Pourquoi ce blog ?

Ce blog, non subventionné par le Qatar, cependant pas moins niais qu'un autre, est destiné à promouvoir les idées républicaines mais aussi à évoquer l'aspect étrange de notre société et puis, enfin faire un peu de bruit autour de mes livres...

vendredi 18 juin 2010

Étrange apéro



Peut-on rire de tout ? Oui ! Répondait Coluche, mais pas avec n’importe qui !
L’idée d’aller saucissonner ce vendredi, là où les intégristes lèvent les fesses dans la rue, est sur le fond, plutôt marrante. En revanche, savoir de qui vient cette idée est plus problématique et devient, de ce fait, nauséabonde. Toute chose  égale par ailleurs, il y a des choix difficiles à faire. Pendant la guerre les choix n’étaient pas faciles, non plus. A posteriori, il est facile aujourd’hui de dire : « J’aurais été du côté des gaullistes ! ». Alors comment se fait-il qu’ils furent aussi rares en 1940 ?
Le voile islamique, les barbus en babouches me hérissent le poil, tout autant que les curés en soutanes. Cependant avant de prendre une position radicale, il faut toujours réfléchir aux implications.
Répondre à la provocation par la provocation n’est pas une bonne idée. Cela ne ferait qu’attiser les haines et à terme de faire éclater la violence. Les islamistes n’attendent que cela pour venir larmoyer en hurlant à la persécution. Ils cherchent la victimisation, c’est leur stratégie, en France depuis toujours ! La réponse serait plutôt de l’ordre de la dérision, il reste à trouver la bonne réponse...
En revanche, si un apéro géant est interdit, la prière dans la rue devrait l’être tout autant. Le laxisme du gouvernement devant les manquements incessants à la Laïcité, finira par exploser à la figure de ceux qui veulent ménager la chèvre et le chou, au nom de la paix sociale.
Je l’ai déjà écrit ici, ces gens veulent la peau de la démocratie est de la République, ne l’oublions JAMAIS ! De plus, derrière eux s'en cachent bien d'autres...

Consolation: On ne reparlera plus de foot pendant quelques temps !..... 2/0 !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Sans haine, sans intolérance.