Pourquoi ce blog ?

Ce blog, non subventionné par le Qatar, cependant pas moins niais qu'un autre, est destiné à promouvoir les idées républicaines mais aussi à évoquer l'aspect étrange de notre société et puis, enfin faire un peu de bruit autour de mes livres...

mardi 15 juin 2010

Étrange "Déchoué"

Notre donneur de leçons islamiques vient de se prendre un "carton rouge". Je ne dirai pas que « C’est bien fait nananère ! » Je pense que nous vivons une bien étrange époque. Remontons le temps….
Nous sommes en 1979 : Une telle affaire peut-elle exister ?
À cette époque je viens d’arriver en Algérie, missionné par mon entreprise, au titre du transfert de technologies. Les algériens de ma génération n’ont pas combattus dans les rangs de FLN, pas plus que moi dans l’armée française. Nos relations sont sereines et marquées d’une certaine amitié. Dès 1982, l’ambiance commence à changer… À mon arrivée dans l’usine où je travaille, comme conseiller, seuls les vieux font la prière sous les escaliers. Ce que comme athée humaniste, je respecte.
1983 : 4 000 ouvriers sur les 9 000, arrentent le travail 3 fois dans la journée pour faire la prière.
Le vendredi, les rues devant les mosquées sont barrées, par une foule agenouillée. Cela commence à sentir la poudre ! Je rentre en France avec ma famille et reviens pour de courtes missions jusqu’en 1989. Tout explose en 1990 pour 10 ans !... Je n’y suis pas retourné depuis, pourtant j’ai appris à aimer l’Algérie !
L’islam sert simplement de vecteur pour des illuminés qui veulent imposer leurs lois imbéciles. Monsieur « Déchoué » est de ceux-là ! Il n’a rien appris de la France, pas même sa langue…

2 commentaires:

  1. Mais que fait la police ? entrave à la circulation n'est plus dans les faits qui peuvent être verbalisés ? Qui met des barrières au début de la rue Myrrha pour que les fidèles puissent prier en toute quiétude ? le maire de l'arrondissement ?
    Personnellement j'aime beaucoup ce quartier que je trouve foklorique mais plongée sur les culs levés tous les vendredis , je n'ai pas encore véçu .Il faut que je projete une visite un vendredi pour pouvoir en parler .Les seuls responsables sont quand même ceux qui doivent faire respecter la loi sans pinard et saucisson .

    RépondreSupprimer
  2. Nous ne sommes pas sortis de l'auberge avec ces barbus

    RépondreSupprimer

Sans haine, sans intolérance.