dans son camp ! Einstein fut en son temps un émigré, combien de génies parmi eux ?
Ils ont fait la révolution, viré leur dictateur et en plus ils veulent manger ! Quel scandale !
PAUVRE TUNISIE !

lundi 4 avril 2011

Vacances

Suis parti Quelques jours... à bien vite...

mardi 29 mars 2011

Lourdes

Houais Lourdes ça marche ! Ou bien ça fait marcher ; les paralytiques retrouvent leurs jambes de vingt ans, les aveugles revoient, les sourds ré entendent. Voilà une solution pour l’UMP, après la déroute électorale de dimanche et la raclée prévisible de l’an prochain.  Marie (encore vierge à son âge !) a beaucoup de mal avec certains patients, les jambes coupées repoussent difficilement, pas plus que les bras. En revanche MAM aurait dû essayer la grotte miraculeuse, sa tête aurait peut-être repoussé ! On me dit que le Narkozy songerait sérieusement à un pèlerinage. Après Latran et Riad, il pourrait ainsi vérifier si le curé est supérieur à l’instituteur. Ses propres troupes commencent à se poser la question de son remplacement  avant les élections de 2012, mais peut-être est-il déjà trop tard ? Pendant ce temps que fait l’opposition devant ce boulevard ouvert devant elle ? Le PS peaufine tranquillement son petit programme et est très occupée par les primaires pour s’intéresser à la chose. Seule la bleu-marine est à la manœuvre partout et sur tous les média. Mais peut-être que personne au PS ne souhaite reprendre le bâton m…x ? Avec une majorité présidentielle en débandade, une opposition inaudible que feront les Français en 2012 ?

vendredi 25 mars 2011

Votez dur, votez mou mais votez dans l’trou !

D’entendre des élus républicains nous dire abstenez-vous de voter s’il y a un candidat Machin contre un candidat Truc, alors que mois, Bidule, j’ai été écarté au premier tour, me révulse! Comment dans un pays qui se veut donner des leçons de démocratie et de morale politique au monde entier, tenir un tel discours ! Voter est le seul moyen que le citoyen a pour se faire écouter (outre les manifs bien sûr). Il y a toujours moyen de choisir entre la grippe et la peste (noire). S’abstenir de voter c’est faire le jeu de la peste. Alors si les deux candidats en présence vous déplaisent, l’un des deux au moins est républicain. De toute façon dimanche il pleut ! Alors inutile de vouloir aller pêcher...

lundi 21 mars 2011

Y aller ou pas ?

Fallait-il aller taper sur le museau de Kadhafi ? La réponse à première vue (vendredi) était simple OUI ! 1 000 fois OUI !
Une guerre on sait exactement quand elle commence, jamais quand, ni comment elle se terminera.
Dans ma petite tête d’adolescent attardé, je pensais qu’il y aurait un consensus pour stopper les folies meurtrières de ce crétin des Alpes (comme dit le capitaine Haddock). Nous y sommes allés sans trop regarder les conséquences à moyen et long terme, comme souvent.  Maintenant nous y sommes, faut-il continuer sans état d’âme ? Finalement l’oncle Sam qui restait en arrière pour ne pas effaroucher la ligue arabe, revient sur le devant de la scène et repend les commandes de l’opération. Ah complexe militaro-industriel quand tu nous tiens ! Les Étazunis, une fois de plus vont reprendre une production militaire de grande envergure. La guerre une excellente affaire !
Maintenant je suis plus circonspect sur la suite des évènements. Les voisins Arabes Égypte et Tunisie, englués dans leurs propres problèmes, gardent un silence prudent. L'Allemagne avec le souvenir de l'Afrika korps se garde bien de prendre part au combat. Et les autres, tous les autres où sont-ils ? Ah oui les Belges sont là ! Comme quoi même sans gouvernement ils arrivent à prendre des décisions !
Comme dit mon ami Mustapha à Alger : « Comment ça va en Algérie ? Vachement mieux qu’en Libye et au Japon ! »

dimanche 13 mars 2011

La majorité : face à face

La majorité présidentielle, toujours égale à elle-même face à la question sur la Laïcité, joue un feuilleton improbable et dissonant.
Épisode 1 : À la demande du président de la République, l’UMP décide d’engager une vaste réflexion sur la  place de l’islam en France.
Épisode 2 : Renâclant politiquement à un nouveau débat qui soufflerait sur des braises encore brûlantes, Jean-François Copé, finalement fait une fausse marche arrière. Échaudés par la polémique sur l'identité nationale l'an dernier, plusieurs responsables de la majorité, dont Alain Juppé, Hervé de Charrette et Gérard Larcher, soulignent les risques d’une nouvelle explication que veut lancer l'UMP sur la place des religions dans la République. À peine remise de la polémique sur l'identité nationale, la majorité se sent divisée sur la question de l'islam. Il semblait bien urgent, alors, de ne rien faire.
Épisode 3 : Le 28 février, malgré toutes ces réticences, le débat se fera quand même et portera sur…la Laïcité et la place des religions dans la nation.  (Retour au point de départ).
Épisode 4 : Le 4 mars, pour bien calmer des esprits surchauffés, le chanoine de Latran, lors de son mini pèlerinage au Puy-en-Velay se souvient, une fois de plus, des "racines chrétiennes de la France". Puis il ajoute pour enfoncer le clou un peu plus loin, qu’un président d’une République Laïque a le droit de dire ce qu’il pense du magnifique héritage de la chrétienté.
Épisode 5 : Le 10 mars, forts des protestations du recteur de la mosquée de Paris : "Dalil Boubakeur" Abdallah Zekri a fini par déchirer sa carte de l’UMP. Militant UMP au sein du département du Guard, il appelle ses collègues musulmans du parti à faire de même
Épisode 6 : Le même jour, le Premier ministre profitait de la naturalisation, de trente-quatre « nouveaux » Français pour exclure de toucher à la loi de 1905 et clarifier la ligne du gouvernement.
Épisode 7 : Le nouveau ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, estimait,  dès le lendemain, que le débat sur la Laïcité, organisé en avril, est "profondément sain" car il "ne sert à rien de cacher des problèmes".
(Fin de partie ou à suivre ?)

jeudi 10 mars 2011

Notre ex-ami

Toute honte bue, nous avons tout accepté pour vendre nos mirages. Et ce fut bien un mirage !
Que pouvait-on attendre d'autre de ce triste clown ? Rama tu avais raison ! (pour une fois !)
Une ânerie de plus dans le bêtisier déjà bien rempli du petit chanoine de Latran ! Que dire aussi de sa détermination à casser le modèle proposé par le CNR, mais ceci est une autre histoire...
Saurons-nous. nous en souvenir l'an prochain ?

dimanche 6 mars 2011

Y a-t-il une Laïcité de droite et une Laïcité de gauche ?

Nous, républicains, répondons naturellement non ! En revanche nous comprenons bien qu’en période électorale, il y a une tentation de récupération électoraliste de la Laïcité. Tout est bon pour glaner quelques voix, surtout dans une conjoncture très problématique pour la droite traditionnelle.
En élargissant le champ d’observations nous pouvons constater quelques phénomènes nouveaux et concomitants.
 
À l’extrême droite, Marine Lepen lançait ironiquement sur France Info, à l’adresse du patron de l’UMP : « Encore un effort, Monsieur Copé ! Encore un petit débat, un petit blabla sur l’islam, la laïcité, et je pense effectivement que nous pourrons terminer à la présidentielle à 25% ». Nous avons tous compris qu’elle avait raison ! Les deux dangers qui menacent l’humanité sont l’ordre et le désordre. Il semble bien qu’elle incarne de danger de l’ordre.
Depuis toujours Papa Lepen pose les questions populistes et donne ses réponses. Cette fois Fifille donne des réponses audibles par la droite modérée. Cela dit ce n’est, pour elle, pas aussi simple qu’il y paraisse. Son aile modérée composée de catholiques traditionalistes, abhorre la Laïcité. Le vieux rêve de l’évêque Lefèvre était et reste pour ses fidèles le concordat. Pour Fifille le virage idéologique reste à finaliser, elle,la divorcée, aura à se battre sur son "aile cathotradi", si j’ose dire !  Son soudain amour de la Laïcité cache une aversion pour l’islam, les musulmans et plus largement les émigrés. Malgré leur faux-nez, les Lepen restent lepénistes.

À gauche, nous avons à peu près le même syndrome. C’est Riposte Laïque  qui, sous prétexte, de défense de la Laïcité flirte avec l’islamophobie pathologique. Voilà ce qu’ils écrivent dans un numéro récent : « En 20 ans, le nombre de musulmans a augmenté, du fait de l’immigration, de manière impressionnante dans notre pays. Souhaitons-nous, dans deux générations, que la situation de Roubaix devienne la règle en France ? Notre pays doit-il continuer la même politique migratoire que celle menée ces trente dernières années, et accentuée depuis dix ans ? Surtout, si on veut sauver notre modèle laïque, et civilisationnel, ne doit-on pas prendre des mesures de sauvegarde contre l’islam, ce que les écologistes appellent « le principe de précaution ? ». Nous ne sommes pas très loin des "racines chrétiennes de la France" prônées par le chanoine de Latran. Il semble bien que l’on soit sur une ligne dialectique parallèle à celle du FN.
Dans un autre article Riposte Laïque ressort la vieille Lune du rapprochement entre nazis et islam : (…) « Après la victoire allemande à l’Ouest, en juin 1940, Amin el Hussein écrivit personnellement à Hitler : « Le peuple arabe attend avec confiance votre victoire finale ». Pour le Grand Mufti de Jérusalem, l’alliance entre le pangermanisme et le panarabisme pouvait aboutir à la réalisation du vieux rêve d’unité et d’indépendance du monde arabe. Heinrich Himmler aimait à répéter : « Toutes les religions détruisent la fierté guerrière de l’homme. Une seule me paraît possible : l’islam. La foi musulmane n’empêche pas les fidèles de se battre » (…). Même si la ficelle est voyante, elle peut inciter à la haine raciale et même plus loin à l’antisémitisme.

Nous voyons donc que la ligne est ténue entre les extrêmes. L’amalgame est si vite fait entre immigration, terrorisme islamique, peur atavique du monde arabe. Les extrémismes jouent toujours sur la corde de la peur.
Politiquement le centre-droit semble bien renâcler à un nouveau débat qui soufflerait sur des braises encore chaudes de « l’identité nationale ». Toutes ces contradictions viendraient-elle au secours de la loi de 1905 ?

Et que dire du feuilleton sarkoziste du débat sur la Laïcité  et la place de l'islam dans la société ? Un coup: "Oui il le faut absolument," un coup: "Ah non ce n'est pas opportun". Et si nous parlions de la première religion de France ? Celle de ceux qui n'en n'ont pas ! L'islam ne serait plus que la 3e. 

N’oublions jamais que le combat est observé de près par les "amis" de la Laïcité que sont toutes les sectes voulant se donner une dimension de religion. Ils cherchent tous la faille dans laquelle pousser l’islam comme un coin de façon à élargir la fracture jusqu’à la rupture. Méfions-nous donc de l’arbre islamique qui cache la forêt des intégrismes de tous poils. Musulmans votre religion est dévoyée politiquement, ne vous laissez pas faire, réagissez !  La Laïcité est garantie que toutes les religions aient droit de cité, y compris la première de France, la religion de ceux qui n’en n’ont pas !...

samedi 26 février 2011

Suite et fin

3)      L’édition à compte d’éditeur. C’est la solution à laquelle tout le monde rêve ! Encore faut-il trouver l’oiseau rare qui puisse vous publier. Si vous vous appelez Marc Lévy ou Loana-dans-la-picine, aucun problème, les éditeurs vous feront un pont d’or pour le moindre feuillet pondu, avec des avances sur ventes phénoménales. En revanche si vous êtes un parfait inconnu, il vous faudra vous battre.
Commencez par faire une fiche de lecture un peu "sexy" et accrocheuse avec une description du livre (Nombre de caractères espaces compris, nombre de chapitres, etc.) un très court résumé de quelques lignes de l’action et 3 ou 4 extraits d’une dizaine de lignes. Ignorez tous les grands noms de l’édition, ils ne répondent jamais et ne travaillent que par relation. Cherchez sur internet les éditeurs qui correspondent à la typologie de votre ouvrage (policier, roman, nouvelles, poésie, etc.). N’hésitez pas à en sélectionner une soixantaine ou plus, le taux de réponses n’est que de ~30%. Sur ces 30% si vous avez 4 réponses positives, c’est le triomphe ! La réponse positive type étant, un mois plus tard : « Votre ouvrage nous intéresse, merci de nous faire parvenir un manuscrit ». Ne tergiversez pas, faites faire une dizaine de tirages, on ne sait jamais ! Les dernières réponses peuvent arriver 8 ou 10 mois plus tard ! La patience doit être une vertu de l’écrivain,… attendez… attendez encore… puis un jour … peut être ? Enfin c’est gagné ! Ne comptez surtout vous enrichir, être lu sans que cela vous coûte un seul Euro, c’est déjà très bien ! (5% du prix de vente et c’est le Pérou !). Éditer un inconnu c’est prendre un risque financier important, alors ne soyez pas trop gourmand ! Écoutez ce que vous suggère votre éditeur, il sait mieux que vous le bon titre, les coupes à faire, les petits changements et le bon moment pour le lancement, alors bonne chance !... FIN  
ici

dimanche 20 février 2011

LA SUITE

2)      L’autoédition : Pour le débutant l’autoédition est le passage qui lui permettra de découvrir toutes les facettes de la publication d’un ouvrage. Les étapes sont simples : a) Écrire le texte  b) s’adresser à un imprimeur qui communiquera sa matrice. Matrice sur laquelle il suffit de recopier le texte et faire la mise en page soi-même. c) Commander le nombre d’exemplaires voulu (par 50 est raisonnable) d) Les vendre aux amis et (ou) le mettre en dépôt/vente chez les libraires (ils prennent de 35 à 20% suivant les cas). Un best-seller tourne autour de 250 vendus. Certain professionnels sont spécialisés dans ce créneau comme EDILIVRE qui prend en charge la mise en page et l’impression la vente mais ni la promotion, ni la correction. Ils rétrocèdent 10% du prix de vente., c'est à l'auteur de faire sa promo auprès des libraires, Attention aux corrections, une bonne correction coûte autour de 350 € et pour bien faire il en faut 4 indépendantes ! Attention également à ne pas oublier de prendre un N° ISBN (international system book numérotation) c’est facile et gratuit par internet. Il faut le remettre à l’imprimeur au moment de la commande. Il faut également faire un dépôt légal à la BN et surtout ne pas oublier de protéger le manuscrit auprès de SGDL par ex (Société des gens de lettre) ou autre. Le chemin est long compliqué mais très formateur !). à suivre...

samedi 19 février 2011

À TOUS CEUX QUI, UN JOUR, VEULENT ECRIRE

Écrire est aussi indispensable à certains que de respirer ou de manger. Depuis quelques années j’ai quelques démangeaisons de ce côté-là.
En revanche écrire sans être lu est comme montrer l’envers d’un tableau : INUTILE ! Sauf peut être à se faire plaisir.
Avant de commencer, sachez qu’il existe deux catégories dans le monde sophistiqué du livre :
1)      Les professionnels du livre pour qui vous pouvez être une affaire. L’écrivain amateur ou débutant peut être immédiatement rentable. Dès la réception d’un manuscrit, par retour du courrier, la société d’édition envoie une lettre, en termes dithyrambiques, sur papier glacé, joint à un contrat. En général la lettre commence par : « Cher Auteur » continue par : « Notre comité de lecture a été séduit par votre livre (…) volonté de découvrir de nouveaux talents (…) ton original (…) nous vous proposons de vous éditer à compte d’éditeur (…) etc. » Il faudra attendre la quatrième page pour découvrir la "participation aux frais de maquette". Ces frais vont de 3 800 € à 1 200 €, selon la rapacité de l’éditeur. Mais ce n’est pas du compte d’auteur, ça non ! Au grand jamais ! Ce n’est qu’une participation aux frais…de maquette. Bien sûr une maquette ne coûtera jamais cela. Si vous acceptez, ils empochent la somme, font un tirage de 1 000 volumes, une promotion minimalistes. Si vous en vendez 200 soyez heureux et ce n’est pas avec les 20% de droits d’auteurs rétrocédés que vous rentrerez dans vos frais, s’ils ne obligent pas à reprendre le stock d’invendus ! Le piège se referme !. (à suivre...)

lundi 14 février 2011

Étranges affaires au 36 Quai des Orfèvres

 Si vous voulez en savoir plus sur ce qui sortira au mois de septembre en librairie allez voir:   ici

mercredi 9 février 2011

http://www.polarspavillonnoir.com

Enfin des nouvelles !...

Si j'ai été aussi longtemps absent c'est que j'écrivais. Mon prochain livre doit sortir au mois de septembre. Il est édité chez Corsaire Édition et comportera 3 grosses nouvelles policières d'une centaine de pages.Le suivant sera probablement édité en 2012.

Vous pouvez vous en faire une idée sur :
http://www.polarspavillonnoir.com/product/AFFAIRES-ETRANGES-AU-QUAI-DES-ORFEVRES-JEAN-MICHEL-ROCHE