Pourquoi ce blog ?

Ce blog, non subventionné par le Qatar, cependant pas moins niais qu'un autre, est destiné à promouvoir les idées républicaines mais aussi à évoquer l'aspect étrange de notre société et puis, enfin faire un peu de bruit autour de mes livres...

vendredi 11 juin 2010

Étranges bruissements

Depuis quelques semaines, nos économistes, nos experts, nos politologues, nos futurologues, nos "ceux-qui-savent", essayent de nous dire que le pire est probablement certain ! Ils nous la racontent façon catastrophe naturelle et planétaire. J’ai un peu l’impression qu’ils sont instrumentalisés par nos politiques, les envoyant en avant-garde. « Annoncez leur le pire, nous réviserons en fonction des réactions de ces c… ». Il y a un vrai mépris pour ceux qui vont trinquer les premiers, les plus pauvres. « Ah oui, vous voyez, on vous l’avait bien dit, vous avez trop bien vécu !  Il va falloir, maintenant, vous serrer la ceinture ! Comment ? Il n’y a plus de cran à la ceinture ? Percez-en ! ». Mais qui s’est pris les pieds dans le tapis ? Pas moi, ni vous (sauf si je suis lu à l’Élysée, ce qui m’étonnerais !), mais nos dirigeants, eux oui ! Au Moyen-Âge on a écartelé pour moins que cela ! Je suis loin d’être un dangereux révolutionnaire, mais je pense à mes petits-fils et je culpabilise de leur laisser une société dans un tel état ! Un jour ils viendront cracher sur ma tombe !

Allez ! Haut les cœurs, le foot arrive !

2 commentaires:

  1. Ils le sont, ça c'est sûr !! Heureusement qu'il y a le canard- enchaîné, pour de temps en temps leurs mettre le nez dans leur.....

    Pour une fois,une de ces nantis, refuse de percevoir 9 000 euros mois, je me demande ce qu'elle a obtenu en échange !!!

    RépondreSupprimer
  2. J'écoutais hier matin (ou ce matin, ils me rendent fada...) un économiste qui énumérait ce qui allait être fait si la France voulait s'en sortir et moi de penser 'il annonce ça comme si tous roulaient sur l'or. Il n'a même pas idée que beaucoup se serrent déjà la ceinture depuis déjà des semaines, des mois, voire des années'.

    Comme le dit Patriarch, Boutin refuse les 9 000 euros, mais elle le dit 'mon cas va faire jurisprudence parce que beaucoup de politiques sont dans mon cas' ???
    Comme d'hab, on nous jette en patûre un cas que le canard enchainé dénonce mais quid des autres ? ..et demain, pensez vous vraiment que ceux ci vont accepter des missions comme des bénévoles ? Que nenni, on trouvera bien un moyen de les payer. Une prime de fin de mission par exemple ?
    On nous ment, mais pire, on nous prend pour des vaches à lait, même si celles ci sont comme aussi maigres que des vaches africaines !

    RépondreSupprimer

Sans haine, sans intolérance.