Pourquoi ce blog ?

Ce blog, non subventionné par le Qatar, cependant pas moins niais qu'un autre, est destiné à promouvoir les idées républicaines mais aussi à évoquer l'aspect étrange de notre société et puis, enfin faire un peu de bruit autour de mes livres...

jeudi 24 juin 2010

Étrange radio

Radio Paris, pardon ! France Inter, n’aime plus l’humour, encore moins les humoristes. Les chroniqueurs Stéphane Guillon et Didier Porte ont été congédiés hier par le président de Radio France, Jean-Luc Hees.

 «Val démission ! Val démission !» En direct, hier, un peu après midi, le public du Fou du roi vient d’apprendre que Didier Porte est viré. A la fin de sa chronique, l’humoriste a indiqué avoir reçu une lettre recommandée lui annonçant son licenciement. Signée Philippe Val.

Il ne fait décidément pas bon se gausser du roi et de sa cour, ni sur les antennes privées financées par les amis du palais royal de l’Élysée, encore moins sur le service publique. Même si l’humour de Didier Porte manque, quelquefois de légèreté, j’aimais la liberté de ton de cette radio. Je vais écouter les messages personnels de la BBC : « Ici Londres, les français parlent aux français... »

5 commentaires:

  1. Il fallait si attendre. C'est un message envoyé à touts les autres !!!

    RépondreSupprimer
  2. J'ai entendu ces infos et je me pose la question de savoir si ces dirigeant de radio ont été placés par 'la présidence' et donc sont à la solde ou s'ils se font manipuler par la même 'présidence'!
    Est ce que ça pourrait être uniquement la personnalité de Guillon qui lui aurait coûté sa place ? je l'ai quelquefois écouté, il y allait fort. Je ne connais pas Porte par ex. (jamais entendu)

    RépondreSupprimer
  3. Guillon et Porte ne faisaient pas dans la dentelle et du jour ou ils ont critiqué le directeur et le président de France inter , leurs sorts étaient réglés .En France seul le président à le droit de dire des insultes , ou Copé éventuellement. Porte soutenait Siné , crime impardonnable . Tous ces messieurs voudraient nous apprendre les bonnes manières mais comme disait Coluche ils n'ont même pas un échantillon sur eux .

    RépondreSupprimer
  4. Le château met en ordre de bataille l'ensemble des média pour 2012 qui s'annonce problématique. Malheureusement le Monde (le journal, le reste il l'a déjà !) vient de lui glisser entre les doigts ! Attendons-nous, dans les prochains mois à un certain changement de ton. Même Demorand est débarqué à la rentrée sur FI. Voltaire, ils sont devenus fous !

    RépondreSupprimer
  5. Le 18/6/2010, France Inter a diffusé un reportage présenté ainsi sur son site web: ''Il y a 70 ans, une partie de la France entrait en résistance, par le biais de la radio. Aujourd’hui, en 2010, la radio est toujours LE média de résistance, sur tous les continents, LE moyen de lutter pour la liberté.'' Mais il s'agit d'une ''une radio érythréenne, Radio Erena (qui) émet par satellite depuis sa capitale Paris'', d'une ''radio biélorusse (qui) émet depuis Bialystok, tout près de la frontière avec la Biélorussie'', d'une ''radio très particulière'' sur le web, ''Native Voice One''  qui ''ne se bat pas contre une dictature, mais incarne une résistance culturelle, la résistance des Amérindiens aux Etats-Unis'' et enfin ''en pleine jungle, à la frontière entre la Thaïlande et la Birmanie, Radio des Shans…''.
    France-Inter se prépare-t-elle à émigrer en l'ex-Tchéco-Slovaquie?

    RépondreSupprimer

Sans haine, sans intolérance.